[Variété sélection pour Noël 1] Angèle, Stromae, Adèle, Juliette Armanet et Parcels

Les singles d’octobre/novembre sont souvent les prémices d’une grande compétition – celle du meilleur album, de celui qui capte les ventes de coffrets collectors des fêtes de fin d’années, les sélections aux victoires de la musique,… voir les affiches des festivals estivaux. Les premiers à se lancer, mais il est vrai après une certaine absence : Angèle, Stromae et Adèle, avec Juliette Armanet et Parcels sont en embuscade… sans oublier ABBA….

Angèle, Bruxelles Je T’aime

 Septembre 2021 marque le retour de la plus célèbre des chanteuses bruxelloises, auréolée par un départ fulgurant, un premier album à la stratégie blitzkrieg porté par un public fervent jusqu’au disque de diamant en France et en Belgique. Dans l’ombre de ce succès, le producteur français Tristan Salvati livre à nouveau avec Angèle une musique infaillible sur les paroles d’un kitsch assumé de Bruxelles Je T’aime.
Un départ en trombe qui risque d’être consolidé par la promesse d’un deuxième album plus fort encore (sortie annoncée le 10 décembre) pour celle qui reçue une Victoire de la musique en 2020. Pour sur les concerts Live

Stromae, Santé

Toujours en Belgique, un autre artiste titulaire du prestigieux sésame d’album de diamant pour Racine Carrée avait choisi de se retirer pour se ressourcer, loin du milieu néfaste qu’il associe à la production de sa musique. Prêt à retourner sur le devant de la scène musicale, Stromaé se consacre à l’écriture de son nouvel album et dévoile ce 15/10 le single Santé. C’est un déhanchement aux aspirations de la musique traditionnelle du Cap-vert, grâce au son du cavaquinho, qui faisait le sucre de l’hommage de l’artiste à l’immense Cesária Évora dans sa chanson Ave Cesaria. Pour sur les concerts Live 

Adèle, Easy on me

 Sa discographie se résume en trois nombres reflets de l’évolution de sa vie – des bornes de passages auxquelles elle a associé des productions musicales fortes à ses 19, 21 et 25 ans. Approchant les 34 ans, Adèle prépare son album 30, qui sort le 19 novembre. Un premier single paru le 15/10 à la production léchée – un piano-voix agrémentée d’une partition de basse discrète qui laisse la part belle à la voix iconique de la chanteuse, véritable héritière d’une tradition britannique de la chanson soul.

La sortie en salle du dernier James Bond, No time to die, a replongé Singulars dans les bandes originales de la série des films où le héros britannique est interprété par Daniel Craig. La dernière mouture par Billie Eilish, le You Know My Name assurément rock de Chris Cornell à l’occasion de Casino Royale, et enfin l’inoubliable Skyfall dans le film éponyme par Adèle.

Juliette Armanet, Le dernier jour du disco

 Celle que Paris-Match qualifiait de « fille cachée de Sanson et Berger autant que l’héritière de Souchon et Sheller », une chanteuse et pianiste connue puis reconnue pour son album Petite Amie en 2018 est de retour avec un titre aux fortes influences disco. Une recette éprouvée par des piles entières de 45 tours qui remplissent les étagères et font le plaisir de leurs afficionados. Des paroles (pour le moins répétitives), comme un parfum entêtant sur la patte de l’artiste, le piano, auquel se greffent une basse qui swing méchamment et une boîte à rythme qui assoit le côté vintage de l’ensemble. La sortie de son album Brûler le feu est prévue ce vendredi 19 novembre, et c’est le signal de départ de la tournée de l’artiste débutant début janvier. Pour sur les concerts Live

Parcels, Night and Day

 Ce groupe australien était devenu la marque de fabrique d’une des pépites des labels français, Kitsuné, un concept de marque à mi-chemin entre mode et lifestyle. Le groupe est une référence d’élégance dans le prêt-à-porter autant que dans la production de musique, popularisée par les sorties régulières de leurs iconiques compilations. Parcels choisit Because Music, un autre label français pour la sortie de leur deuxième (double) album. De la pop fraîche dans lequel le quintet à voix démontre à nouveau son talent et son alchimie, source du swing ciselé qui s’épanouit dans les deux galettes de l’édition vinyle. Pour sur les concerts Live

sans oublier Abba, Voyages

#OlivierLauriotditPrévost