Couturiers de la danse, de Chanel à Versace (CNCS Moulins)

exposition jusqu’au 1er novembre 2020
Centre national du costume de scène.
Quartier Villars, Route de Montilly, 03000 Moulins
Quand le couturier a-t-il remplacé le costumier ? 1924 où Coco Chanel monte dans Le Train Bleu, production des Ballets russes de Diaghilev (réunissant Picasso, Cocteau, Darius Milhaud, Nijinska) tranche Philippe Noisette, commissaire d’une passionnante exposition scénographiée par l’architecte Marco Mencacci, sur les liaisons créatives de la danse et de la mode, du corps et du costume, et en filigrane la métamorphose de la couture en art.

Un pas de deux pour un casting haute couture

La sélection de 120 costumes sort du cadre chronologique pour privilégier les rencontres, avec l’ambition tenue de resituer l’importance du costume dans l’histoire, sa place dans la création avec les chorégraphes, servant aussi de légitimation artistique aux couturiers.

Ici les duos bousculent toutes certitudes sur leurs passages ; Jean Paul Gaultier /Régine Chopinot, Olivier Rousteing/ Sébastien Bertaud, Issey Miyake/ William Forsythe/ , Adeline, André/ Ratmansky, Gareth Pugh/ Royal Ballet, Adeline André/ Trisha Brown, Béjart/Versace… pour une Histoire écrite en quatre chapitres aux titres évocateurs où le costume devient mouvements : « ballets », « réinventer les formes », « Seconde peau », « Matières », autant d’étapes du parfait “laboratoire” que la danse fut pour transcender la mode.

Catalogue textes de Philippe Noisette 160 pages, 29 euros, édition CNCS/Silvana Editoriale