Vins & spirits

Nantes : capitale de la musique et des grands vins de Muscadet

Auteur : Isabelle Bachelard
Article publié le 2 février 2018 à 16 h 27 min – Mis à jour le 22 mai 2018 à 11 h 52 min

Chaque année aux premiers jours de Février, Nantes devient capitale de la musique avec sa Folle Journée. L’occasion de découvrir la variété de vins, dont de grands vins que produit le vignoble de Muscadet. Méconnus et plus qu’abordables.

Lorsque des professionnels du vin se retrouvent autour d’une dégustation « à l’aveugle » d’un cru dont il faut deviner l’origine, ils se font souvent piéger lorsqu’il s’agit d’un vin blanc évolué aux parfums discrets, à la bouche équilibrée. Bourgogne/Bordeaux/Rhône sont les premiers vignobles auxquels ils pensent. Lorsque personne n’identifie précisément le style d’un terroir et que le vin est bon, il y a de fortes chances que le vin masqué soit un Muscadet de cinq, voire dix ou vingt ans d’âge. Car contrairement à l’image d’Epinal du Muscadet un peu maigre et légèrement pétillant que nos grands-parents buvaient au comptoir et dont les enfants rinçaient leurs plateaux de fruits de mer, il existe de grands vins de Muscadet et des terroirs privilégiés. Des flacons qui méritent attention et service aux repas gastronomiques.

Muscadet Gorges, huitres plates Cadoret, Bêtes curieuses

De vrais terroirs autour de Nantes

Avec 9 000 ha de vignes, le pays nantais est vaste (presque deux fois la taille de Chablis) et ses 500 vignerons produisent des vins très variés. Une multitude de terroirs donne au même cépage, le melon de Bourgogne, des styles différents. L’élevage sur lies, c’est-à-dire à l’abri de l’air, de quelques mois à plusieurs années, est la spécificité de la région : il garde la fraîcheur tout en apportant de la complexité. On trouve d’excellentes cuvées à partir de 6 ou 7 €.

De vrais grands plaisirs à moins de 14 €

Aujourd’hui dix crus ont été reconnus parmi les terroirs les plus intéressants. Il faut guetter leur nom, comme Château-Thébaut, Gorges, Monnières Saint-Fiacre, Clisson, les plus intéressants à ce jour. Et toujours à moins de 14 € pour de vrais grands plaisirs. Même s’il ne bénéficie curieusement pas du statut de cru, le Muscadet Côtes-de-Grandlieu, a une antériorité. Il faut le rechercher tout autant. Chaque année le public de la Folle Journée profite d’un aperçu de l’appellation Muscadet grâce à une cuvée sélectionnée à l’aveugle disponible à moins de 10 €. Après le domaine Audrain 2009 l’année dernière, c’est le jeune domaine Batard-Langelier qui est à l’honneur avec son Muscadet de Sèvre & Maine sur lies 2016. A découvrir.

Pour aller plus loin :

Fédération des vins de Nantes

Muscadets de terroir :
Domaine Batard Langelier 
26, la Bigotière – 44690 Maisdon-sur-Sèvre

Domaine Les-Hautes-Noëlles
rue de Nantes – 44710 Saint-Léger-Les-Vignes

Fédération des vins de Nantes

Muscadets de terroir :
Domaine Batard Langelier 
26, la Bigotière – 44690 Maisdon-sur-Sèvre

Domaine Les-Hautes-Noëlles
rue de Nantes – 44710 Saint-Léger-Les-Vignes

Les Bêtes Curieuses
La Chauvinière – 44690 Château-Thébaud

Guilbaud Frères-Muscadet
Le Beau Soleil Gorges – 44196 Clisson

Domaine Poiron-Dabin
Chantegrolle – 44690 Château-Thebaud

Domaine Bel-Air-Audrain
13 rue Caillaudière – 44690 La Haie-Fouassière

Nantes capitale de la musique :

La Folle Journée de Nantes du 31 janvier au 4 février 2018

En direct sur France-Musique les 2 et 4 février 2017

Partager

Articles similaires

Des vins du Médoc abordables, prêts à boire

Voir l'article

Petite histoire du vin de Madère, avec une belle sélection

Voir l'article

Le vignoble de Chambord et ses premières cuvées

Voir l'article

Bio-dynamie : comprendre la vigne dans son environnement

Voir l'article