Wine origins : terroirs du monde à protéger

Depuis 2005, l’association Wine Origins Alliance réunit des vignobles du monde entier afin de faire connaître et respecter les lieux où naissent les grands vins. L’occasion de découvrir ce que produisent quelques grands terroirs d’Australie, d’Amérique du Nord et d’Europe.

« Wine origins, location matters » : une signature difficile à traduire en quatre mots, qui indique bien le propos de l’association, prouver que pour le vin, avant le cépage et la méthode d’élaboration, c’est le lieu d’origine qui compte par-dessus tout. Le 5 mars, des représentants de « Wine origins » présentaient leur association aux visiteurs du salon professionnel Vinexpo à New York. Deux jours après, ils étaient à Washington pour demander au Congrès une loi qui empêche l’étiquetage trompeur, les Chablis russes, les Napa indiens, et tous les faux Champagne.

Wine origins : terroirs du monde à protégerLes membres de Wine Origins réunis à New York parmi lesquels les représentants des zones françaises adhérentes à ce jour Bordeaux, Bourgogne-Chablis et Champagne. Photo © Isabelle Bachelard

La vigilance s’impose, car la fraude sur les origines est courante

En dépit des législations nationales ou européennes, Appellations d’origine contrôlée (AOP, ex AOC), American viticultural areas (240 AVA aux Etats-Unis), la fraude est courante et souvent impunie, alors que le public réclame information et transparence. Le sondage effectué par Wine Origins en février indique que 94 % des consommateurs américains  sont en faveur d’une réglementation mondiale sur l’origine des raisins et des vins ; 36% avouent avoir été induits en erreur par un étiquetage incorrect.

Wine origins : terroirs du monde à protéger

Le respect de l’origine expliqué au format d’une étiquette de vin. Photo Wine Origins Alliance

Barossa et Xérès comme Chablis et Champagne

Le noyau de base de Wine Origins en 2005 était Champagne, Napa, Oregon, Porto, Xérès. Aujourd’hui, 23 régions viticoles sont membres, mais leurs vins ne sont pas distribués de la même façon. Pratiquement impossible par exemple de trouver les crus d’Oregon en France, tant la production est limitée et recherchée des amateurs.

Wine origins : terroirs du monde à protégerLes vins d’Oregon et sa sous-région Willamette Valley sont deux des 23 membres de Wine origins. Photo © Isabelle Bachelard

Wine origins : terroirs du monde à protégerJerez – Xérès – Sherry : trois nom pour une même origine et des styles de vins différents, du plus sec au plus doux. Photo © Isabelle Bachelard

En revanche, les vins de Barossa en Australie Méridionale, aux portes d’Adelaïde, sont bien distribués, car le vignoble est vaste, ancien (1842) et reconnu. Il produit 67 millions de bouteilles chaque année. Il est apprécié pour ses vins de grande garde, puissants rouges de shiraz ou d’assemblage GSM (grenache, shiraz, mourvèdre) et aussi ses blancs de riesling quasiment indestructibles.

Wine origins : terroirs du monde à protéger

Torbreck 2013, Descendant, Barossa Valley Australie : d’un domaine réputé, un assemblage inspiré par Côte Rôtie, syrah avec une pointe de viognier. Délicieux équilibre en dépit de la puissance, épices douces, nuances prolongées. Photo © Isabelle Bachelard

Un irrésistible riesling de Pewsey Vale

Le 2006 de Pewsey Vale The Contours riesling est irrésistible avec ses parfums variés d’herbes, de pin et d’agrumes idéalement intégrés dans une bouche ferme à la texture serrée et à la grande longueur. Du même domaine, le riesling 2016, plus simple est déjà une belle bouteille aux parfums frais, à la bouche droite soutenue par une élégante acidité. La porte ouverte à quelques découvertes.

En Italie, le Chianti classico…

La cuvée Casanova, Volpaia 2011, il puro est élaboré dans un domaine réputé, à partir de 25 clones  de sangiovese, reproduits à partir de vieilles vignes de 60 ans du domaine. Un vin stylé, épanoui, à la puissance mesurée.

Wine origins : terroirs du monde à protéger

Les gran selezione de Chianti Classico bénéficient d’un vieillissement spécifique de 30 mois. Photo © Isabelle Bachelard