Mécaniques

Kobo, Kindle, Pebble Gear, Wacom ou WiewSonic ; il n’y a pas que la tablette iPad dans la vie !

Auteur : Robert Mauss
Article publié le 3 décembre 2020

Dopée par l’iPad d’Apple, la tablette numérique reste un cadeau utile. Si la concurrence des Samsung Galaxy et Surface Microsoft sous Android en limitent l’hégémonie. Des tablettes destinées à des usages précis trouvent leur cible ; de la lecture (Kindle Amazon et Kobo Fnac) à l’apprentissage des plus jeunes (Pebble Gear Disney) ou des seniors (L’Ardoiz) sans oublier les palettes graphiques de Wacom et WiewSonic pour le télétravail. Pas facile de déconnecter !

Le match des bibliothèques embarquées : Kobo (FNAC) vs Kindle (Amazon)

Coté liseuse, Amazon a ouvert le marché. Et sans surprise sa liseuse écrase toujours la concurrence. En France, la FNAC résiste avec la Kobo (qui appartient au groupe Rakuten) qui peu ou prou aligne les mêmes possibilités fonctionnelles, capables de stocker, numériser et archiver des millions d’ouvrages. Elle se branche sur le Web, on sélectionne (et paye) un ouvrage et le télécharge.

Kobo Libra by FNAC

L’usage unique est aussi leur faiblesse : faites pour lire, les applications sont rares, la faute à une électronique optimisée – notamment en énergie – pour une unique fonction ; la lecture. Les écrans tactiles, généralement 6’’ 7’’ et 8’’ (dans une poche ou un sac) fonctionnent avec une ‘’encre électronique’’. Ils n’offrent pas une définition en HD, mais bien suffisante pour lire. L’autonomie se compte en semaines contre 48 heures maximum pour une tablette.
Les formats informatiques sont également spécifiques, ce qui permet de stocker une bibliothèque de centaines d’ouvrages (les e-books) sur un petit objet, léger, qui fonctionne en toutes circonstances, de nuit et surtout de jour même en plein soleil. On tourne les pages avec un bouton ou sur l’écran. Certaines tablettes imitent même le bruit du papier ! Leur faille principale ; les liseuses ne sont ni compatibles entre elles, et les livres nontransferables. En choisissant l’un ou l’autre, vous êtes enfermés dans leur “univers”: un conseil vérifier bien le catalogue avant de plonger !
Les prix varient de 80 à 350 €, selon la taille, leur mémoire et certaines fonctionnalités.

Kindle Paperwhite by Amazon

Sur une douzaine de modèles, notre recommandation :

  • La Kindle Paperwhite pour son  écran étanche de 6’’ avec une définition de 1440 x 1080 pixels et un prix raisonnable de 130 € (Amazon.fr)
  • La Kobo Libra 7’’. Son écran, également étanche, possède un éclairage réglable avec une lampe bleue pour éviter les effets de la réverbération sur les yeux. Prix 180 €

Disney s’invite à lire avec Pebble Gear

Pebble gear labellisé Disney

Les tablettes labellisées par Disney font partie des best-sellers des fins d’année. La marque Pebble Gear a développé sous licence des tablettes 7’’ destinées aux enfants, doté d’un haut-parleur, d’un microphone et deux caméras, frontale et arrière.  Il s’agit de développer leur envie de lecture et leurs capacités d’écriture en les faisant jouer avec les personnages et les histoires de l’univers Disney.

Trois jeux à thème adaptés aux âges des enfants avec douze niveaux de difficulté selon l’âge et dix e-books, toujours avec des niveaux de lecture adaptés à l’âge de l’enfant. Le GameStore contient  plus de 500 jeux d’apprentissages et d’applications avec des mises à jour régulières auquel l’enfant peut se connecter directement à un magasin en ligne (Disney bien sûr) pour télécharger un jeu, (merci papa, merci maman).

Protection tout azimut. Le filtre internet sécurisé empêche les achats en ligne non prévus et bloque les publicités. Un tableau de bord de suivi parental garantit un accès en continu aux parents. La tablette est fournie avec une coque de protection. La tablette Pebble Gear possède. L’écran  dispose également d’un filtre bleu pour préserver la vue des enfants. Les tablettes Toy Story 4, Frozen 2, Cars et Mickey and Friends sont disponibles dans les enseignes Leclerc, Cora et Fnac, ainsi que sur les grands sites de e-commerce au prix de 120 euros.

Les tablettes graphiques adaptés au travail à distance

Deux grands constructeurs se disputent le secteur, le japonais Wacom et le californien WiewSonic. Avec la pandémie et la banalisation du travail à distance, les tablettes graphiques trouvent des débouchés nouveaux, hors du dessin et de la PAO.

Wacom One, une nouvelle tablette graphique pour le télétravail

Pour Noël, la marque nippone lance la Wacom One une tablette interactive destinée à tout un chacun, sans aucun préjugé artistique.
Dotée d’un écran de 13 pouces 1920 x 1080 full HD affichant de très belles couleurs, elle est pourvue d’un film traité antireflets. Compatible iOS, Windows et Android, elle fonctionne comme écran secondaire;  facilite le partage des idées entre plusieurs personnes grâce à plusieurs fonctions comme le ‘’tableau blanc’’ de Zoom et Bamboo Paper. La tablette permet d’esquisser, écrire, dessiner et peindre directement sur l’écran. L’utilisateur peut profiter du frottement naturel à la surface de l’écran antireflet avec le stylet qui se transforme en outil de son choix : pinceau, stylo, marqueur, crayon, craie ou gomme.  Par exemple, un enseignant peut partager l’écran, en présentant des documents et en les annotant en direct, grâce au stylet numérique. La Wacom One est disponible sur le site Wacom eStore, les revendeurs spécialisés et les sites de e-commerce  au prix conseillé de 400 €.

ViewSonic prend les notes à distance . Voilà un outil pratique pour les enseignants, formateurs et plus généralement pour tous les cadres appelés à animer des conférences, des séminaires ou des réunions, de chez soi ou dans une salle de classe.

le Notas Pen Display est un écran pour stylet, d’une dimension de 13,3 pouces. Il est équipé d’un stylet sans pile pour créer, gérer et partager des documents numériques. Un professeur s’en sert par exemple pour écrire à distance, et le texte s’affiche un tableau blanc numérique d’une salle de classe, ou sur l’ordinateur d’un étudiant connecté à une plateforme numérique commune. L’outil pèse 800 grammes pour 7 mm d’épaisseur. Prix conseillé 500€.

Le WoodPad Paper permet de prendre des notes numérisées et les synchroniser en temps réel. Il est livré avec un bloc-notes et un stylet sans pile. L’appareil fonctionne avec différents types de papier, des notes adhésives aux blocs-notes. Il permet de changer des traits et des couleurs sur les différentes plateformes logicielles avec lesquelles il est compatible. Il offre 4096 niveaux de pression du stylo pour une écriture numérique précise. Prix conseillé 70€.

Avec L’Ardoiz, La Poste pense à nos aînés

Avec le confinement, la solitude de nombreuses personnes âgées est devenue un enjeu social, pour ne pas dire un sujet de préoccupation considérable pour de nombreuses familles. La Poste lance une tablette numérique dédiée aux plus seniors d’entre nous, l’Ardoiz. Cette tablette délivre un accès simplifié à des fonctions essentielles comme les mails ou les appel vidéo. IL’écran d’accueil est simplifié à l’extrême, avec des grosses icônes. Un guide explicatif est également intégré. L’Ardoiz est fournie avec une assistance téléphonique illimitée, ainsi qu’un accompagnement au quotidien avec des conseils et astuces pour progresser.
Vendue 200€, avec un abonnement aux services d’accompagnement et de contenus à 10€ /mois.

Notre sélection de tablettes multi-usages

  • Kindle Paperwhite. Prix env. 130 € (Amazon.fr)
  • Kobo Libra 7’. Prix env. 180 € (FNAC)
  • Pebble Gear (Disney). Prix conseillé de 120 euros.
  • Wacom One. Prix conseillé de 400 € (Wacom eStore)
  • ViewSonic, WoodPad Paper. Prix conseillé 70€.
  • Ardoiz. Prix conseillé 200€, avec un abonnement aux services d’accompagnement et de contenus à 10€ /mois.

Partager

Articles similaires

Téléphonez sans vous ruiner avec notre sélection de mobiles à moins de 200€

Voir l'article

Faites (vous) plaisir avec des gadgets surprenants, utiles et pratiques

Voir l'article

Entre écrans TV et vidéoprojecteur 4K, comment choisir son cinéma à domicile

Voir l'article

Son et audio mobile, les Français ont toujours leur mot à dire !

Voir l'article