Voyages

Tête à tête avec le Mont Fuji

Auteur : Thierry Joly
Article publié le 28 février 2018 à 21 h 28 min – Mis à jour le 22 mai 2018 à 11 h 14 min

Oasis de tranquillité, l’Hoshinoya Fuji associe luxe, confort et immersion dans la nature avec vue imprenable sur le Mont Fuji. Une escapade de rêve à deux heures de Tokyo.

Imaginez avoir le Mont Fuji pour vous seul. Ou du moins le sentiment de communier en tête à tête avec ce symbole de spiritualité. C’est exactement ce que vous éprouverez depuis votre cabine, nom donné aux chambres à l’Hoshinoya Fuji, resort surplombant le lac Kawaguchi qui fait face à cette montagne si chère au coeur des Japonais, considérée comme sacrée à la fois par les Shintoïstes et les Bouddhistes. Cet hôtel se veut en effet un établissement « glamping » mais rassurez-vous, pas de tente à l’horizon. Vous trouverez un luxueux havre de paix au parfum bucolique n’ayant qu’un lointain rapport avec le camping

Hoshinoya Fuji
Hoshinoya Fuji Cabin Winter ver. Photo © Hoshino Resorts

Vue inoubliable

D’une architecture audacieuse et futuriste, les 40 chambres sont spacieuses et disposent de tout le confort, salle de bain, machine à café, air conditionné et enceintes bluetooth compris. Et s’il n’y a pas de téléviseur, que la décoration est minimaliste et zen, alliant raffinement japonais et atmosphère scandinave par ses teintes beiges et blanches, c’est pour que rien ne vienne vous distraire de l’extraordinaire vue qui s’offre à vous. Car c’est une baie vitrée allant du sol au plafond qui fait office de mur du côté orienté vers le Mont Fuji lequel remplit ainsi la totalité de votre champ de vision. On a l’impression d’être plongé dans l’une des ‘36 vues du Mont Fuji’ des peintres Hokusai et Hiroshige.

Vue, de la plage, des cabines du Hoshinoya Fuji
Vue, de la plage, des cabines du Hoshinoya Fuji. Photo © Hoshino Resorts

Une nature omniprésente

Un panorama dont deux cabines donnent également la possibilité de jouir depuis sa baignoire !!! Toutes disposent en outre d’un balcon privé agrémenté d’un canapé et d’une table où faire un petit feu pour profiter du lieu été comme hiver. Idéal pour le petit déjeuner, l’apéritif ou admirer la silhouette du Mont Fuji couronnée de neige éternelle se découper sur le ciel étoilé par un soir de pleine lune.

Cabine T du Hoshinoya Fuji
Cabine T du Hoshinoya Fuji. Photo © Hoshino Resorts

Du glamping 5 étoiles

Le caractère glamping du resort s’exprime dans son agencement et les activités proposées qui invitent à la découverte de la nature environnante. Lors de l’enregistrement qui s’effectue dans le village en contrebas, on se voit remettre un petit sac à dos contenant gourde, coussin gonflable, lampe frontale, jumelles,… Les parties communes sont en effet disséminées sur une colline sous les frondaisons d’une pinède où ont aussi été plantés des cèdres, des érables et des cerisiers apportant des touches de couleurs à l’automne et au printemps.

Articles pour la randonnée

Articles pour la randonnée du Hoshinoya Fudji. Photo © Hoshino Resorts


Cinéma dans les bois

Cinéma dans les bois. Photo © Hoshino Resorts

Idéal pour déguster les meilleurs vins et whiskies japonais

Au fil des sentiers et des escaliers apparaissent des terrasses en bois où l’on peut se prélasser dans des chaises longues ou des hamacs, faire une sieste, observer les oiseaux attirés par les mangeoires placées dans les arbres, prendre un verre, manger autour d’un feu de bois et en soirée écouter de mini-concerts. Il y a même un cinéma en plein air. Dans l’esprit du lieu, la nourriture se veut rustique, naturelle et est cuite dans des fours à bois, sur un barbecue ou un gril trônant au milieu du restaurant aux larges baies vitrées où l’on peut prendre ses repas, si l’on juge qu’il fait trop froid à l’extérieur. Si on le souhaite on peut faire ses grillades soi-même conseillé par le chef, ou le laisser officier. Une cuisine simple mais à base de produits de premier choix. Boeuf qui fond sous la dent, chevreuil élevé sur les pentes du Mont Fuji, légumes de saison croquants à souhait,… Avec en accompagnement les meilleurs vins et whiskies japonais que l’on peut aussi déguster dans un café bibliothèque.

Préparation de mets fumés
Préparation de mets fumés et de légumes au Hoshinoya Fuji. Photo © Hoshino Resorts

Testez le canöé sur les eaux du lac Kawaguchi

Côté activités, des séances de stretching sont organisées chaque matin et des ateliers pour petits et grands vous apprennent à cuire une pizza dans un four à bois, à fumer viandes et saucisses ou à fendre des bûches. Sont par ailleurs proposées des balades à cheval ou à pied dans la forêt avoisinante, l’occasion de croiser faucons, écureuils volants et cerfs ou d’explorer une grotte de lave. Mais notre préférée est la sortie matinale en canöé sur les eaux du lac Kawaguchi où se reflète le Fuji San. A moins que vous ne préfériez en faire l’ascension. Mais attention, c’est une randonnée exigeante, non une partie de plaisir, comme le dit à mi-mot un proverbe japonais : « L’homme qui gravit le Fuji San une fois est un sage, celui qui le fait deux fois est un fou ».

Hoshinoya Fuji Activity Morning Canoe

Hoshinoya Fuji Activity Morning Canoe. Photo © Hoshino Resorts

Comment entrer dans l’intimité du mont sacré

Hoshinoya Fuji Hotel
408 Oishi, Fujikawaguchiko-machi,
Minami Tsuru-gun, Yamanashi, Japon.

Tel: +81-50-3786-1144

Prix : Environ 345 € à 970 € la chambre pour deux (petit-déjeuner non compris) selon le taux de change, le type de…

Hoshinoya Fuji Hotel
408 Oishi, Fujikawaguchiko-machi,
Minami Tsuru-gun, Yamanashi, Japon.

Tel: +81-50-3786-1144

Prix : Environ 345 € à 970 € la chambre pour deux (petit-déjeuner non compris) selon le taux de change, le type de chambre, la période du séjour et la date de réservation.

Dîner : 53 € environ
Petit-déjeuner : 15 € environ

Partager

Articles similaires

A la découverte des « Routes de la Soie », plurielles, fascinantes et complexes

Voir l'article

L’un des secrets bien gardés du Bahreïn est la beauté de sa perle naturelle

Voir l'article

Et Dieu créa la mer… pour se soigner grâce au Sea-Fitness et au Longe-Côte

Voir l'article

Sveti Stefan, ilot de luxe dans un écrin médiéval

Voir l'article