Savourer

La Saint-Valentin, ses origines et la symbolique du rouge

Longtemps tombée en désuétude, la Saint-Valentin, comble de fête romantique, renaît paradoxalement dans les années 70/80 en pleine libération des mœurs. 60% des Français la fêteraient aujourd’hui. Au-delà du langage, que ce soit pour dire leur amour à leur moitié ou à des partenaires de passage, les Valentins et les Valentines ont deux codes immuables : la couleur rouge et la forme de cœur. Décryptage.

Auteur / Blandine Vié

Bruno Franck, programmateur des événements culinaires de Maison Blanche

Alors que son restaurant bénéficie d’une des plus somptueuses vues de la capitale, sans parler de son excellent chef reconnu, Fabrice Giraud, Bruno Franck pourrait se contenter de faire ronronner sa Maison Blanche. Mais ce DG de charme préfère multiplier les événements culinaires au diapason du Théâtre des Champs Elysées que son établissement surplombe.

Auteur / Patricia de Figueiredo

Au lait crémeux ou moulé : un choix cornélien pour le gâteau au riz

Si cet entremets est généralement apprécié de tous, deux écoles s’affrontent quant à la manière de le préparer, les uns l’appréciant au lait crémeux à l’onctuosité dégoulinante, les autres le préférant moulé, caramélisé ou non. Dilemme insoluble car l’amour pour cet entremets régressif remonte souvent à l’enfance… Toujours est-il que si on aime l’un, on est presque toujours réfractaire à l’autre. Recette !

Auteur / Blandine Vié

Elle a beau être un de nos petits plats quotidiens, réussir une omelette c’est tout un art !

Le journaliste gastronomique Francis Amunategui (1898-1972) disait d’elle : « L’omelette est le fourre-tout de la cuisine, c’est le plat le plus accueillant du monde. » Qu’elle se présente plate comme une crêpe, épaisse comme une tortilla, souplement roulée ou rebondie façon chausson, ce petit plat du quotidien passe même pour être trop banal. Oui mais… elle n’est pas pour autant si facile à réussir !

Auteur / Blandine Vié

La galette des Rois entre tradition et innovation

La galette des Rois est devenue un rituel à la fois gourmand et festif. Mais derrière la créativité des pâtissiers, connait-on encore son histoire liée à la fête chrétienne de l’Epiphanie ? Au-delà de la fève, il est temps aussi d’embrasser les traditions régionales qui en découlent pour proposer une sélection des meilleures réalisations.

Auteur / Blandine Vié

En majesté sur les tables de fêtes : le chapon

Dans quelques heures, les volailles ‘festives’ (dinde, oie, pintade, poularde) vont prendre le commandement de vos tables. Mais depuis quelques années, le chapon s’arroge le titre de prince de la fête. Il faut dire que contrairement à ses concurrents de basse-cour, il n’est commercialisé que du 1er au 31 décembre. C’est donc le moment où jamais d’en profiter ! Nos conseils.

Auteur / Blandine Vié

Le foie gras, mets festif par excellence

Pas de repas festif sans foie gras, c’est symbolique, voire mythique. On peut le préparer soi-même, ce qui est plus facile qu’on ne le croit. Et puis, quelle fierté de pouvoir dire que c’est du « fait maison » ! Mais des artisans proposent de si beaux produits qu’il est légitime – parfois même recommandé – de céder à la tentation.

Auteur / Blandine Vié