Gastronomie

Arcurial Sense Eat, New Jawad et Pleine Terre… trois tables pour se dépayser à Paris

Auteur : PATRICIA DE FIGUEIREDO
Article publié le 22 mars 2019 à 9 h 43 min – Mis à jour le 25 mars 2019 à 23 h 37 min

Trois cuisines différentes qui invitent toutes aux voyages et un même souci de s’approvisionner auprès de petits fournisseurs sont les dénominateurs communs d’Arcurial Sense Eat, New Jawad et Pleine Terre. Trois restaurants qui, de Paris, vous transporteront en Italie, en Inde et aux Caraïbes. Découverte de cuisines inventives et de cartes rythmées par les saisons qui changent au gré des approvisionnements.
Dans ces deux restaurants de chaque coté de la Seine, Enrico Einaudi met en scène sa devise « Nous sommes ce que nous mangeons

Dans ces deux restaurants de chaque coté de la Seine, Enrico Einaudi met en scène sa devise « Nous sommes ce que nous mangeons ». Photo ® David Grimbert

Arcurial Sense Eat

Après son premier restaurant Sense Eat dans le 6ème arrondissement, Enrico Einaudi passe la rive droite pour investir la maison aux enchères Artcurial en bas des Champs-Elysées. On retrouve les recettes qui font la philosophie de cet homme investi dans le développement durable en mettant en pratique sa devise « Nous sommes ce que nous mangeons ». Tous les produits viennent de petits producteurs bio qui travaillent dans le respect de la terre.

Mini poivrons farcis à la mousse de fromage aux herbes et boulgour

Mini poivrons farcis à la mousse de fromage aux herbes et boulgour. Photo © David Grimber

Sa carte végétarienne, italienne, est mise en musique par le chef Illario Paravano ( Mori Venice BarSavoyPacaud) et les recettes sont décoiffantes et délicieuses : Betteraves rouges confites au sésame noir et coriandre, salade wakame façon pastilla ; cocotte de crème aux topinambours, crème de truffes, œuf bio poché et chips de topinambour ; ravioli Plin della Mamma Lidia, pincé à la main au gorgonzola consommé au thym. L’assurance de passer un excellent moment dans un décor feutré, agrémenté de panneaux de marbre de Carrare et d’une superbe verrière à structure Eiffel. Sans oublier de faire un passage à la magnifique librairie d’art , l’une des plus complètes de Paris.

Une cuisine indo-pakistanaise à déguster dans une salle aérée et colorée.

Une cuisine indo-pakistanaise à déguster dans une salle aérée et colorée. Photo © DR

New Jawad

Depuis quelques années déjà, Monsieur Nazim règne en maître sur les restaurants indo-pakistanais de Paris. A la tête de trois établissements, il sait proposer une cuisine de qualité, goûteuse, parfumée. Le New Jawad se situe à quelques encablures du CESE et du Musée Guimet. Tables espacées, décor chaleureux, on se sent instantanément bien dans les deux grandes salles dont une décorée de fresques.
Côté carte, on peut débuter par une spécialité du Penjab, les « samossa », des beignets en forme de triangle à la viande ou aux légumes puis poursuivre par des crevettes Shaï Korma servies dans une sauce crémeuse où si l’on cherche plus d’épices, le poulet Punjabi. Différents pains au choix accompagnent le repas : au fromage, à l’ail, aux légumes… Enfin il serait dommage de faire l’impasse sur les desserts, du gâteau à la carotte ou aux rafraîchissants Lassi.

Pour découvrir les secrets de Jimmy Desrivières, il faut descendre un escalier qui s’ouvre sur une salle voutée à la décoration sobre mettant en valeur des murs qui semblent avoir une histoire.

Pour découvrir les secrets de Jimmy Desrivières, il faut descendre un escalier qui s’ouvre sur une salle voutée à la décoration sobre mettant en valeur des murs qui semblent avoir une histoire. Photo © Patricia de Figuieredo

Plein Terre

Il faut descendre dans une superbe cave voûtée de la rue de Bassano pour découvrir cette nouvelle adresse tout à fait remarquable. Le chef, Jimmy Desrivières, d’origine martiniquaise est passé par Le MeuriceGeorge Blanc ou Le Vallon de Valrugues à Saint-Rémy de Provence. Il aime les voyages et les épices et s’attache à choisir des produits tracés de petits producteurs ou fournis par ceux qui animent deux fois par semaine le marché parisien de l’avenue du Président Wilson : chair de crabe de casier, clémentine pomme Granny Smith et mayonnaise curry ; Canard rôti sur le coffre, céréales, pommes et coings. Ne partez pas sans avoir goûter le dessert signature, la tarte soufflée au cacao parfums des îles, glace au caramel beurre salé.

Une promesse d’évasion gustative.

Chair de crabe de casier, clémentine, pomme Granny Smith et mayonnaise curry – restaurant Pleine terre, 15, rue de Bassano Paris. Photo

Chair de crabe de casier, clémentine, pomme Granny Smith et mayonnaise curry – restaurant Pleine terre, 15, rue de Bassano Paris. Photo © Patricia de Figueiredo

Bonnes adresses

-Artcurial Sense Eat
7, rond-point des Champs-Elysées Marcel Dassault. 75008. Tél : 01 53 76 39 34.

-New Jawad
30, rue de Longchamp. 75116 Paris. Tel : 01 47 27 24 14.

-Pleine Terre

Partager

Articles similaires

Les Vergers de la Silve transforment jus et pétillants de pommes en boissons gastronomiques

Voir l'article

Le chef Yves Terrillon magnifie une cuisine des fleurs authentique et savoureuse.

Voir l'article

Cyril Codina transforme des crus de vinaigres en de véritables surprises gustatives

Voir l'article

Le veau de printemps dit de la Pentecôte

Voir l'article