Vins & spirits

Les pépites œnologiques et touristiques du Prosecco Supérieur

Auteur : Thierry Joly
Article publié le 14 septembre 2020

Associé désormais au Spritz, le Prosecco peut pourtant être un grand vin effervescent lorsqu’il est Supérieur. Encore faut-il le dénichez ! Singulars est parti au coeur la région de l’appelation DOCG Conegliano Valdobbiadene à la recherche de quelques-uns des meilleurs producteurs italiens. Les paysages qu’ils façonnent constituent aussi une destination originale de voyage accessible depuis Venise et Trévise. 

Ne pas confondre Prosecco et Prosecco Supérieur.

Difficile d’échapper au vin italien effervescent le plus vendu au monde depuis 2015 ! Pourtant, de profondes différences séparent un Prosecco d’un Prosecco supérieur. Or ce sont parmi les seconds, moins vendus en France faute d’exigence que vous trouverez les meilleurs.

Paysages de la région du Prosecco Supérieur © Thierry Joly

Cépages et fermentations deux points communs qui le rapproche.

A commencer par le principal cépage servant à leur élaboration ! le glera leur donne fraîcheur et fruité avec des notes de pêche, de poire, pomme verte voire parfois d’agrumes, de fruits exotiques et de fleurs d’acacia. Une seconde fermentation qui s’effectue selon la méthode Martinotti, dite Charmat en France, soit en cuve close et non en bouteille comme pour le Champagne ou les Crémants finit de leur rendre supérieur !

La différence vient aussi des vignes et du travail artisanal, sanctionnée par une DOGG de garantie

Dans le cas du Prosecco, elles s’étendent en plaine et toutes les tâches y sont faites mécaniquement. A l’inverse, celles du Prosecco Supérieur tapissent les flancs de coteaux parfois très pentus s’étageant entre 50 m et 500 m d’altitude où les racines des ceps plongent profondément et où tout doit être fait à la main. D’où des vins plus complexes, plus goûteux et pouvant se garder plus longtemps dont les bouteilles portent l’appellation contrôlée et garantie « DOCG Conegliano Valdobbiadene » ou « DOCG Valdobbiadene ». Les deux sont autorisées.

Des paysages de toute beauté inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco

Paysages de la région du Prosecco Supérieur © Thierry Joly

Nom qui rappelle leur aire de production qui s’étend entre 60 et 80 km au nord de Venise entre les agglomérations de Conegliano et Valdobbiadene. Cette région au relief accidenté de toute beauté figure parmi les 22 paysages viticoles exceptionnels présentés à la Cité du Vin de Bordeaux et est depuis juillet 2019 inscrite au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Pas besoin d’être oenophile pour tomber sous le charme des lieux.

Petits villages au cachet ancien et vignes qui couvrent les collines en suivant leurs courbes voluptueuses composent de superbes tableaux que l’on peut aisément découvrir en suivant une route des vins existant depuis 1966. La première à avoir été créée en Italie. Le vignoble y occupe 8 431 ha dont 352 ha classés en Rive, lieux dits équivalents à nos grands crus. Au nombre de 43, ils donnent les meilleurs vins grâce à leur sol, leur déclivité, leur exposition au soleil.
S’y ajoute, le saint des saints du Prosecco, le Cartizze, terroir de 108 ha donnant des effervescents structurés, riches, complexes et longs en bouche où 1 ha vaudrait entre 1 et 2 millions d’€ !!! Difficile de connaître la valeur exacte car il y a belle lurette qu’une transaction a eu lieu. Aucun des 120 propriétaires actuels ne songe à vendre. S’étendant à proximité des villages de San Stefano, San Pietro di Barbozza et Saccol, ce secteur est aussi l’un des plus spectaculaires et des plus photogéniques.

Retour en grâce des cépages traditionnels

La forte déclivité de certaines parcelles est encore plus perceptible et impressionnante lorsqu’on est au milieu des vignes. Tout comme la hauteur des ceps et la densité de leur feuillage car le glera est un cépage très vigoureux.

Umberto Marchiori © Thierry Joly

Devant compter au minimum pour 85% de la composition du Prosecco Superieur, le glera peut être assemblé avec pinot blanc, pinot gris, pinot noir et chardonnay ainsi que d’anciennes variétés locales que privilégient un nombre croissant de vignerons soucieux d’authenticité : le glera lunga, le verdiso, le perera et le bianchetta trevigiana.

A Valdobbiadene, le domaine Ruggeri produit ainsi une cuvée Vecchi Vieti obtenu avec des raisins provenant de vieilles vignes de glera et de ces anciens cépages. Ils entrent également dans l’assemblage de toutes les cuvées du domaine de la famille Marchiori, à Farra di Soligo, l’une des étoiles montantes de l’appellation. Elles sont issues de seize vignes disséminées dans les collines environnantes et cultivées en biodynamie. Recherchant l’expression du terroir, Umberto Marchiori, l’œnologue, produit des effervescents fins, élégants ainsi que des vins tranquilles obtenus à partir de chacun des cépages anciens dont il propose de découvrir les subtiles différences au cours de dégustations.

La sélection parcellaire de Sorelle Bronca

Sorelle Bronca, de gauche à droite Elisa, Ersiliana et Antonella Prosecco © Thierry Joly

S’il est un domaine dont la réputation n’est plus à faire c’est bien Sorelle Bronca et ne manquez surtout pas de vous y arrêter car ses cuvées sont à juste titre régulièrement encensées par les critiques. En particulier celles de la série Particella qui sont d’ailleurs vendues à Paris par Lavinia et Vins du Monde.

Situé à Colbertaldo di Vidor, il tire son nom de ses propriétaires, les sœurs Antonella et Ersiliana Bronca qui, avec Elisa, la fille de cette dernière, et Piero Balcon, le mari de la première, concoctent des effervescents finement ciselé et complexes en privilégiant la encore l’expression du terroir. Du travail d’orfèvre qui commence dans les 25 ha de vignes dispersées dans toute l’appellation conduites en bio avec une stricte sélection parcellaire. Il se poursuit en cave avec des secondes fermentations durant 4-5 mois et non 2 comme imposé par la législation. Ainsi plus longtemps au contact des lies, les cuvées gagnent en crémeux, en élégance, en complexité et en aptitude au vieillissement.

Goûtez également leurs excellents vins tranquilles, en particulier le Delico, un blanc aux subtils et étonnants arômes de mangue.

Prosecco sui leviti de BiancaVigna © Thierry Joly

De plus en plus de cuvées brut et extra brut

Près de Conegliano, BiancaVigna est une étape tout aussi incontournable avec ses cuvées conjuguant finesse, élégance et complexité qui se retrouvent dans des dizaines de restaurants étoilés d’Italie. Ce domaine pratique lui aussi une conduite durable et respectueuse de l’environnement de ses vignes pour certaines situées dans quelques-uns des meilleurs terroirs de l’appellation dont Trois Rive. La encore, la seconde fermentation dure jusqu’à 5 mois.

De l’Extra Brut et du Brut, adaptés au goût des Français

Tous ces domaines produisent en majorité de l’Extra Brut et du Brut, plus adaptés au goût des Français que le traditionnel Extra Dry. Ils élaborent aussi des Prosecco col fondo, ou Sui Lieviti, c’est à dire avec seconde fermentation en bouteille comme dans le Champagne. A ceci près qu’elle n’est pas suivie d’un dégorgement et que les lies restent au contact du vin. Rares, ne représentant que 200 000 bouteilles sur les 92 millions, ce type de Prosecco supérieur est encore plus complexe avec des notes toastées et d’amande qui viennent s’ajouter au fruité du glera.

Jeune vigneron apprécié par les connaisseurs possédant 6 ha de vignes cultivés en biodynamie au cœur de l’appellation, à  San Pietro di Barbozza, Christian Zago produit toutes ses cuvées de cette manière. Des crus à l’ancienne, secs et nerveux.

Découverte du Cartizze

Vigne de Cartizze de Villa Sandi La Rivetta © Thierry Joly

Bien entendu, pas question de quitter la région sans goûter le Cartizze et encore mieux deux facettes de ce grand cru :

  • L’une, de type Dry / Extra Dry, par le Domaine ColturE, niché au cœur du village de San Stefano, cru parfait avec les desserts ou du foie gras,
  • L’autre proche d’un brut, chez Villa Sandi, l’un des principaux producteurs de Prosecco et Prosecco Supérieur, qui y possède une parcelle appelée La Rivetta donnant une cuvée ample et riche, qui peut accompagner tout un repas. Elle s’étend autour d’une petite maison rurale où sont parfois conviés des clients. Au quotidien, les dégustations de toute sa gamme d’effervescents se font à son siège, à Crocetta del Montello, à côté d’une splendide villa palladienne du XVIIe siècle ou les riches vénitiens venaient jadis échapper à la chaleur estivale.

Locanda Villa Sandi © Thierry Joly

 

Vous pourrez aussi les apprécier à la Locanda Villa Sandi, vaste demeure campagnarde traditionnelle qui a été convertie en un restaurant gastronomique. Situé à Valdobbiadene, à l’orée du vignoble, l’établissement propose aussi six chambres de charme.

Notre sélection d’adresses de Prosecco Supérieurs

Renseignements : Route du Prosecco

S’y rendre (voir infra)

Notre sélection de cuvées

Sorella Bronca

  • Particella 68 Brut
  • Particella 232 Extra Brut
  • Difetto Perfetto sur lie
  • Brut Conegliano Valdobibiadene DOCG
  • Extra Dry Conegliano Valdobibiadene DOCG

BiancaVigna

  • Brut Nature Su Leviti
  • Conegliano Valdobibiadene DOCG Brut Millesimato
  • Conegliano Valdobibiadene DOCG Dosaggio Zero Rive de Soligo
  • Conegliano Valdobibiadene DOCG Brut Nature Rive di Ogliano

Marchiori

  • Integrale
  • Rivelazione Brut Nature

Ca’ dei Zago : 2018 Valdobbiadene

Ruggeri : VecchieViti 2018

Villa Sandi

  • Cartizze La Rivetta
  • Valdobbiadene Millesimato Brut

Le ColturE : Cartizze

La région de la DOCG Conegliano Valdobbiadene est facilement accessible depuis Venise et Trévise avec une voiture de location.

Hébergement

  • Hôtel Locanda Villa Sandi
  • Chambres d’hôtes  : Sorella Bronca, BiancaVigna, Le ColturE

Restaurants

  • Locanda Villa Sandi, à Valdobbiadene
  • Ristorante Salis, près de Sacoll
  • Trattoria Alla Cima à Valdobbiadene
  • Gigetto, à Miane
  • Osteria dai Mazzieri, Follina

Partager

Articles similaires

Des Rosés 2019 hors de la Provence et des sentiers battus

Voir l'article

Vins rosés 2017 : les valeurs sûres de la Provence

Voir l'article

Les rosés 2018 des amateurs de vin

Voir l'article