Vins & spirits

Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet de La Chablisienne, un Bourgogne emblématique.

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 30 avril 2021

Coopérative de vignerons bourguignons créée en 1923, La Chablisienne propose une trentaine de crus, entre Grands crus, Premiers crus, Petit chablis et le renommé Château Grenouilles. Le Chablis 1er Cru côte de Léchet 2018 est la valeur sûre de la gamme. L’œnologue du domaine de Bourgogne, Vincent Bartement livre avec précision ses observations sur ce vin minéral à l’acidité fondue qui s’épanouit en bouche.

Vincent Bartement oenologue de l’association La Chablisienne

Avec des racines familiales dans l’Yonne, Vincent Bartement a baigné dans l’environnement vinicole pendant sa jeunesse, en participant aux vendanges. « En grandissant je me suis pris de passion pour le vin et cela allait bien avec les études de biologie que je faisais à Paris. Un jour j’ai eu un déclic pour faire de l’œnologie, je suis partie à Dijon et j’ai passé mon diplôme en 2001 ». Il commence à travailler dans le Mâconnais sur Viré-Clessé pendant 5 ans avant d’arriver sur La Chablisienne.

La Chablisienne, un grand domaine sélectionnant ses moûts.

« Nous n’avons pas la même approche pour un Côte de Léchet ou un Montée de Tonnerre » souligne Vincent.  L’expression de notre terroir passe par une vinification et un élevage adaptés avec la chance de pouvoir travailler des élevages longs. » En effet la Chablisienne a la capacité de garder un millésime d’une année sur l’autre pour accueillir la récolte suivante. « Nous ne sommes pas obligés de mettre en bouteille les vins de l’année précédente. Notre capacité de cuverie permet de garder deux millésimes.”

Le secret du Côte de Léchet tient à sa vinification unique

“Le Côte de Léchet reste en élevage sur lies fines pendant 11 à 15 mois. 15 % du volume est gardé pendant 8 à 9 mois en fûts, 85% en cuve et après les deux parties sont assemblées en cuves pendant 3 à 5 mois et mis en bouteilles à leur maturité optimale d’élevage. » précise l’œnologue de la maison de vins. Faut-il préciser que cette méthode de vinification si spécifique à ce vin en fait aussi bien son originalité en bouche que sa rareté…. ? Cela donne des vins structurés. Un Chablis se garde entre 2 à 10 ans.

Une récolte en suspend

Impacté fortement par les derniers gels de début avril, le domaine risque de perdre de 70 à 85 % en volumes. Il faudra attendre la floraison et la sortie des grappes pour voir les dégâts. Vincent Bartement espère 30 à 40 % de la récolte, « mais sur certaines zones il y a 90 % de pertes. Dans tous les cas c’est historique. »

Les efforts se sont concentrés sur les Grands crus et les premiers crus. Les plateaux et parties hautes ont été les plus touchés.

Le 1er Cru, vin de maturité est un véritable petit bonheur.

Le Premier cru Côte de Léchet, goûté ici dans son millésime 2018 pourrait servir d’emblème à l’appellation Chablis, tant il est représentatif de ce magnifique terroir. Ce vin de caractère est un Chablis marqué, avec un côté assez tendu mais solaire. « Il est cultivé sur un coteau assez pentu sur un sol assez maigre, sur la roche, le caillou et une exposition sud-est. Il dégage une belle maturité plus précoce que d’autres premiers crus sur la même rive. détaille Vincent Bartement C’est un vin avec un fond assez large, qui a de la matière, de la consistance. Il développe une certaine rondeur due à une belle maturité, grâce à des raisins parfaitement mûrs, d’une année sur l’autre. C’est le Premier crû le plus constant en termes de caractère d’évolution. Il s’exprime bien quel que soit le millésime» précise son œnologue.

Sa belle robe couleur or se confirme au nez qui dégage des arômes de fleurs et de fruits vanillés.

Le Vignoble La Chablisienne

Une dégustation qui tient ses promesses

Le Chablis, de cépage uniquement chardonnay, est reconnu pour sa minéralité particulière issu du terroir majoritairement Kimméridgien, alternance de marnes et de calcaires marneux avec des dépôts de petites huîtres. C’est un des plus anciens de France. Il s’étend sur 17 communes et enjambe la rivière « Le Serein ». La maison la Chablisienne représente à elle seule près de 25 % du vignoble.

En accord mets & vins 

Comme tous les Chablis, le Premier cru de la Côte de Léchet accompagne beaucoup de moments, de l’apéritif jusqu’aux fromages. Il se marie merveilleusement avec tous les fruits de mer, les poissons, mais aussi sur des viandes blanches en sauces.
Sur des fromages notamment des accords locaux : Époisses, Soumaintrain, Chaource mais également le Comté. Il a aussi les épaules pour supporter une cuisine élaborée comme une cuisine asiatique.

Pour en savoir plus sur La Chablisienne

La Chablisienne

8, Boulevard Pasteur – B.P.14 – 89800 Chablis – France
Tél. +33 (0)3 86 42 89 89

Le guide d’œnotourisme

Partager

Articles similaires

De sakés d’exception, la Brasserie Akashi fait des liqueurs parfumées

Voir l'article

Portologia, la merveilleuse ambassade des vins de Portos de Julien Dos Santos

Voir l'article

Le Pinot gris aux reflets d’églantine de la maison André Struss et fils.

Voir l'article

Christelle Taret, la première femme Maître Caviste officie aux Caves du Parc.

Voir l'article