Vins & spirits

Le Chiriqui de Mezan, un rhum panaméen naturel, millésimé et bien rond

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 28 juillet 2021

Chiriqui, le dernier né de la gamme des rhums MEZAN, bénéficie comme ses prédécesseurs du processus 100% naturel de la distillerie basée au Panama. Sans sucre ajouté, ce nectar gourmand et aromatique a vieilli en fûts de chêne de bourbon américain, puis après sa traversée de l’atlantique dans des fûts de Moscatel. Cette invitation au voyage se poursuit par son étiquette, ornée de jungles tropicales et de motifs de l’art indigène panaméen et se révèlera parfait pour vos soirées d’été, pur ou en cocktail.

Un vieillissement des deux côtés de l’Atlantique

Les rhums millésimés de Mezan

Depuis 2012, Mezan recherche des « untouched rum » : littéralement, des « rhums préservés » provenant de ses différentes distilleries des Caraïbes. Chaque région propose un rhum authentique et endémique avec des caractéristiques de leur implantation, typique de leur terroir respectif, Guyana, Panama, République dominicaine, Jamaïque.

En dehors du Mezan XO Jamaica, chaque bouteille de la gamme est issue d’une seule distillerie, obtenue à partir d’une seule année de récolte, ce qui permet de définir des millésimes. Leur vieillissement bénéficie d’une double localisation : en premier lieu, dans le climat chaud et humide des tropiques conservés dans des fûts de chêne de Bourbon américain, puis après avoir traversés l’Atlantique, en Europe, où ils subissent une moindre oxydation.

Sans ajouts de sucres ou colorants

La maison Mezan s’inscrit dans une production au plus près de la nature. Tous leurs rhums sont conditionnés sans ajout de sucre ni de colorant. La démarche devançait la nouvelle réglementation européenne entrée en vigueur en mai 2021 précisant que « Le rhum peut être édulcoré pour compléter le goût final. Toutefois, le produit fini ne peut contenir plus de 20g par litre de produits édulcorants, exprimés en sucre investi »

Une distillation dans un double Pot Still en bois

La Distillerie Port Mourant fournit le mythique double Pot Still en bois utilisé pour le Chiriqui

Lorsqu’un rhum est jugé suffisamment mature, on procède à son conditionnement. Une légère filtration est alors effectuée. L’objectif du maître rhumier est de valoriser le savoir-faire unique de ces producteurs. La distillation de ce millésime, a quant à elle, été élaborée dans le mythique double Pot Still en bois provenant de la distillerie Port Mourant, fondée en 1732. Le fait que cet alambic soit composé de bois -plutôt que d’acier ou de cuivre- favorise un échange qui enrichit amplement le profil aromatique du rhum ainsi distillé.

Le Chiriqui, entre intensité et douceur

Sa production d’eaux de vie et de rhum, ainsi que ses levures traditionnelles sont issues de sa propre plantation de canne à sucre au Panama pour préserver la typicité du rhum. Le Chiriqui est un rhum de mélasse. La mélasse étant le sous-produit sucré fabriqué au moment de l’extraction du sucre de canne. C’est un sirop ambré, doux, dont les caractéristiques varient en fonction de l’origine des cannes à sucre et de la quantité́ de sucre extrait.

Distillé en alambic à colonne multiples, le Chiquiri vieillit dans des fûts de chêne de bourbon américain, puis après sa traversée de l’atlantique dans des fûts de Moscatel, un vin blanc doux Portugais.
Cette dernière maturation se ressent au nez avec des arômes de vanille, de pêche et d’abricot très présents qui se poursuivent en bouche auxquelles s’ajoute la noix de coco. En finale, un boisé légèrement poivré et épicé termine une dégustation toute en rondeur.

Le Chiquiri s’apprécie pur mais aussi en mixologie, en particulier avec sa recette favorite le

 

Chiriqui Julep, un mix signature de Mezan Rum.

  • 60ml de Mezan Chiriqui
  • 12 feuilles de menthe
  • 6 framboises
  • 2 cuillerées à soupe de sucre vanillé
  • Un peu de glace pillée

Où trouver le Rhum Chiriqui Mezan

à partir du site officiel Mezan

Notre sélection de cavistes et bars à cocktails parisiens

Recette au shaker :

  • Au fond d’un shaker ou d’un verre à cocktail, mettre une douzaine de feuilles de menthe, ajouter les 6 framboises, le sucre vanillé. Écraser délicatement sans déchirer les feuilles ; verser Mezan Chiquiri, bien secouer ou agiter à la cuillère et couvrir de glace pillée.
  • Décorer d’un bouquet de feuilles de menthe et d’une framboise entière

Partager

Articles similaires

Etonnants beaujolais très nouveaux : Château de l’Hestrange, de la Maison Jambon, Cédric Vincent et Frédéric Berne

Voir l'article

Beaux-livres : Les raisins de Pierre Joseph Redouté, commenté par Jean-Michel Boursiquot (Paulsen)

Voir l'article

Trois blancs inhabituels de Bourgogne des Domaines La Croix Montjoie, Isabelle Faivre, et Elisabeth & Bruno Vuittenez

Voir l'article

Les conseils de la sommelière Maud Guichardaz, du Domaine du Colombier : domaines de Montine, des Amoureuses, de Minoist et des Mille Vignes

Voir l'article