Vins & spirits

Une sélection de vins plaisirs d’automne : Figuière, Domaines Fabre, Famille Lesgourgues

Auteur : Thierry Joly
Article publié le 9 septembre 2020

En Provence, dans le Bordelais et en Gascogne, trois domaines produisent des cuvées consensuelles à même de ravir amateurs de vins gourmands et de crus plus élaborés : Figuière, Domaines Fabre, Famille Lesgourgues. Singulars les a testé et vous recommande trois cuvées.

Avec ses premiers frimas mais aussi de belles journées chaudes et ensoleillées, le début de l’automne est une période propice à la consommation de vins fruités et rafraîchissant comme de crus ayant une certaine complexité.

Peu de vins parviennent à concilier harmonieusement ces caractéristiques, alors, ne boudons pas notre plaisir avec trois cuvées qui y réussissent à merveilles. Des bouteilles qui plairont aussi bien aux personnes en quête de vins gourmands et faciles à boire qu’aux amateurs plus exigeants recherchant des nectars offrant une plus large palette d’arômes.

Figuière : Côtes de Provence Figure #2 2019

L’un des domaines phares de Provence, le domaine Figuière parvient à une telle symbiose avec son Côtes de Provence Figure #2 2019. Un assemblage de syrah et d’un peu de mourvèdre sans sulfites ajoutés qui est la seconde cuvée à venir s’inscrire dans la bien nommée gamme Les Expérimentales. Issus d’une sélection parcellaire de vignes plantées sur des terres schisteuses et cultivées en bio, les raisins des deux cépages sont vinifiés séparément puis vieilli 4 mois en cuve inox.

Résultat : un vin au nez de fruits rouges rehaussé de touches de violettes et une bouche fraîche, croquante dominée par les fruits rouges et noirs avec des notes d’épices et de vanille.

Les domaines Fabre : Fabre de Nature du Château Lamothe-Cissac 2018

Un style de vins que l’on s’attend moins à trouver dans le Bordelais, qui plus est avec un pur cabernet sauvignon. Situé dans le Médoc, près de Pauillac, les domaines Fabre ont pourtant relevé ce défi avec succès avec le Fabre de Nature du Château Lamothe-Cissac 2018. Une cuvée elle aussi sans sulfites ajoutés. Contrairement à ce que pourrais laisser penser l’étiquette où s’affiche le terme SO2 Nature, il ne s’agit ni d’un vin nature, ni d’un vin bio, mais le domaine est certifié HVE (Haute Valeur Environnementale).

Résultat : Elevé en cuve béton, sans aucun passage en fûts, ce vin présente un nez très fruité tandis que la bouche est ample, gourmande et croquante pleine de fruits rouges avec des notes épicées, des tanins veloutés et une belle longueur.

 

Famille Lesgourgues : Château Peyros Marie Blanque 2016

Alors que le tannat est souvent vu comme un cépage donnant exclusivement des vins tanniques et solidement charpentés, la famille Lesgourgues prouve qu’il peut en être autrement au Château Peyros, domaine du sud de l’appellation Madiran certifié Terra Vitis pour ses pratiques respectueuses de l’environnement.

Résultat : Issu d’une sélection parcellaire de vignes de près de 40 ans plantées sur un sol riche en galets, pour moitié élevé en barriques pendant 6 mois, le Château Peyros Marie Blanque 2016 offre un nez de fruits noirs et une bouche ronde, gourmande et fraîche, sur les fruits rouges rehaussée de notes de garrigue avec des tannins soyeux et une belle longueur.

Notre sélection de Vins plaisirs d’automne

Partager

Articles similaires

Des Rosés 2019 hors de la Provence et des sentiers battus

Voir l'article

Vins rosés 2017 : les valeurs sûres de la Provence

Voir l'article

Les rosés 2018 des amateurs de vin

Voir l'article