Culture

Laissez-vous guider par Radio Nova, Fip, Tiny Desk NPR et Colors Studio

Auteur : Olivier Lauriot dit Prévost
Article publié le 5 mars 2021

[Découvrir la variété au sens propre III] La tâche devient toujours plus ardue à mesure que le support se dématérialise au profit de streamings à flots continus. Comment trier et retenir  une pépite sans le bac du disquaire qui nous offrait une sélection ? Les radios comme Fip et Nova nourrissent de jolis filons. Tout comme les formats Tiny Desk NPR ou Colors Studio, deux belles chaines Youtube.

Vestiges d’hier, acteurs clés d’aujourd’hui

Les radios restent aujourd’hui comme hier un moyen immuable de découvrir des nouvelles perles. Gratuites, certaines fréquences s’affranchissent de la publicité au travers des web-players. Musicales, elles offrent une source de variété infinie, avec l’avantage certain de ne pas être guidées par un algorithme. Parmi les vétérans de la musique variée que l’on pourrait traiter de world/musiques du monde, nous en retenons deux :

Fip (pour France Inter Paris, ne me remerciez pas pour cette information) se targue d’être la radio la plus éclectique au monde pour son cinquantième anniversaire. Perle du groupe Radio France, les ondes vibrent selon des principes historiques. Ici, on n’entend que des voix féminines, dont les voix suaves égrènent une sélection de nouveautés, ancienneté et raretés très affutée. Cerise sur le gâteau, Fip se décline en genres selon votre humeur. Notre découverte : Matt Berninger, célèbre chanteur du groupe The Nationals dans la fleur de l’âge ravira les amateurs de voix et de textes soutenus.

Nova reste le tremplin de nombreux artistes désormais confirmés, accueillis et développés de main de maître par le directeur musical actuel, Ruddy Aboab (Les nuits zébrées de Nova, Rock en Seine). Parmi lesquels Mathieu Boogaerts, Céleste, Arlo Parks, Youssoupha,…  Sa grille de programmes sait les mettre joliment en valeur, notamment dans le rendez vous Chambre Noire. Une attention particulière est aussi accordée à l’actualité musicale, comme avec les journées hommages à l’excellent Tonton David quand il s’en est allé le mois dernier.

Savoir maitrîser l’éléphant au milieu de la rivière

Comment discuter découverte musicale sans évoquer Youtube, le colosse faiseur de rois de ces dernières années ? Malgré les ascensions d’Instagram, Facebook et Tiktok, la plateforme continue de charrier une palette de talents aussi multiples que les formats imaginés – souvent innovants – pour distinguer leurs vidéos. Deux « chaînes » valent le détour par leur diversité et la qualité d’enregistrements.

Tiny Desk de NPR, la radio publique américaine ; c’est une formation réduite présente devant deux caméras, pour trois ou quatre titres enregistrés avec une qualité audio supérieure. Retour à l’essentiel. Le reste de l’histoire, c’est une programmation digne des meilleurs festivals, et une ligne musicale sans concessions. Cette petite capsule s’est ainsi transformée en un gage de qualité pour tous les artistes et interprètes qui s’y sont succédés. Comble du bonheur, le format a évolué récemment pour faire la part belle aux Tiny Desk Home concerts, enregistrés directement chez les artistes. Nous l’avions déjà évoquée, mais il est impossible de passer à côté de la performance hypnotique de la mystérieuse Lous and the Yakuzas.

Colors studios . Toujours du côté de l’oncle Sam est un autre concept visuellement marqué.  Sa devise « All COLORS, no genres ». La chaîne produit des versions uniques de titres d’artistes, le tout designé sobrement sur un fond de couleur unie.
Le résultat est spectaculaire, tout comme la sélection des talents qui casse l’écran. Hip-hop, Rap, Pop, le format a le mérite de recentrer l’auditeur sur la performance quasi-live, dans un écrin épuré.
Un exemple de perle irisée ? Michael Kiwanuka

Articles similaires

Entre suavité et swing affirmés, retour sur la discographie de Carla Bruni

Voir l'article

Les pérégrinations poétiques et suaves du discret Mathieu Boogaerts

Voir l'article

À la découverte des nuances de la Brazilian Bass et de la Slap House

Voir l'article

A la recherche de l’Angèle 2021 : Armanet, Iliona, Benguigui, Yseult, Camélia Jordana, Clou

Voir l'article