24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

L’équipe Singular’s est heureuse d’annoncer à ses fidèles lecteurs sa présence à la 87e édition des 24 Heures du Mans les 15 et 16 juin 2019. Elle vous fera vivre cette finale de la « Super Saison » sous le prisme des émotions. Pour patienter, intéressons-nous aux marques de chronographes, partenaires la WEC (World Endurance Championship). Car, que serait une course sans la mesure du temps ?

La « super saison » 2018-2019 compte huit courses (Lire l’encadré) sur quatre continents, qui s’achève le 16 juin prochain en France, sur le fameux circuit sarthois. L’horloger suisse Rolex est toujours présent aux côtés de l’ACO (Automobile club de l’Ouest), organisateur annuel des 24 Heures du Mans. Il chronomètre également la Formule 1 et prouve depuis 1930 que voiture et chronographe (moteurs et boîtiers) partagent une même exigence de précision, de matériaux spéciaux, et que ces deux industries ont pour objectif de battre des records et d’innover.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

La Tissot V8, réédition 2017, hommage aux courses automobiles. Photo © DR

Des partenaires de longue date

Alpine et Tissot renouvellent leur partenariat. Souvenez-vous, le constructeur français et l’horloger suisse ont déjà collaboré dans les années 1970, alors qu’Alpine raflait de nombreux titres tels que celui de Champion du monde des Rallyes en 1973 avec l’A110, ou encore la victoire aux 24h du Mans en 1978 avec l’A442b, prouesse renouvelée l’an dernier sur tapis vert.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

Alpine souhaite en 2019 remporter la victoire, sur tapis rouge cette fois. Photo © DR

Alpine collabore de nouveau avec Tissot depuis 2015. Le modèle Tissot V8, réédition 2017 rend hommage aux courses automobiles avec un cadran style carbone, un mouvement quartz de fabrication suisse, le boitier est en acier inoxydable, avec option gravure. Le bracelet est en cuir de veau grainé et l’intérieur est en synthétique, la boucle est un fermoir papillon à poussoir. Ce garde-temps incarne le look vintage, créant ainsi un lien entre le modèle d’origine des années 1960 et la nouvelle version grâce aux couleurs et matériaux utilisés.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

Ferrari & Hublot un chronographe à l’image d’un moteur de l’écurie italienne. Photo © Hublot

Ferrari et Hublot courent ensemble depuis 2011

Un lien que Ferrari et Hublot choisissent de créer aussi avec une montre résolument singulière. Que cela soit pour la Formule 1 ou l’Endurance, Hublot et Ferrari sont partenaires depuis 2011. En 2012, ils collaborent sur la Big Bang Ferrari Magic Gold. L’année d’après ils sortent la MP05 « La Ferrari » qui affiche une réserve de marche de 50 jours –inédit-, indiquée sur un cylindre en aluminium à gauche. La version saphir est proposée trois ans plus tard. Pour le 70ème anniversaire du constructeur italien, Ferrari imagine la Techframe Ferrari Tourbillon Chronograph, confectionnée en 2017 par Hublot. Le chronographe aux 637 composants, possède un mouvement à remontage manuel avec un tourbillon suspendu par onze barillets noirs couplés en série. Les heures et les minutes sont à droite des barillets. Le boîtier est en titane et son intérieur est en saphir traité antireflet. Le bracelet en caoutchouc lisse noir se referme par une boucle en titane.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

Ray Ban arbore des finitions rouge pour Ferrari. Photo © DR

Ray Ban pour Ferrari, une vision vintage

Pour les amoureux de la marque Ferrari, Ray Ban, également sponsor, ressort une nouvelle gamme de solaires et d’optiques estampillées du cheval cabré. Disponibles en plusieurs formes et couleurs, les modèles de lunettes sont résistants, légers et flexibles grâce à une finition en caoutchouc. Le point commun : le lunetier s’inspire pour l’occasion des voitures sur circuits des années 1970.

La World Championship Endurance

La WCE est un championnat de course automobile organisé par l’Automobile Club de l’Ouest (ACO) sous le parrainage de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA). Il existe quatre catégories : deux sports prototypes (LMP1 et LMP2 –Le Mans Prototype) et deux Grand Tourisme (GT). Il y a des pilotes professionnels mais aussi des amateurs.

La Super Saison est le nouveau nom donné aux 8 courses de l’année :
Saison 2018-2019
-6 heures de Spa-Francorchamps (Belgique)
-24 heures du Mans (France)
-6 heures de Silverstone (Royaume-Uni)
-6 heures de Fuji (Japon)
-6 heures de Shanghai
-1000 miles de Sebring (USA)
-6 heures de Spa-Francorchamps (Belgique)
-24 heures du Mans (France)

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

TAG sait introduire l’esprit sportif d’Aston Martin Racing dans ses montres (ci-dessus à gauche); Patrick Dempsey, ambassadeur depuis 2014 de l’horloger suisse, mène trois vies aux rythmes différents père, acteur et pilote. Il porte au poignet une TAG Heuer Carrera (photo de droite).

TAG Heuer double… sa présence

Aston Martin : TAG Heuer, sœur de l’horloger suisse Hublot, TAG Heuer peut se vanter d’être depuis de nombreuses années sur le capot des Aston Martin. En plus de ce partenariat de sponsoring, TAG a confectionné un chronographe au décor du constructeur anglais. En bref, la montre possède un boîtier de 43mm en acier poli et satiné. Sa lunette fixe est en acier et aluminium, polis et sablés. Le verre saphir découvre le fond du boîtier en acier satiné qui arbore les fameuses ailes d’Aston Martin. Le cadran dispose de finitions noires et luminescentes. La montre donne les heures, les minutes et les secondes, mais aussi la date et dispose d’un stop seconde et d’une échelle tachymétrique. Le bracelet est quant à lui en cuir de veau noir et sa boucle ardillon est en acier. Le mouvement est en quartz suisse et fonctionne avec une pile (d’une durée de 24 mois environ). Son prix : 1500€.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

Aston Martin fait toujours partie des favoris parmi le public. Photo © DR

Le « Docteur Mamour » en Porsche 911 LMGTE AM

Mais la présence de TAG en Endurance ne se résume pas qu’à Aston Martin. L’horloger suisse a choisi le « Docteur Mamour » alias Patrick Dempsey, acteur et pilote comme ambassadeur d’une montre au nom porschiste.

Patrick Dempsey court depuis longtemps avec Porsche. Cette année son équipe affronte le championnat au volant d’une 911 LMGTE AM. Et à son poignet on peut voir une TAG Heuer Carrera. Un chronographe au boîtier en acier poli de 26,20mm de diamètre, à la lunette fixe et un verre de saphir bombé et biseauté avec double traitement antireflet. Le fond de boîtier est en acier. La montre dispose de trois compteurs et d’une échelle tachymétrique. Les aiguilles sont rhodiées, polies et facettées. De plus, l’aiguille centrale est laquée de rouge. Le mouvement du chronographe est un TAG Heuer Calibre 16 Swiss Made, automatique et à correction de la date rapide. Le bracelet est en cuir de veau noir intérieur rouge et la boucle en acier est agrémentée de boutons pressoirs à double sécurité. Ce bijou aux 42 heures de réserve de marche a un coût de 3 950€.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

Sur la montre Rebellion, les cadrans du chronographe sont inspirés des compteurs de la voiture. Photo © DR

Rebellion ou l’auto sponsoring

Rebellion est un horloger, mais aussi un constructeur de voiture de course. Le fabricant suisse explique avoir la même passion de la mécanique parfaite pour Rebellion Time Pieces (côté chrono) que pour Rebellion Racing (côté bolide).
Le chronographe est développé par Telos Watch. La gravité terrestre est minimisée grâce au tourbillon à 6 heures. Les heures et minutes sont indiquées par deux compteurs séparés, à savoir, la grande aiguille est pour les secondes. Le mouvement automatique possède une réserve de marche de 65 heures grâce à deux barillets montés en parallèle et bénéficie d’une finition à la main. Les deux cadrans régulateurs sont inspirés de l’esthétique automobile rappelant ainsi les tableaux de bord ; l’heure à gauche, les minutes à droite. Le boîtier de forme ronde, a un diamètre de 48mm et une épaisseur de 18,25 mm. Trois matières sont au choix : or rose, titane ou titane DLC noir. La glace saphir est traitée anti reflet. Le bracelet, disponible en plusieurs coloris (marron, noir, rouge, bleu, jaune, violet, blanc ou orange), est en caoutchouc et la boucle est en inox et acier. La Predator 2.0 Regulator Tourbillon est étanche jusqu’à 50m et est imitée à 300 exemplaires. Bref à moteurs exclusifs, montre exclusive.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps

Rebellion prouve par sa présence au Mans que voitures et montres ne sont pas deux mondes différents. Photo © DR

Les suisses maîtres du temps

Un petit tour d’horizon prouve l’écrasante majorité des chronographes suisses dans le monde. 6H, 24H… le championnat d’Endurance ne cesse d’invoquer le temps pour nommer ses courses sur différents circuits. Parfois peu de secondes séparent deux concurrents. Et quoi de mieux qu’un précis chronographe pour décompter ce temps.

1969, quand Jacky Ickx défia le temps

Le 14 juin 1969, Jacky Ickx, en signe de protestation, prit le départ de la course en marchant, abandonnant de précieuses secondes. Le pilote belge protestait ainsi contre le départ en épis qui provoqua, un an auparavant, la sortie de route de l’autre pilote belge Willy Mairesse. Parti en dernière position, Jacky Ickx et son coéquipier britannique Jackie Oliver remontèrent progressivement les autres concurrents. Dans le dernier tour Jacky Ickx doubla la Porsche 908 n°64 de Hans Herrmann au virage de Mulsanne et remporta, avec 120 mètres d’écart seulement, la 37ème édition de la plus célèbre course automobile du monde. Le départ en épis sera supprimé en 1971.

Rappel en image de ce départ mythique…

Avant le top départ le 15 juin à 15H de cette 87ème édition, tout pile pour achever la 24ème journée de l’année, on vous laisse découvrir les 62 voitures, les catégories, équipes et marques dans le tableau fourni par l’ACO, ci-dessous.

24 Heures du Mans 87e édition : sport et sponsors, dans la course au temps