Salon des vins de Loire (2): chenin blanc de France et d’ailleurs

A l’occasion du Salon des vins de Loire qui s’est tenu à Angers début février 2019, les vignerons fan du chenin ont invité quelques flacons des antipodes à côté de leurs crus angevins en attendant le 1er CBIC Congrès international du Chenin blanc d’Angers les 1, 2 et 3 juillet 2019. Singular’s était présent aux dégustations. Notre sélection.

1534 serait l’année de la première mention du cépage chenin blanc dans l’oeuvre de François Rabelais, natif de Seuilly, aux portes de Chinon, en Touraine. La date est sans doute aussi authentique que le 500è anniversaire de la Renaissance, célébré cette année, puisqu’on n’est même pas certain de la date de naissance de l’auteur de Gargantua, entre 1483 et 1495… Mais l’important est de se pencher sur ce cépage que les Ligériens considèrent comme injustement méconnu.

Salon des vins de Loire (2): chenin blanc de France et d’ailleurs

L’Académie du chenin a organisé le Mondial du chenin à l’Abbaye de Fontevraud. A gauche sa fameuse cuisine aux multiples cheminées. Photo © Isabelle Bachelard

Après Fontevraud, Angers haut lieu mondial du Chenin

Cela fait quelques années qu’ils se sont associés pour organiser d’abord le Mondial du chenin à Fontevraud puis une journée d’étude en 2015 au Musée de la Vigne et du Vin de Saint Lambert-du-Lattay, dans la vallée du Layon. Ils ont fait naître l’Académie du Chenin, de leur rencontre avec des vignerons et des chercheurs d’Afrique du Sud (l’autre pays du chenin) d’une sommelière angevine, Pascaline Lepeltier, installée à New York et couronnée en 2018 des titres de Meilleur sommelier de France et MOF meilleur ouvrier de France en sommellerie, d’élus de la ville d’Angers soucieux de donner à leur ville une identité viticole. Sans oublier une auteure de renom, membre de l’Académie Française, native et habitante de Savennières, amoureuse de la Loire et de ses trésors* qui animent son oeuvre. Ils organisent du 1er au 3 juillet 2019 le 1er Congrès international du Chenin, un rendez-vous professionnel et culturel, dont le programme séduira aussi les grands amateurs de vin.
* Danielle Sallenave, Dictionnaire amoureux de la Loire, 800 p, éd. Plon, 2014.

Salon des vins de Loire (2): chenin blanc de France et d’ailleurs

Les vins de Savennières gagnent au vieillissement. Photo © Isabelle Bachelard

Plan d’Anjou, chenin blanc ou pineau de la Loire

A l’échelle mondiale, seulement 12 cépages (soit 1% des cépages cultivés) occupent jusqu’à 80% des vignobles de certains pays. Le cépage chenin blanc, qui fut longtemps appelé plan d’Anjou et parfois pineau de la Loire, n’arrive qu’à la 17e place, mais à la 1ère en Afrique du Sud. Les premières vignes ont été plantées au Cap au milieu du 17e siècle par des colons hollandais – parfois venus d’abord de France à la suite de la révocation de l’Edit de Nantes – et un vin liquoreux, le mythique « vin de Constance » est devenu, au siècle suivant, un des vins les plus réputés du monde, apprécié en Europe comme aux Amériques. En France le chenin blanc représente deux fois moins de surface qu’en Afrique du Sud, soit environ 9 000 hectares. La moitié se trouve en Anjou et Saumur, le reste en Touraine et un peu éparpillé dans le sud de la France.

Salon des vins de Loire (2): chenin blanc de France et d’ailleurs

Des chenin de Loire et d’Afrique du sud au salon des vins de Loire. Photo © Isabelle Bachelard

Le réveil de l’Afrique du sud

Les chenins blancs d’Afrique du Sud ont été longtemps soigneusement évités par les amateurs, français, car ils étaient obtenus à partir de vignes épuisées par de forts rendements avant d’être matraqués par une vinification approximative ou exagérément technologique. Les choses ont changé et on trouve aujourd’hui de vrais vins de terroir, à la personnalité aussi affirmée que celles des meilleurs vignerons d’Anjou (dont les moelleux du Layon et de l’Aubance), de Saumur, de Montlouis et de Vouvray, pour ne mentionner que les plus importants. Les vins des domaines ont attiré notre attention. Pour ce qui est de la France, la « simple » appellation Anjou produit des vins secs au caractère affirmé, au rapport qualité/prix imbattable autour d’une dizaine d’euros. Les vignerons travaillent à l’obtention d’une appellation « villages » pour ses meilleurs terroirs blancs. Ils ont raison.

Salon des vins de Loire (2): chenin blanc de France et d’ailleurs

Carte des vins du Val de Loire. © Vins du Val de Loire