Culture

Partage d’un mélomane : Part Uusberg, ou la musique du temps qui est

Auteur : Jean de Faultrier
Article publié le 18 avril 2020 à 18 h 35 min

Ce mélomane n’aime rien moins que les chemins escarpés de la musique d’aujourd’hui. Jean de Faultrier nous fait vivre quelques heures à Tallinn inspirées par les œuvres pour chœur de Pärt Uusberg, compositeur estonien, proche de ses compatriotes Arvo Pärt et Erkki-Svenn Tuur.

Disons-le tout de suite : il pleuvait. Mais ce n’était pas triste, même fin février. La rue, restée belle avec ses pavés luisants, donnait des couleurs au silence. C’était une rencontre impromptue au cours d’un concert donné le 22 février 2020 à la Neguliste kirik de Tallinn avec le compositeur estonien Pärt Uusberg (né en 1986 à Rapla) et les musiciens interprétant ses œuvres pour chœur de chambre, violon et orgue. C’est ce que racontent deux voyageurs épris de ces moments impromptus entre voix et lieux.

Il reste de ce récit l’étrangeté d’un paysage boisé, des effluves de mer froide, une fragilité mêlée de maturité intemporelle et surtout l’envie d’ensemencer l’insu pour y faire lever de nouvelles couleurs auquel le jeune compositeur estonien a donné une vie à retrouver, une essence à creuser.

Une profondeur sans imprudence et d’une douceur insulaire

Et la découverte commence par « Õhtu ilu », lente méditation alternant prières chantées et perspectives orchestrales dépouillées. Les œuvres qu’il écrit et dirige ont un calme et un optimisme qui donnent un prolongement subtil au silence d’avant et offrent à l’instant une grâce paisible. C’est une musique du temps qui est, le confinement présent en est le paysage idéal, une forme d’accueil qui souligne quelque chose qui oscille entre poésie et ombre. Déjà un peu en terre connue, on poursuit avec un « Premier volume d’œuvres chorales » d’une profondeur sans imprudence et d’une douceur insulaire. C’est un véritable cadeau que ces harmonies incantatoires à la fois infaillibles et vivantes.

Uusberg dessine, en commun avec ses attachants aînés, Arvo Pärt ou Erkki-Sven Tüür (dont il faudra reparler), un territoire formel où des lignes épurées déroulent une intensité poignante mais infiniment sereine. Un dénominateur commun réuni l’univers de ces compositeurs ; c’est une musique d’une autorité généreuse et lyrique.

Deux autres compositions « Palve » et « Meleolud Lapsepõlvest » emplissent l’heure présente de nuances chaudes et toujours éloquentes. C’est un univers qui ose une simplicité lumineuse et nous offre une traversée haleuse de rêves.

Discographie sélective : Part Uusberg et les maîtres estoniens

Part Uusberg

  • Musique chorale, volume 1 : Collegium Musicale Chamber Choir – Label : Toccata Classics, 2018.
  • Õhtu ilu : Chamber Choir Head ööd, Vend, Collegium Consonante – Label : Pärt Uusberg – 2016.

Pour évoquer Arvo Pärt…

Part Uusberg

  • Musique chorale, volume 1 : Collegium Musicale Chamber Choir – Label : Toccata Classics, 2018.
  • Õhtu ilu : Chamber Choir Head ööd, Vend, Collegium Consonante – Label : Pärt Uusberg – 2016.

Pour évoquer Arvo Pärt (1935 – )

  • The Deer’s Cry : Vox Clamantis – Label : ECM New Series, 2016.

Pour évoquer Erkki-Sven Tüür (1959 – )

  • Crystallisatio :Tallinn Chamber Orchestra, Estonian Philarmonic Camber Choir, Tõnu Kaljuste – Label : ECM New Series, 1996.

… et une anthologie de compositeurs estoniens 

  • L’Expérience Estonienne : Arvo Pärt, Urmas Sisask, Lepo Sumera, Veljo Tormis et Erkki-Sven Tüür – Label : Finlandia, 1991.

Partager

Articles similaires

Collection Lambert, Avoir 20 ans ! à Avignon

Voir l'article

Perrotin ouvre ses espaces à ses confrères galeristes indépendants

Voir l'article

3 swings irrésistibles pour aimer le jazz (III) : Hancock, Legrand, Ramsey Lewis Trio

Voir l'article

Partage d’un mélomane : Pēteris Vasks, un letton en Normandie

Voir l'article