Littérature : 2018 l’année des arbres ? avec Wohlleben, Haskell, Lemaitre

Les forêts sont des écosystèmes particulièrement subtils, dont les mystères commencent tout juste à être percés . Ce sont aussi des lieux poétiques, inspirants, régénérants, qui peuvent, par la vertu d’une plume, devenir le théâtre oppressant d’une disparition. Trois auteurs Peter Wohlleben, David G. Haskell, Pierre Lemaitre mettent la forêt en toile de vie et de fond.

La vie secrète des arbres, de Peter Wohlleben, Éditions Les Arènes

Qu’ont en commun une fourmilière et une forêt ? Rien me direz-vous. Et pourtant, vous auriez tort. Toutes deux sont des superorganismes, organisés et structurés. C’est l’un des nombreux enseignements du best seller de l’Allemand Peter Wohlleben. Véritable compilation des découvertes de l’auteur en tant que forestier d’état et des dernières avancées scientifiques, cet ouvrage lève le voile sur l’univers insoupçonné des arbres. Vous y découvrirez qu’ils communiquent entre eux (si, si !), disposent d’une mémoire et pratiquent l’entraide. Après avoir refermé ce livre, vous ne verrez plus les arbres de la même manière.

Littérature : 2018 l’année des arbres ? avec Wohlleben, Haskell, Lemaitre

 

Ecoute l’arbre et la feuille, de David G. Haskell, Editions Flammarion

Avec Ecoute l’arbre et la feuille, David Haskell, biologiste américain passionné par les forêts, livre une véritable ode aux arbres. Son écriture poétique et presque philosophique dresse ici le portrait de douze essences connues ou moins connues, telles le ceibo amazonien, le sapin baumier, le frêne rouge ou encore le poirier de Chine. Et nous encourage à être attentif au moindre bruissement de feuille, à la plus petite évolution du sol, ou encore à scruter la flore et la faune cohabitant avec ces présences rassurantes.Littérature : 2018 l’année des arbres ? avec Wohlleben, Haskell, Lemaitre

 

Trois jours et une vie, de Pierre Lemaitre. Editions Le Livre de poche

Le lauréat du Goncourt 2013 pour Au revoir là-haut (adapté au cinéma par Albert Dupontel) vient d’en publier la suite : Couleurs de l’incendie. Entre temps, il a édité Trois jours et une vie en 2016 ; un ouvrage qui vient de sortir en Livre de Poche. Pierre Lemaitre y renoue avec l’écriture précise et nerveuse qui a fait sa notoriété, en nous plongeant au coeur des tourments psychologiques de ses personnages, dans un thriller aux situations exacerbées. Au sein d’une forêt, Antoine, 12 ans, se retrouve mêlé à la disparition du petit Rémi Desmedt. Dès lors, sa vie ne sera plus jamais la même. Au fil des pages, l’auteur suscite l’empathie du lecteur pour le personnage principal, pour mieux le faire basculer dans les affres de l’oppression et de l’anxiété.

Littérature : 2018 l’année des arbres ? avec Wohlleben, Haskell, Lemaitre