Culture

Littérature : Greer, Shattuck, Fleet

Auteur : Lanade
Article publié le 21 décembre 2018 à 2 h 21 min – Mis à jour le 21 décembre 2018 à 12 h 52 min

Nostalgique, historique ou policier. La sélection littéraire de Singulars de décembre retient trois romans étrangers aux styles très marqués : Les tribulations d’Arthur Mineur d’Andrew Sean Greer, Château de femmes de Jessica Shattuck, et L’échange de Rebecca Fleet. En prime, Nos 10 romans indispensables de 2018

Les tribulations d’Arthur Mineur, Andrew Sean Greer, Éditions Jacqueline Chambon

Voici un livre attachant, empli de poésie et de dérision. Le jeune écrivain américain Andrew Sean Greer, également auteur de Les vies parallèles de Greta Wells, actuellement en cours d’adaptation cinématographique par Madonna, nous immerge ici dans la vie d’un écrivain Américain. Mais pas de n’importe lequel. Celle d’Arthur Mineur ; un artiste qui se pense raté. À l’orée de la cinquantaine, l’homme qui est l’amour de sa vie va se marier avec un autre, et son dernier roman est refusé par son éditeur. Il n’a pas d’enfant. Sa vie lui apparaît comme étant vaine et creuse. Il décide alors d’entamer un tour du monde, qui se révélera être un vrai parcours initiatique et lui permettra de revivre son passé afin de se réconcilier avec celui qu’il est.

Château de femmes, Jessica Shattuck, Éditions JC Lattès

Avec cet opus, l’écrivain américain Jessica Shattuck, diplômée de Harvard, retourne sur les pas de ses origines allemandes. Et ce, par le biais d’un genre de huis clos féminin. Trois femmes, trois origines, trois passés et trois personnalités vont devoir cohabiter, tout en ne sachant presque rien les unes des autres. L’aristocrate Marianne von Lingenfels va en effet venir en aide à deux autres veuves, au sortir de la seconde guerre mondiale, afin d’honorer une promesse. Toutes trois vont vivre plusieurs années dans son château bavarois, entourées de leurs enfants. Mais à quel prix ? Qui sont réellement ces deux autres femmes. Quels lourds secrets cachent-elles ?
Sous cet angle original, l’écrivain explore une face bien sombre de l’histoire et nous place face à nos contradictions et à nos choix.

L’échange, Rebecca Fleet, Éditions Robert Laffont

Si vous êtes coutumiers des échanges de maison pour les vacances, cet ouvrage risque de vous faire reconsidérer (radicalement) la question. Car c’est bel et bien l’origine du problème de Caroline et Francis. Ce couple a troqué son appartement de Leeds contre une maison dans la banlieue de Londres, afin de prendre l’air. Mais cette décision bien anodine va les entraîner dans une spirale pour le moins inquiétante, qui va replonger Caroline dans les affres de son passé.
Avec ce premier roman aux allures de thriller domestique, la britannique Rebecca Fleet, réussit son pari et nous fait remonter les méandres de la vie de ce couple jusqu’à ce que les secrets les plus enfouis resurgissent. Un livre qui se lit d’une seule traite !

Références – Nos 10 romans indispensables 2018

-Les tribulations d’Arthur Mineur d’Andrew Sean GreerÉditions Jacqueline Chambon, 22 €, 288 p.

-Château de femmes de Jessica Shattuck, Éditions JC Lattès, 22,50 €, 460 p.

-L’échange de…

-Les tribulations d’Arthur Mineur d’Andrew Sean GreerÉditions Jacqueline Chambon, 22 €, 288 p.

-Château de femmes de Jessica Shattuck, Éditions JC Lattès, 22,50 €, 460 p.

-L’échange de Rebecca Fleet, Éditions Robert Laffont, 20 €, 320 p.

Nos 10 romans indispensables (chroniqués) en 2018 (par ordre de priorité)

  1. Underground Railroad, de Colson Whitehead (LIRE)
  2. Le labyrinthe des esprits, de Carlos Ruiz Zafon (LIRE)
  3. Le jour d’avant, de Sorj Chalandon (LIRE)
  4. Frère d’âme, de David Diop (LIRE)
  5. L’enfant perdue, d’Elena Ferrante (LIRE)
  6. Brasier noir, de Greg Iles (LIRE)
  7. Summer, de Monica Sabolo (LIRE)
  8. Les Bourgeois, d’Alice Ferney (LIRE)
  9. Les cigognes sont immortelles d’Alain Mabanckou (LIRE)
  10. Les loyautés, de Delphine de Vigan  (LIRE)

Partager

Articles similaires

3 swings irrésistibles pour aimer le jazz (III) : Hancock, Legrand, Ramsey Lewis Trio

Voir l'article

Photographie : Marie Bovo et Martine Franck à la Fondation Cartier Bresson

Voir l'article

4 légendes pour aimer le jazz (II) : Jarrett, Bill Evans Trio, Petrucciani, Monty Alexander Trio

Voir l'article

L’homme photographique, héros et avatar d’aujourd’hui

Voir l'article