Voyages

L'Hôtel Casarose de Mandelieu joue le bonheur des années 70’s

Auteur :  Patricia de Figueiredo
Article publié le 5 mars 2024

[Le carnet de voyages de Patricia] Retour vers le futur ! A Mandelieu, l’hôtel Casarose réenchante le style californien des années 70’s, pour mieux mettre sa clientèle familiale – et professionnelle – pour des événements privés de joyeuse humeur. Tout est conçu pour le confort, selon  Patricia de Figueiredo : la piscine, les palmiers, et la plage 10 minutes à pied de de la plage ou une virée dans les alentours, de la Fondation Maeght au Musée Fernand Léger sans oublier la verrerie de Biot …  Sinon, pour un farniente total, le Rose Restaurant bien dans le ton, animé par le chef Franck Baietto sert une cuisine contemporaine bien troussée.

Un décor californien Hôtel Casarose, Mandelieu-La-Napoule Photo Patricia de Figueiredo

Retour vers les années 60-70 à Palm Spring.

Dès l’entrée, les clients sont accueillis par un flipper, un baby-foot, un vieux téléphone rose, un mac ancienne génération (vous savez ceux tout rond aux couleurs acidulées) des fauteuils bulle. Le ton est donné ! Vous êtes bien dans un retour vers le futur, le confort moderne en plus !

C’est un choix assumé de Sylvain Rose (d’où le nom de l’hôtel) qui tient son établissement, ouvert en juin 2021 en famille, avec son frère, sa nièce et le mari de celle-ci.  Sylvain Rose a passé 13 ans chez Accord puis a ouvert un restaurant à Lyon. L’envie de revenir dans le Sud le conduit à Mandelieu dans cet établissement de 72 chambres qu’il a entièrement rénové.

Les couloirs de l’Hôtel Casarose, Mandelieu-La-Napoule Photo Patricia de Figueiredo

Une bonbonnerie dépaysante joyeuse

Le couloir des chambres pimenté de raies roses et blanches fait penser à des bonbons. Les chambres elles-mêmes sont des invitations à la gaité et aux joies balnéaires. Dans chacune d’elle, de belle taille – la plus petite fait 24 m2 – un grand poster de surfers ou autres sportifs ou même des combis sous le soleil.  Une certaine idée du bonheur et du lâcher-prise. Elles se terminent par un balcon qui donne dans le jardin et sur la piscine.

Le jardin est un havre de paix, sa piscine, son baby-foot et sa table de ping-pong pour se distraire. L’hôtel donne sur la Saigne, ce fleuve qui se jette dans la mer. Un ponton permet de louer des bateaux.

Le Rose Restaurant de l’Hôtel Casarose, Mandelieu-La-Napoule Photo Patricia de Figueiredo

Ton sur ton

Le Rose Restaurant continue sur cette lancée des années 70 dans le décor. La carte du chef Franck Baietto privilégie les produits locaux, et s’adapte aux saisons : raclette l’hiver, l’été tout se passe en terrasse avec en prime, un four à pizza. A la carte : risotto au poulpe, riz carnoli, pesto ; les Rigatoni tomates cerises, stracciatella, ail, basilic ; le club sandwich ; le tiramisu minute à l’italienne.

Un hôtel à taille humaine où l’on se sent bien pour bien pour des vacances en famille, en duo ou pour des réunions professionnelles avec une capacité d’accueil de 100 personnes et tous les équipements qui vont avec.

#Patricia de Figueiredo

Informations pratiques 

Hotel Casarose, 780 avenue de La Mer – 06210 Mandelieu-La-Napoule.
Tel : +33 (0) 4 93 49 11 66 – info@hotelcasarose.fr

L’ambiance californienne se propage jusque dans les chambres de l’Hôtel Casarose, Mandelieu-La-Napoule Photo Patricia de Figueiredo

Partager

Articles similaires

A son restaurant étoilé, le Château Neercanne rajoute sept suites royales (Maastricht)

Voir l'article

Les splendeurs touristiques de la Guadeloupe (I) : de Pointe-à-Pitre, Grande terre à Basse terre

Voir l'article

Les cinq plus beaux bars d’hôtels de prestige à Paris (selon Yonder.fr)

Voir l'article

Quels sont les restaurants insolites à Milan selon Bonjour Milan ?

Voir l'article