Gastronomie

Toutes les saveurs de la gastronomie marocaine de Fatema Hal à domicile.

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 12 février 2021

Fidèle à sa réputation, Fatéma Hal, Fille des frontières, reste inventive. La cheffe du restaurant Le Mansouria  dans le 11e arrondissement de Paris a reporté son énergie créative  sur le service traiteur Le Mansou que tient sa fille, Soraya. Rien de plus facile de retrouver toutes les recettes emblématiques de la cuisine gastronomique marocaine à domicile ou d’en découvrir les secrets sur sa chaîne internet.

De l’ethnologie aux masterclass internet

Fatema Hal devant sa mère ou l’importance des racines familiales dans la cuisine marocaine @ Fatima Hal

Née à Oujda, à la frontière entre le Maroc et l’Algérie, Fatéma Hal est la cheffe marocaine la plus emblématique de France. Mais la réduire à ce rôle serait oublier toute la dimension d’ethnologie culinaire que l’ancienne étudiante en ethnologue et littérature arabe insuffle dans sa démarche gastronomique. Depuis 30 ans, elle n’a de cesse de vouloir transmettre les essentiels de la cuisine marocaine en France et au Maroc aussi bien dans son restaurant, et le service de traiteur qu’à travers des masterclasses, ses formations, livres, documentaires et sa chaîne internet.

La plume, la caméra et la cuillère

Cette « Fille des frontières » titre de son premier récit sorti en 2011 a appris la cuisine auprès des femmes de sa famille : sa mère et sa grand-mère notamment. Fatema Hal n’oubliera jamais cet apprentissage.  Récemment son documentaire « Méditerranéennes, la cuisine en partage » montrait l’importance du rôle de la cuisine – et notamment celle des femmes – dans les relations entre les peuples. En 1987, elle crée l’association Espace femmes pour la formation à la cuisine des femmes de banlieues parisiennes.

La cuisine en partage

Salade d’aubergines @ Fatéma Hal

Toujours là où on ne l’attend pas et se jouant de l’ordre établi, en 2018, elle se lance dans le roman avec le « discours amoureux des épices ». Fatema Hal lance au passage quelques convictions sur la condition féminine, mais c’est surtout une très belle histoire d’amour. Un homme mystérieux veut réaliser un mélange parfait d’épices afin de l’offrir à la femme qu’il aime. Car la cheffe nous entraine sur les chemins de la muscade, du macis ou de la cannelle, les épices qu’elle maitrise totalement ; « Le parfum des épices ne veut pas dire épicé mais parfumé » explique celle qui a créé pour Olivier Roellinger un véritable Ras-el-hanout avec 27 épices. On le retrouve notamment dans le Coucous voilé, une recette très ancienne qui est née dans les villes impériales : Fès, Meknès, Rabat ou encore Marrakech. Une semoule plus sucrée avec de la cannelle, qui cache les autres ingrédients.

Le couscous, le plat le plus complet au monde

Couscou aux légumes @ Fatéma Hal

Les plats qui marchent le mieux que ce soit au Mansou ou au Mansouria restent « Le coucous est un des plats sinon le plat le plus complet au monde d’un point de vue nutritionnel avec des légumes, des légumineuses, des fruits, des céréales et de la viande. Le corps y trouve ce dont il a besoin. » Les entrées sont également très demandées par les clients, que ce soit la salade de carottes au jus d’orange et fleur d’oranger ou la salade d’aubergines et ses olives. Enfin côté dessert comment ne pas passer à côté des incontournables cornes de gazelle mais aussi des crèmes à l’eau de rose, une douceur désaltérante et aérienne.

Enfin, si vous vous sentez l’envie de réaliser vous-même ces délicieuses recettes, Fatema Hal vous conduit pas à pas vers le bonheur gustatif sur sa chaîne internet.

Références

Retrouver les secrets de Fatema Hal sur sa fatemahal.tv

Mansou Traiteur
121, rue de Montreuil 75011 Paris
Tel : 06-11-15-73-50 – sl@mansouria.fr

Le restaurant Le Mansouria
11, rue Faiderbe, 75011 Paris

Quelques références bibliographiques

  • Le Meilleur de la cuisine marocaine,
  • Le Grand Livre de la cuisine marocaine,
  • Les Saveurs et les gestes,
  • Le Livre du couscous,
  • Douceurs marocaines,
  • Les Douceurs du Ramadan,
  • Ramadan : la cuisine du partage,
  • Tajines & quadras,
  • 25 recettes marocaines,
  • Tajines et couscous.

Partager

Articles similaires

Pierre Gay, le MOF qui parle des responsabilités du fromager

Voir l'article

L’immense patrimoine de textes sur la gastronomie méritait le bouquin de Jean Vitaux

Voir l'article

La maison Créneaux Chocolats, roi de la ganache de Provins

Voir l'article

Sommellerie du thé : à la découverte du thé jaune

Voir l'article