Gastronomie

Les huîtres du Cap-Ferret se savourent à la Dégust’ du Grand Coin au Petit Piquey

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 20 mai 2022

À Lège-Cap-Ferret, La Dégust’ du Grand Coin au Petit Piquey compte parmi les endroits que chacun s’échange avec parcimonie. Les pieds dans l’eau, les amateurs de fruits de mer viennent y déguster huîtres, crevettes et bulots, accompagnés de terrine maison. La promesse de déconnection est tenue au contact du patron volubile Jean Bouet dit  ‘le Petit Tut’ et sa femme Karine.

À Lège-Cap-Ferret, La Dégust’ du Grand Coin au Petit Piquey Photo Jean Bouet

La 6e génération d’ostréiculteurs sur un petit bout de terre.

« Le calme, la liberté, l‘authenticité. Le Paradis est ici » revendique Jean Bouet que l’on surnomme aussi « le Petit Tut ». rappelant le temps où les vieilles familles se donnaient des surnoms : « Mon grand-père s’appelait « Pidasse » confirme Jean. Le lieu-dit de la Pointe aux chevaux qu’il occupe depuis six générations tient son nom du début du siècle dernier où « mes grands-parents de mes grands-parents se rendaient sur l’île en face, l’île aux Oiseaux. Ils traversaient avec des pinasses, les chevaux tiraient les barges en bois.»

La Dégust’ du Grand Coin avec vue sur la mer au Petit Piquey Photo Patricia de Figueiredo

Comme l’histoire familiale, l’endroit est enchanteur.

En haut donc, la Pointe aux chevaux dont le charme tient beaucoup à Jean Dubourg qui, perspicace et pionnier de l’environnement, a apporté des aménagements à partir des années 60 comme le Perré qui permet de préserver cette avancée sur la mer. C’est de là qu’il faut descendre un petit escalier pour découvrir ce micro village, quelques cabanes au raz de l’eau.

Le plateau signature de la Dégust’ du Grand Coin au Petit Piquey Photo Patricia de Figueiredo.

Les huîtres du Cap Ferret, une histoire depuis 150 ans.

Producteurs toute l’année, sa femme Karine et lui proposent une activité de dégustation de mi-avril à fin septembre. Des huitres naturelles du Cap-Ferret qui mettent 3 à 4 ans pour devenir adultes « Vous ne trouverez pas des triploïdes chez nous » confirme fièrement celui qui produit 250 000 huitres, 12 tonnes en tout.

Bulots, crevettes et pâté artisanal accompagnent le plateau. Et le Bordeaux de Luze en blanc ou rosé fait tinter les verres.

Eric Jolibois, chef du Bouchon du Ferret avec Jean Bouet dit ‘le Petit Tut’ Photo Patricia de Figueiredo

Les chefs des environs ne s’y trompent pas à l’image d’Eric Jolibois, du Bouchon du Ferret qui vient déguster quelques coquilles en voisin.

Les amateurs sont avertis ! Ils se retrouveront entre connaisseurs, ce qui obligent à minima de réserver et de montrer patte blanche !

Informations pratiques

La Dégust’ du Grand Coin 

Jean BOUET, ostréiculteur à Petit-Piquey
38 Imp. du Grand Coin, 33950 Lège-Cap-Ferret
Réservation : Tél.: 06 60 90 06 31 – 06 59 37 65 64

La Dégust’ du Grand Coin – Photo Jean Bouet, ostréiculteur à Petit-Piquey

Partager

Articles similaires

Les Petites Mains par Justine Piluso déroulent dans le jardin du Palais Galliera

Voir l'article

A Dinard, l’Hôtel de la Vallée offre un confort cosy les pieds dans l’eau

Voir l'article

Le Paris-Brest by Christian Le Squer niché dans la gare de Rennes vaut bien un train

Voir l'article

La Terrasse d’été du First Westin Paris-Vendôme parie sur la fraicheur

Voir l'article