marie-antoinette : pour sortir des parfums et senteurs rebattus

« Si vous recherchez un parfum rare, loin des standards les plus rebattus, l’offre olfactive de marie-antoinette (sans majuscule) vous fascinera », insiste Antonio de Figueiredo, le maître des lieux.

Embrasser l’histoire oubliée du parfum

Si Antonio de Figueiredo a baptisé son écrin situé au cœur du Marais, dans le quartier Saint-Paul, marie-antoinette, c’est en l’honneur de sa grand-mère, qui créait ses propres jus et l’a initié, très jeune, aux senteurs. Comme un clin d’œil, un portrait de la reine Marie-Antoinette (avec majuscule) trône dans la boutique.

Originaire du Nord du Portugal, il n’en oublie pas ses racines en proposant deux marques portugaises dont Claus, fondée à Porto en 1887, qui reste l’une des plus prestigieuses du pays, et deux eaux de Cologne de chez Ach.Brito, dont celle à la lavande et à l’eucalyptus, revigorante, à essayer en cas de refroidissement.

marie-antoinette : pour sortir des parfums et senteurs rebattus

Antonio de Figueiredo, maitre d’histoires olfactives. Photo © P. de Figuieredo

Des parfums d’Antan qui se racontent

Antonio ne vous vend pas des parfums, il vous les raconte, les fait vivre devant vous. « Vous êtes en Grèce, asseyez-vous sur un banc, il y a la mer derrière et vous entendez les vagues, des écorces d’orangers s’étalent sous vos pieds, et les feuilles des pins maritimes bruissent au vent. Devant vous, une petite église ouvre ses portes, la messe est finie, les fidèles se dispersent ». Il vous tend alors une languette qu’il vient de pulvériser. Immédiatement, des senteurs d’encens, d’orangers vous assaillent, vous visualisez la scène. Vous venez de découvrir Rêve d’Ossian de la maison Oriza L. Legrand, la plus ancienne maison de parfums qui remonte à 1720, initiée grâce à Fargeon Ainé, parfumeur et distillateur du roi Louis XV.

En continuant notre découverte olfactive, on pourra également rencontrer Lubin, née en 1789, la deuxième maison la plus ancienne encore en activité, ou encore Isabey née en 1924.

marie-antoinette : pour sortir des parfums et senteurs rebattus

Jardins d’écrivains, une collection de parfums qui s’inspirent de l’imaginaire littéraire. Phot © P. de Figuieredo

Une sélection de créations olfactives d’aujourd’hui

Loin de vivre uniquement dans le passé, Antonio propose aussi des marques actuelles, confidentielles. C’est ainsi que Parfum d’empire, de Marc-Antoine Corticchiato, docteur en chimie des plantes odorantes, proposent des créations originales, ou l’étonnant ‘Jardins d’écrivains’, inspiré du monde de la littérature : La dame aux camélias, Wilde, Gigi… chacune de ses créations interprètent un personnage, un lieu, l’œuvre d’un roman de la littérature mondiale.

Non content de vous conseiller sur la recherche personnalisée de votre fragrance, marie-antoinette propose des » rendez-vous olfactif  » pour vous faire voyager et rêver dans une boutique privatisée pour 1 heure de poésie. Autour d’une coupe de champagne, vous découvrirez, en toute tranquillité, la sélection qu’Antonio vous aura réservée.

marie-antoinette : pour sortir des parfums et senteurs rebattus

L’atelier se privatise une heure le temps d’un très intime « rendez-vous olfactif ». Photo © P. de Figuieredo