Festival de Pâques de Deauville, 100% en ligne à partir du 17 avril 2021

du 17 avril au 8 mai 2021. En direct sur Facebook et sur RecitHall
puis en replay sur music.aquarelle 

Depuis 25 ans, le Festival de Pâques de Deauville peaufine une formule unique, constituer un creuset de musiciens de plusieurs générations pour la transmission, de tous les instruments pour des formations de chambre inédites et des programmes toujours originaux. L’édition 2021 même si elle est 100% numérique et gratuite – conserve cette vitalité où les stars côtoient les plus jeunes, où des partitions reconnues (Schubert, Ravel, Saint-Saëns ou Malher) ouvrent sur des oeuvres à découvrir d’Olivier Greif, Mieczyslaw Weinberg ou Manuel Infante. La dynamique de groupe stimule une curiosité partagée. 

Une 25 édition totalement inédite.

On pouvait s’imaginer avec quel faste, l’équipe du Festival allait fêter la 25 édition d’un festival, si différent des autres.
Malheureusement, la COVID est passé par là, et ce creuset si bouillonnant et créatif de musiciens de toute génération et instruments confondus se rassemblera à distance. Car cet évènement était un phalanstère d’apprentissage, un précipité au sens alchimique du terme qui multipliait les expériences et les répertoires.

Avec une retransmission 100% digitale et radiophonique, le Festival garde son identité, et surtout même vitalité !  “Elle rassemble en 5 concerts quatre générations de musiciens et d’ensembles fidèles au festival depuis sa création en 1997 par Renaud Capuçon, Jérôme Ducros, Nicholas Angelich et Jérôme Pernoo, le quintette Moraguès et trente jeunes chambristes de leur génération, rappelle son fondateur et directeur artistique Yves Petit de Voize. Avec toujours un comme à chaque printemps, l’orchestre du festival, L’Atelier de musique, qui associe le 1er mai les chambristes les plus prometteurs de la jeune génération, pour la plupart en résidence à la Fondation Singer-Polignac.”

La qualité reste la flamme initiale

La promesse est de présenter des programmes qu’aucune maison ne peut produire dans une soirée
En direct sur Facebook et sur RecitHall

  • samedi 17 avril, 20h30 : Schubert, Trio n°1, opus 99 – Schoenberg, La Nuit Transfigurée, sextuor op.4
  • samedi 24 avril, 20h30 : De Falla, Concerto pour clavecin, Psyché, Siete canciones populares – Infante, Danses andalouses pour deux pianos – Ravel, Trois poèmes de Mallarmé, Rapsodie espagnole
  • dimanche 25 avril, 20h30 : Weinberg, Quintette pour piano, op.18 – Tchaikovsky, Souvenir de Florence, op.70
  • samedi 1er mai, 20h30 : Malher, Ruckert-Lieder – Greif, Symphonie pour baryton, Quadruple concerto ‘Danse des morts’ – Schubert, Memnon pour voix. D 541, Ständchen pour voix D 957
  • samedi 8 mai, 20h30 :  Saint-Saëns, Fantaisie op.124, Trio pour piano n°2 op.92 – Chabrier, Trois valses romantiques D.38 – Ravel, La Valse pour deux pianos

https://youtu.be/xJi4nE26yg8