Vins & spirits

Le côte du Rhône rosé du domaine Vidal-Fleury, une valeur sûre de la vallée du Rhône

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 18 juin 2021

[Le rosé hors Provence II] Avec ses étiquettes ‘old school’ qui tranchent avec la mode design actuelle, la maison Vidal-Fleury revendique son passé de tradition et développe une vingtaine d’appellations de la Vallée du Rhône.  Antoine Dupré, le directeur du domaine, nous parle de son Rosé qui se révèle être une valeur sûre entre rondeur et fraicheur.

Le vignoble Vidal-Fleury, la plus ancienne maison en activité dans la vallée du Rhône

Une vieille maison toujours innovante

Le vignoble Vidal-Fleury est la plus ancienne maison encore en activité dans la vallée du Rhône. Créée en 1781, elle a pour particularité d’être détenue à 100% par une très grande famille de renom – Guiral – et d’être totalement autonome et indépendante.
L’ADN du domaine se porte sur la vallée du Rhône nord septentrionale, avec ses emblématiques Côte Rôtie et Condrieu. Au fil des années, d’autres appellations méridionales ont été développées, telles Châteauneuf, Girondas, Vacqueras.

Côtes du Rhône rosé, une tradition

Les trois couleurs ont toujours été présentes dans la gamme. C’est un assemblage de cinsault, grenage et syrah avec une dominante des deux premiers. « Ils s’épanouissent dans le département du Gard, sur un terroir spécifique, très frais où je source également mes côtes du Rhône blanc, au sud de Bagnoles-sur-Cèze, sur des pentes graveleuses et des terrasses rhodaniennes recouvertes de galets. C’est un rosé en pressurage direct avec des pompages à froid et des températures de fermentations plutôt basses » explique Antoine Dupré qui depuis quelques mois vit un retour aux sources. En effet, le nouveau directeur en fonction depuis novembre dernier au domaine Dupré a passé deux ans en Alsace en tant que négociateur et acheteur de vins du nouveau monde pour un grand négoce. Précédemment, il s’était occupé du domaine Gabriel Meffre en Vallée du Rhône Sud.

« À l’heure actuelle la mode est aux Provences pâles mais justement notre but n’est pas de copier les rosés de Provence. poursuit Antoine. Sans céder à la mode, nous essayons de jouer un peu sur ce créneau sans chercher à produire un blanc taché mais bien à garder l’identité de la vallée du Rhône avec un rosé pâle prononcé. »

Le côte du Rhône rosé du domaine Vidal-Fleury,

Les accords mets & vin rosé

C’est un rosé d’apéritif ; il a de la rondeur et de la sucrosité malgré qu’il soit sec. Il s’accorde aussi très bien sur des salades et des poissons car il y a de la tension, acidité-fraicheur qui contrebalance sa rondeur. Salade d’été, salade italienne, tomates-mozzarella.
Même s’il commence à réfléchir sur le bio, la plupart des appellations sont travaillées en agriculture raisonnée. « Il faudrait remettre en avant ce terme d’agriculture raisonnée car le bio n’a pas du positif avec l’accumulation du cuivre dans les sols » estime Antoine Dupré.

Entre 25 à 30 000 cols sortent chaque année pour ce rosé, ce qui représente une petite part pour le domaine. La vallée du Rhône est beaucoup plus focalisée sur le rouge même si cela tend à changer « car on a de vrais terroirs à blancs et rosés. Ils ont un bel avenir devant eux » conclu le directeur.

Où trouver les rosés de Vidal-Fleury

Vidal Fleury
48 route de Lyon – 69420 Tupin et Semons – 04 74 56 10 18 – contact@vidal-fleury.com
Prix départ cave : 7,90 €

Notre rosé de la Vallée du Rhône Sud

Domaine Brusset
70 Chemin de La Barque – 84290 Cairanne – +33 (0)4 90 30 82 16 contact@domainebrusset.com

Jeanne B. 2020, Côtes-du-Rhône rosé
Cépages : Grenache, Syrah, Cinsault
Dégustation : robe pétale de rose, très pâle et limpide. Nez fruité fraise des bois, cerise et gelée de coing, pomelo puis épices douces poivre blanc, et réglisse. Bouche ample et fraîche, très fruitée fraise des bois-citron, poivrée, longue, saline en finale.
Harmonies mets-vins : saint-jacques aux agrumes, langoustines grillées aux épices, rouget, saumon grillé, saint- marcellin, comté, panna cotta à la pistache.
Circuit de distribution : vente directe, CHR, cavistes
Prix TTC départ cave : 8,00 euros

Partager

Articles similaires

Confidences rosé, le champagne d’exception de Chassenay d’Arce de la Côte des Bar

Voir l'article

Osez les rosés de Savoie, de Philippe, Claudine et Sylvain Ravier

Voir l'article

Le Rosé des Nerleux, un Saumur bien né et recherché du Domaine des Nerleux

Voir l'article

Le rosé en cépage Gamay de la Maison Dominique Piron, jolie surprise du Beaujolais

Voir l'article