Savourer

Le haddock se décline en deux couleurs grâce à Pierre Gagnaire

Très prisé chez les Anglo-Saxons dès le petit déjeuner, voire au « high tea » de 17 h des Écossais, ce poisson, homonyme du célèbre capitaine dans la série des Tintin, ne s’appelle ainsi qu’une fois pêché, saumuré et fumé, ce qui lui donnait jusqu’à présent une belle couleur jaune orangé clair. Grâce à Pierre Gagnaire, il a pris une belle robe blanche, plus proche de la nature.

Auteur / Blandine Vié

Le canard laqué à la pékinoise, gastronomie impériale et icône universelle

Le canard laqué à la pékinoise est sans aucun doute le plat le plus emblématique de la cuisine chinoise septentrionale. Cette recette traditionnelle prestigieuse – idéale pour honorer ses convives – se trouve sur la carte des restaurants chinois d’un certain standing, de Paris à New York et de Londres à Hong Kong. Elle a pourtant été pendant plusieurs siècles réservée aux seuls empereurs de Chine de la Cité Interdite. Retour sur un plat omniprésent en Chine et désormais universel.

Auteur / Blandine Vié

Pour la marque bretonne Bord-à-Bord, les algues sont l’avenir de l’homme.

Au Japon, la culture des algues et leurs intégrations dans la gastronomie ou les produits de beauté est ancrée dans une longue tradition, la France et l’Europe n’en sont qu’aux prémices. En Bretagne, deux producteurs visionnaires, Henri Courtois et Hugo Morel, co-fondateurs de la marque Bord à Bord revendiquent que les algues sont une ressource naturelle riche en potentialités gustatives, qu’il faut valoriser. Leur gamme de produits l’atteste.

Auteur / Patricia de Figueiredo

Boulangerie Sain : le goût enfin retrouvé du bon pain

Refusant le déclin du pain, alors qu’il a été au coeur de notre alimentation pendant des siècles, quelques boulangers se sont fait un devoir de remettre son bon goût à l’honneur avec des blés anciens bien élevés, des farines non raffinées, un vrai travail de fermentation et, ce qui n’est pas antinomique, beaucoup de créativité. Anthony Courteille est de ceux-là. Il a ouvert, cela fait 6 mois, la boulangerie Sain près du canal Saint-Martin. Allons à sa rencontre.

Auteur / Blandine Vié

Le chou farci, trésor gourmand de la cuisine paysanne

Pendant des siècles, le chou a été le légume de la campagne, accommodé à toutes les sauces. Et quand l’ordinaire sait s’endimancher avec de la farce, il peut confiner au sublime. Car sous des apparences de cuisine de terroir qu’il ne renie d’ailleurs pas, le chou farci, entier ou par feuilles, se révèle le cachottier de bien des gourmandises. Eh oui ! Même en cuisine, on peut faire ses choux gras !

Auteur / Blandine Vié

Arcurial Sense Eat, New Jawad et Pleine Terre… trois tables pour se dépayser à Paris

Trois cuisines différentes qui invitent toutes aux voyages et un même souci de s’approvisionner auprès de petits fournisseurs sont les dénominateurs communs d’Arcurial Sense Eat, New Jawad et Pleine Terre. Trois restaurants qui, de Paris, vous transporteront en Italie, en Inde et aux Caraïbes. Découverte de cuisines inventives et de cartes rythmées par les saisons qui changent au gré des approvisionnements.

Auteur / Patricia de Figueiredo

Le risotto à la milanaise et les autres : tout un art !

Avec les pâtes – la pasta – et la pizza, le risotto est l’un des trois plats les plus emblématiques de l’Italie. Si les pâtes et la pizza sont restés des plats de tous les jours (même s’ils peuvent être parfois sublimés), le risotto s’est au fil du temps ennobli grâce à une restauration qui le décline souvent avec des garnitures nobles qui l’élève au rang de haute gastronomie. Cependant, la garniture n’est pas tout. Car le risotto, c’est d’abord l’art de savoir faire cuire le riz.

Auteur / Blandine Vié