Vins & spirits

Le rosé en cépage Gamay de la Maison Dominique Piron, jolie surprise du Beaujolais

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 18 juin 2021

[Le rosé hors Provence III] Direction le Beaujolais à Villié-Morgon avec la Maison Dominique Piron où Julien Révillon nouveau propriétaire maintient l’objectif de la recherche de la qualité et des cuvées parcellaires. Son rosé en cépage Gamay reste une niche, mais c’est un vin du moment facile à boire et gouleyant qui illustre la diversité du Beaujolais.

La passion d’un artisan vinificateur

Julien Revillon, propriétaire des Domaines Dominique Piron crédit Vinconnexion

Même si une partie de sa famille est aussi dans la vigne du côté de Saint-Amour, Julien Révillon est arrivée dans le milieu du vin par passion. « Je n’ai pas fait d’études viticoles, mon grand-père était restaurateur étoilé Michelin, j’avais un oncle sommelier, nous étions plus du côté des consommateurs, des prescripteurs que des producteurs » précise celui qui avant de rejoindre Dominique Piron en 2013 a travaillé dans le monde bancaire « mais déjà côté vignoble » puis à Cornas chez Jean-Luc Colombo pendant 10 ans.

Le Beaujolais nouveau cache une variété d’appellations

Il faut se souvenir de la très grande notoriété du Beaujolais associé à de très grandes appellations – Morgon, Moulin à vent, Chenas– qui a perduré des années 1800 à 1950. S’il est vrai que la génération Beaujolais nouveau a apporté une visibilité supplémentaire, la qualité s’en parfois ressentie, tirant parfois la qualité vers le bas.  « Le fait que l’on communique uniquement sur le Beaujolais nouveau n’a pas aidé à faire connaitre nos terroirs, nous sommes en train de revenir sur les bases. insiste l’artisan vinificateur tout en étant conscient du défi à révéler : Le cépage doit s’effacer par rapport au terroir ».

Valoriser des Cuvées parcellaires

Les Domaines Dominique Piron sur la Côte du Py au Beaujolais

 14e descendant d’une lignée de vignerons depuis 1590, Dominique Piron maintenait la tradition d’ une maison qui vinifie. « Nous achetons des raisins à différents vignobles. Mon objectif est de prolonger l’élan pour la qualité dans le Beaujolais, de produire des cuvées haut-de gamme – parcellaires – c’est-à-dire sortir les meilleurs terroirs du Beaujolais et qui ne ressemblent pas aux autres avec une qualité et un style singulier. Nous avons cette chance dans le Beaujolais d’avoir beaucoup de terroirs différents qui nous permettent de pouvoir nous exprimer. » confirme le nouveau propriétaire.  À cet effet, on parle de plus en plus de lieu-dit ou vignes pour faire monter la qualité aussi bien sur nos entrées de gamme que sur nos parcellaires. Le Beaujolais retrouve ainsi petit à petit ses lettres de noblesse.”

La Maison travaille bien évidemment en biodiversité : « j’ai même un projet en agroforesterie, je suis en train de planter des vignes et des haies autour des parcelles. Le but est d’avancer dans cette voie. »

Le rosé Sous la tonnelle Dominique Piron provient d’une parcelle dite le Clos du Vieux Bourg à Corcelles

La fraicheur du Beaujolais rosé

Le rosé représente une niche dans la maison, avec 7 à 8000 bouteilles par an, soit autour d‘un 1% de la production.

Même si les rosés sont plus techniques, il est plus difficile de ressentir les spécificités des terroirs sur cette couleur que sur les rouges avec leurs macérations longues. Le rosé Dominique Piron  issu d’une parcelle dite le Clos du Vieux Bourg à Corcelles assume d’petre un vin de moment, plus facile à boire. Les qualités aromatiques du cépage Gamay s’épanouissent au nez et en bouche, violette, poire et coing, amandes fraiches, un peu de cerise.  C’est un bel équilibre entre rondeur et acidité avec une fraicheur bienvenue avec une robe de couleur légère, rosé saumonée.

Ce Rosé s’accorde à l’apéritif mais aussi avec des légumes, des grillades, et surtout des poissons.

Où trouver les rosés de Vidal-Fleury

Le site Domaines Dominique Piron

69910 Villié-Morgon Tél. : 04 74 69 10 20

Le rosé Gamay Sous la tonnelle
Prix départ cave : 7,50 € – commande

Partager

Articles similaires

Les bières artisanales de B7and1More se mettent au service des ours !

Voir l'article

Le Chiriqui de Mezan, un rhum panaméen naturel, millésimé et bien rond

Voir l'article

De nouveaux spiritueux pour stimuler la créativité du mix à domicile

Voir l'article

Confidences rosé, le champagne d’exception de Chassenay d’Arce de la Côte des Bar

Voir l'article