Mécaniques

Son et audio mobile, les Français ont toujours leur mot à dire !

Auteur : Robert Mauss
Article publié le 27 novembre 2020

Divacore, BassMe, Le Pavé Parisien, Peoplo, Devialet, … Les marques tricolores existent et même damnent le pion de leurs concurrentes asiatiques dans le haut de gamme. Pour le Black Friday ou Noel, Singulars propose un choix de solutions françaises de mobiles, enceintes et écouteurs qui valent de la jouer national.

Divacore coupe bien les fils de ses AntiPods²

Fondée en 2011 à Metz, Divacore s’était illustrée avec une enceinte portable qui avait remporté plusieurs prix dans les palmarès et les tests organisés par les distributeurs et la presse professionnelle. Depuis deux ans, l’entreprise commercialise des écouteurs sans fil dit ‘true wireless’. Les premiers, les Nomad produisent un son de bon niveau et s’avèrent très simples à mettre en route, ce qui n’est pas toujours le cas de ce type d’écouteurs. Ils avaient été reconnus comme ‘’Meilleur produit audio’’ par 01Net.

Les nouveaux nés, les AntiPods² méritent leur place sous un sapin de Noël.
Parmi les atouts de ces écouteurs true wireless signalons leurs embouts à mémoire de forme (memory foarm). Ils permettent d’isoler l’auditeur des bruits externes. Les AntiPods² se connectent instantanément en Bluetooth, ils sont compatibles Apple et Android. Dès qu’on les ôte des oreilles, les écouteurs se mettent en veille. Les commandes tactiles sont simples: on pilote les pistes, le volume et les appels du bout des doigts.
Les AntiPods² offrent un son de bonne qualité en stéréo et intègrent deux microphones pour les appels téléphoniques. Et six heures d’écoute continue sur une seule charge. Leur autonomie est portée à 24 heures grâce à leur boîtier de rangement qui sert de recharge. Ajoutons enfin qu’ils résistent à l’eau, à la sueur, aux éclaboussures et à la poussière.

Devialet rentre dans vos oreilles avec les Gemini

Avec son enceinte Phantom, la marque parisienne s’est imposée d’emblée comme un must absolu (lire Singulars). Par sa puissance et la qualité du son, la Phantom (de 1 000 à 2 900 euros selon le modèle) fait rêver, mais surtout révolutionne le monde plutôt ronronnant de l’audio.
Aujourd’hui, Devialet lance ses écouteurs true wireless à réduction de bruit, les Gemini. Il s’agit de la première intrusion du constructeur tricolore dans le monde mobile.  Annonçons de suite la couleur, ces Gemini sont commercialisés 300 euros, un tarif haut de gamme, mais pas tellement supérieur aux Airpods Pro (279€), les écouteurs d’Apple qui font référence. A ce prix-là, l’utilisateur profite du nec plus ultra de la technologie.
Devialet a d’ailleurs déposé plusieurs brevets pour les protéger.  Les Gemini disposent ainsi de haut-parleurs de 10 mm avec une « chambres de décompression en cascade ». Avec la technologie Ear Active Matching, le micro placé à l’intérieur de l’écouteur sert pour la réduction de bruit active ainsi que pour la calibration acoustique automatique. Le son est équilibré jusqu’à 10 000 fois par seconde.
Devialet promet une autonomie de six à huit heures pour et presque quatre heures pour la recharge avec le boîtier de rangement. Les Gemini sont compatibles Bluetooth 5.0. Enfin, la certification IPX4 garantit que les écouteurs peuvent être portés sans crainte sous la pluie.

BassMe met le caisson de basses en bandoulière

Situé à Perpignan, l’entreprise éponyme produit et commercialise depuis deux ans un produit vraiment original, le caisson de portable BassMe. Son propos est ‘’de permettre de ressentir physiquement les sons.’’ L’utilisateur le pose sur sa poitrine par-dessus l’épaule et ressent toutes les vibrations via son système d’ondes sonores. Cette originalité a été récompensé par un prestigieux ‘’Innovation Award’’ au dernier salon CES de Las Vegas.
Alban Duroy a eu l’idée de BassMe juste en écoutant de la musique, allongé sur son canapé avec une enceinte Bluetooth sur la poitrine. Il a voulu alors ressentir la musique ‘’physiquement’’. Ce caisson est complémentaire du matériel d’écoute, qu’il s’agisse d’un casque, d’un amplificateur ou autre. C’est un peu la faiblesse du système. Mais pour le reste, l’expérience est assez bluffante !

L’enceinte Pavé Parisien fait la différence esthétique

Ses concepteurs ont voulu rendre hommage à un objet quasi mythique : le pavé qui chausse les avenues de la capitale. Ces pavés qui servent pour dresser des barricades et maintenant un mur … sonore. Le béton remplace le bois ou le pastique. Malgré tout le poids de l’enceinte est d’1,5 kg.
Le prototype de l’enceinte Pavé Parisien a été conçu en 2017, une campagne de crowdfunding a permis de lever les fonds et commercialiser en janvier 2019 la première enceinte.  L’entreprise est fière de sa fabrication 100% française. Le sable et le ciment du béton sont fournis par l’entreprise française Vicat à Grenoble, les grilles de protections fabriquées en Alsace, le haut-parleur produit par Audax dans la Sarthe et la carte électronique est assemblée en Dordogne. L’assemblage final du Pavé Parisien est réalisé à la main à Montreuil.

Il a fallu déployer une véritable ingéniosité pour combler la quasi disparition de l’électronique française. Par exemple, pour couler le béton des enceintes, l’entreprise recourt à des imprimantes 3D. Mais le résultat est surprenant. L’enceinte offre 24 heures complètes d’autonomie à pleine puissance, un véritable record. Elle procure une puissance de 20 watts, assez unique pour une enceinte Bluetooth, nomade.  L’enceinte dispose également d’une entrée et d’une sortie audio mini-jack, d’une entrée USB-C et d’une puce NFC identifiable par les smartphones iOS et Android. Le prix n’est pas donné, reste tout de même accessible à 350 euros. Surtout pour une enceinte toujours fabriquée à la demande !

L’enceinte Peopeo a la pèche

Voilà l’histoire de trois copains ingénieurs qui avaient bricolé une enceinte super puissante pour animer leurs soirées d’étudiants. Devant le succès, ils décident de transformer l’essai; la Voodoo Boombox offre une grande qualité acoustique et facilement transportable. Avec une fabrication est 100% française.
PEOPEO exploite des technologies maison comme la “Green Vibration Technology” qui leur permet d’atteindre des performances significatives. L’entreprise prétend produire une enceinte 2,5 x plus légère que la concurrence à puissance égale. Cet apparent miracle provient des fibres végétales qui composent la coque.
La Voodoo Boombox est fabriquée en fibre de lin. Commercialisée depuis un an, elle a déjà trouvé plus d’un millier d’acheteurs de plusieurs pays. L’enceinte délivre une puissance de 200W RMS, un niveau sonore de 112dB et un spectre de fréquence allant de 45Hz à 20kHz. Elle est audible jusqu’à 50 mètres de distance. La batterie permet 15 heures d’autonomie. Son port USB intégré permet une charge continue. L’enceinte intègre une sortie jack 3,5 mm.
A noter qu’il est possible de relier plusieurs enceintes Voodoo Boombox entre elles. L’enceinte possède un sac à dos pour un transport simplifié.

Aller plus loin  avec notre sélection french audio

Divacore
écouteurs true wireless. disponible en 2 coloris : noir or, et blanc or.
Prix public conseillé : 149 €.

Devialet
les Gemini. Prix : 300 €

BassMe
caisson de basses avec un  choix de six couleurs Prix : 130 euros.

Le Pavé Parisien
avec deux points de vente à Paris.

PEOPEO
Voodoo Boombox Prix.: 800 euros

Partager

Articles similaires

Téléphonez sans vous ruiner avec notre sélection de mobiles à moins de 200€

Voir l'article

Faites (vous) plaisir avec des gadgets surprenants, utiles et pratiques

Voir l'article

Kobo, Kindle, Pebble Gear, Wacom ou WiewSonic ; il n’y a pas que la tablette iPad dans la vie !

Voir l'article

Entre écrans TV et vidéoprojecteur 4K, comment choisir son cinéma à domicile

Voir l'article