Vins & spirits

Les bières artisanales de B7&1More se mettent au service des ours !

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 17 septembre 2021

Engagée, la marque de bières artisanale B7and1More « made in France » vise les passionnés de produits authentiques, naturels et des espaces sauvages. Son créateur Alain Stangret, très attaché à la cause des ours, souhaite sensibiliser ses clients au sort des plantigrades, en soutenant l’association Férus.

B7and1more se positionne comme une marque artisanale et sauvage Photo Affyrm Studio

Un concept artisanal longuement muri

Lancée en décembre 2020, le confinement a permis réaliser l’ambition « sauvage » de son fondateur, Alain Stangrede « redéfinir la culture de la bière ». Pas moins.  Mais celui qui souhaite « créer une communauté de véritables passionnés de la bière artisanale autour d’intérêts communs » présente un parcours atypique pour relever son défi. Ce grand amateur de bières a été un sommelier et restaurateur d’un établissement à Marseille, La Mangeoire aveyronnaise. Mais il a aussi été comédien et producteur de spectacles.

Le résultat est B7and1more : une marque de bières artisanales qui se distinguent tant par sa fabrication, son positionnement et sa volonté d’être utile sociétalement avec comme ciment : «  l’amour pour l’aventure, la défense de l’environnement et des animaux sauvages »

Quel rapport entre B7and1more et les ours ?

Aucun me diriez-vous d’un premier abord. Sauf si convaincu de votre engagement sociétal, vous souhaitez flécher votre succès vers un soutien à une jolie cause environnementale. Alain Stangret a choisi de soutenir Ferus, association de défense et de sauvegarde des grands prédateurs français. 1 euro est reversé pour chaque pack acheté et 1 centime par bouteille. Les étiquettes au design amusant jouent sur les codes de son animal totem.

Pourquoi le chiffre 7 dans B7&1more ?

La gamme des bières artisanales et sauvages de B7and1More

« Parce qu’il existe 7 espèces de plantigrades au monde, auxquelles s’ajoute le panda » glisse Alain Stangret qui souhaite changer les mentalités sur les bières artisanales mais aussi sur les grands prédateurs. La marque propose donc 7 bières, plus 1 ‘éphémère’, à édition et stock limité réalisées en partenariat avec d’autres petites brasseries. La Panda Bear est née d’une collaboration entre la célèbre et ancestrale maison de saké KENBISHI. C’est une boisson à l’amertume légère, douce sans être sucrée – due notamment à l’infusion de feuilles de bambou – très agréable au palais. Attention, elle ne sera plus disponible dans 104 jours et le compte a rebours s’égrène sur le site !

Le jeu des 7 personnalités du pack Totale découverte

La Polar Beer, blanche aux arômes fruités et épicés, La Black Bear, brune puissante, La Brown Bear, ambrée obtenue par différents malts, avec un goût de caramel. La Sun Bear rousse au miel de la Côte d’Or affiche fièrement ses 8% d’alcool, bière puissante aux arômes maltés et houblonnés. Spectacled Bear blonde aux fruits rouges, alors que la Grizzly blonde tonique. Enfin, l’Indian Bear revendique une attaque houblonnée, au corps malté et présentant une amertume franche et délicate.

Un travail artisanal

Toutes les recettes de bières sont imaginées par l’équipe B7&1MORE au cœur de la Bourgogne, près de Dijon, à Saint-Julien et brassées sur place par le maître brasseur : Nicolas Sanchez.
Elles sont de fermentation haute, non filtrées et non pasteurisées. « Nos bières sont le résultat de 5 ans de travail sur l’image de la marque, les recettes, la recherche des brasseurs » explique Perrine Aupetit, chef de projet chez LMA, l’agence événementielle d’Alain Stangret.

Très appréciées dans le milieu de la restauration, les bières B7&1More sont présentes dans de nombreux restaurants et bars. Certains chefs, comme Thibault Spiwak, installé dans son restaurant Anona ou Romain Le Cordoch, chef du restaurant Mumi, réalisent même des recettes en accord mets&vins. Elles sont aussi de la fête lors d’événements liés à la gastronomie comme les sorties des guides Gault&Miliau.

Pour suivre les aventures des bières B7and1more

Découvrir les aromes distincts de la gamme de B7and1more

  1. Grizzly Bear
  2. Polar Bear
  3. Indian Bear
  4. Brown Bear
  5. Sun Bear
  6. Spectacled Bear
  7. Black Bear

And one more :Panda Bear

Les bières sont proposées en bouteille de 33 cl ou en fût inox consigné de 30 litres.

www.ferus.fr : Depuis plus de 20 ans FERUS milite pour la cohabitation grands prédateurs / troupeaux domestiques. Avec une politique de concertation et de dialogue avec des éleveurs qui reconnaissent aux prédateurs le droit de vivre. FERUS est ainsi présent sur le terrain afin de faciliter cette coexistence.

La recette de  Thibault Spiwak, chef de l’Anona : Volaille laquée « B7 an 1 more » Brown Bear, aubergine en pressé et en caviar
Pour 4 personnes

La recette du Volaille laquée à la Bière7and1more. Photo Spiwach

La volaille : 4 filets de volaille, Sel, 250g de B7 & 1 More Brown Bear, 50g de miel

  • Dans une casserole remplie avec la bière et une pincée de sel déposer la volaille. Porter à ébullition.
  • Dès que la bière boue, retirer la casserole du feu et laisser cuire la volaille immergée pendant 10min.
  • Dans une casserole ou un poêle, déposer le miel et le faire bien bouillir puis ajouter 100g de la bière de cuisson, et retirer la casserole du feu.
  • Egoutter la volaille et la rouler dans le laquage miel/bière jusqu’à ce que le mélange soit tiède.

Le caviar d’aubergine : 2 aubergines, Huile d’olive, Sel et poivre,

  • Laver les aubergines
  • Les trancher en deux dans la longueur et les quadriller au couteau.
  • Sur une plaque passant au four, recouvrir d’huile d’olive, sel, poivre et déposer les demis aubergines.
  • Cuire au four 45min à 180°C.

L’aubergine pressée : 2 aubergines, Huile d’olive, Sel et poivre

  • Laver les aubergines, Les trancher en deux dans la longueur et les quadriller au couteau.
  • Sur une plaque passant au four, recouvrir d’huile d’olive, sel, poivre et déposer les demis aubergines.
  • Cuire au four 30min à 180°C.
  • A la sortie du four déposer sur les aubergines un poids de 5 à 6kg jusqu’à refroidissement total.

Finitions :

  • Réchauffer tous les éléments.
  • Réimbiber l’aubergine pressée à l’huile d’olive.
  • Déposer sur le dessus le caviar d’aubergine.
  • Déposer tous les éléments dans l’assiette.
  • Utiliser le laquage comme un sauce.

Partager

Articles similaires

Etonnants beaujolais très nouveaux : Château de l’Hestrange, de la Maison Jambon, Cédric Vincent et Frédéric Berne

Voir l'article

Beaux-livres : Les raisins de Pierre Joseph Redouté, commenté par Jean-Michel Boursiquot (Paulsen)

Voir l'article

Trois blancs inhabituels de Bourgogne des Domaines La Croix Montjoie, Isabelle Faivre, et Elisabeth & Bruno Vuittenez

Voir l'article

Les conseils de la sommelière Maud Guichardaz, du Domaine du Colombier : domaines de Montine, des Amoureuses, de Minoist et des Mille Vignes

Voir l'article