Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Qu’on soit amateur de vin rosé ou non, il faut reconnaître que lorsqu’il fait chaud, ces vins qu’on sert frais réjouissent l’oeil comme le palais, comme ils conviennent à la cuisine de l’été. Les rosés sont des vins qui nécessitent une technique infaillible et que toute la France sait aujourd’hui produire correctement. Grâce à ses quelques dizaines d’années d’avance, la Provence reste le premier pourvoyeur de grands rosés. Découvrez nos favoris pour les vacances.

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Les vignes du Domaine Figuière, sur le territoire de La Londe-les-Maures (Var), en face de l’île de Porquerolles – juillet 2018. Photo © Isabelle Bachelard

La Provence est un vaste vignoble qui couvre 27 000 hectares et s’étend plus ou moins près de la Méditerranée dans les départements des Bouches-du-Rhône et du Var, depuis Salon-de-Provence à l’ouest jusqu’au massif de l’Estérel, aux portes des Alpes-Maritimes à l’est. Il remonte au nord jusqu’au bord de la vallée du Rhône jouxtant le vignoble du Luberon. Plusieurs appellations contrôlées s’y côtoient, la plus vaste est Côtes-de Provence, la première officialisée dès 1973. C’est surtout la plus densément plantée et donc productrice (74%). Les Coteaux-d’Aix-en-Provence à l’ouest et les Coteaux-Varois au centre, au nord de Toulon, méritent tout autant l’attention, même si les vignes y sont parfois moins visibles.

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Carte des AOC rosés de Provence. Source CIVP

Depuis quelques années, des terroirs ont été repérés pour leur spécificité et leur qualité au sein des Côtes-de-Provence : ainsi Fréjus, Lalonde, Pierrefeu de même que Sainte-Victoire (le plus vaste) peuvent ajouter leur nom à celui de l’appellation.

Le berceau du rosé, un havre du bio

Avec une moyenne annuelle de 150 millions de bouteilles de rosés, la Provence est la 1ère région en France productrice de vin rosé AOC ; elle fournit environ 5 % des rosés du monde. Historiquement spécialisée dans cette couleur, la Provence s’est dotée d’un organisme de recherche pointu, le Centre du Rosé situé à Vidauban dans le Var. C’est la seule région viticole à y consacrer près de 90 % de ses récoltes. Le climat provençal sec et chaud a permis un développement important de la viticulture biologique. En 2016, près de 20% de la surface était conduite en bio, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Quant à la couleur du rosé, elle a perdu de son intensité au cours des dix dernières années. Et ce dans le monde entier. Cela n’affecte guère le vin. C’est une mode. Qui durera ou pas.

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Nuancier de sept rosés de Provence. Photo © François Millo – Francoismillo.com-CIVP.

Le choix de Singular’s

Notre sélection a été faite à partir d’une douzaine de vins que nous suivons et estimons depuis des années. La dégustation finale s’est tenue à l’aveugle, en intégrant l’opinion de dégustateurs novices mais passionnés, afin d’ouvrir l’éventail des styles au goût de la génération montante.

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Avant la dégustation… Photo © Pierre d’Ornano

–> Château des Sarrins rosé secret, Côtes-de-Provence

Créé par la famille Paillard (Champagne Bruno Paillard) en 1995, ce domaine s’est donné les moyens de travailler depuis le début dans le respect de l’environnement. Cette cuvée exclusive ne fait pas l’unanimité, car elle est élevée en barrique et les parfums toastés divisent. Ceux qui sont séduits apprécient aussi sa robe vieux rose, sa bouche ronde, tendre et sa jolie texture. Les autres préféreront attendre une année que le bois se fonde davantage. En attendant, les plats épicés s’accommoderont bien des ses notes boisées.

33% mourvèdre, 33% syrah, 33% grenache / Certifié AB
Prix* : 23 €

–> Domaine du Paternel, Côtes-de-Provence

Cette propriété connue pour ses blancs d’appellation Cassis est à découvrir pour son rosé très peu teinté, au nez discret de pêche. Il enchante certains dégustateurs par ses nuances originales en bouche, d’humus et d’abricot délicieusement mêlés. Un vin très facile d’accès, à l’équilibre agréable, pas trop puissant. On l’imagine avec un melon bien mûr et un jambon cru de San Daniele.

70% grenache, 30% cinsault / En conversion bio
Prix* : 14 €

–> Château La Calisse 2017, Coteaux-Varois-en-Provence

Patricia Ortelli s’est fait une place parmi les grands de Provence avec ses vins purs au caractère marqué. Son rosé à peine coloré, au nez franc, évoque la pomme verte avec une pointe d’anis. Une bonne attaque franche, une suite ample, un alcool généreux, mais l’ensemble est parfaitement sec et la pointe d’amertume en finale empêche toute impression de lourdeur. Un rosé fait pour la table, parfait avec une dorade rôtie aux herbes ou des grillades.

Grenache 80%, Syrah 20% / Certifié AB
Prix* : 23 €

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Avant la dégustation… Photo © Pierre d’Ornano

–> Domaine de Saint-Ser 2017, Côtes-de Provence Sainte-Victoire

Un vin séduisant et parfaitement épanoui qui confirme la légitimité de la dénomination Sainte-Victoire : jolie robe rose claire à reflets acier et doré, discret au nez, il évoque la pêche blanche et les fleurs, avec une grande impression de fraîcheur. La bouche se montre très parfumée, très souple, sans excès de puissance. Le plus ? Une texture fine et un grain délicat en bouche. Servir avec des langoustines à peine revenues dans une pointe de beurre salé.

40% grenache, 30% syrah, 25% cinsault, 5% rolle / Certifié AB + Demeter biodynamie
Prix* : 12 €

–> Château de Beaupré 2017, Coteaux-d’Aix-en-Provence

Très jolie robe vieux rose un peu doré, classique. Nez franc, assez ouvert, de pêche blanche avec une pointe d’agrume, pomelo rose. L’attaque est fraîche, la texture délicate, les parfums sont fins, qui se prolongent sur des notes de framboise et groseille. Belle longueur, pas trop puissante. Bien sec. Une réussite sans surprise pour la famille Double, pionnière de la région. Servir dès l’apéritif et poursuivre avec les entrées et les viandes blanches

80% grenache, 10% cinsault, 10% syrah/ Certifié AB
Prix* : 10,50 €

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

–> Figuière 2017 Confidentielle, Côtes-de-Provence La-Londe

La famille Combard, passée par Chablis, a été parmi les premières à mettre en avant le terroir spécifique de La Londe, en face de l’île de Porquerolles. La cuvée confidentielle provient d’une sélection de parcelles de schistes veinés de quartz blanc, qui donnent au vin cette pureté et cet équilibre fin. On apprécie les parfums sobres de brugnon, la texture fine et la longueur élégante. On le sert sur l’ensemble d’un repas d’été ou on le découvre avec plaisir avec des oursins.

55% grenache, 25% cinsault, 20% mourvèdre / Certifié AB
Prix* : 25,60 €

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Domaine Ott Clos Mireille, Côtes-de-Provence

En découvrant à l’aveugle cette cuvée, une des plus connues de Provence, dont les vignes s’étirent à la limite de la plage en dessous du Fort de Brégançon, l’ensemble des dégustateurs a été conquis. Une impression de plénitude et d’équilibre en bouche, une texture délicate, un toucher soyeux accompagnent les parfums discrets de pêche et de fleurs. La robe, typiquement provençale à peine rose se détache dans sa bouteille transparente qui évoque les anciennes amphores.  On l’aborde dès l’apéritif et on le réserve aux mets délicats, terre ou mer.

60% grenache, 20% cinsault, 12% syrah, 8% rolle
Prix* : 26 €

*Les prix s’entendent  départ propriété

L’outsider

Vins rosés by Singular’s : les valeurs sûres de la Provence

Vladimir Kauffmann, producteur du rosé Galileo Galilei. Photo © DR

–>  Galileo Galilei 2017, Côtes de Provence

Une toute nouvelle cuvée, issue de vignes de plus de trente ans, cultivées en biodynamie sur un terroir d’altitude, par un amoureux du vin qui a décidé de se lancer. La première récolte, mise en bouteilles par le voisin du Château Carpe Diem est encourageante : rose clair avec une pointe d’or, nez discret et très franc, qui s’ouvre sur des notes de fruit mûr mais frais. Bon équilibre et longueur agréable qui évoque le coing. Une jolie bouteille de 50 cl, qui permet de faire une découverte sans casser sa tirelire.

35% cinsault, 35% grenache, 15% syrah 15% cabernet sauvignon / Certifié AB
Prix : 10 € (50 cl)