Culture

Forgetmat suspend l’esprit Olympique

Auteur : Ghyslaine Moreau de Raymeront
Article publié le 10 juillet 2024

(Olympiade Culturelle 2024) Danseur et performeur, photographe et réalisateur, Mathieu Forget alias Forgetmat est un artiste polyvalent, fasciné par le mouvement, plus exactement sa suspension hors du temps entre terre et ciel. Performances artistiques autant que défis sportifs,  ses photos et films mettent en lévitation la beauté du geste et des corps. A travers son Levitationproject,  « L’homme qui vole » célèbre à sa manière l’esprit Olympique inspirée par les sportifs dont il capte la grâce. Une série de cinq photographies inédites et vibrantes sont exposées au Yellow Korner à Paris 6e jusqu’à fin août avec d’autres de ses sublimes créations, Ghyslaine Moreau de Raymeront a rencontré celui qui défie l’apesanteur avec une légèreté poétique.

L’art de la lévitation

Dans ses photos et sans retouches, il danse et saute devant son objectif et capte le mouvement. Mathieu Forget est plus qu’un photographe et un danseur, c’est un créateur multicarte, passionné et curieux de tous les arts. Son œuvre reflète une fusion unique de l’art et du sport où se mêle poésie et philosophie. Ses photos en lévitation, magique et sans retouches, captivent et inspirent aujourd’hui hors de nos frontières. Contacté par les Jeux olympiques Paris 2024 pour sublimer les sports, Mathieu a relevé le défi à travers une série de films et de photos. Certaines de ses réalisations inédites exposées chez Yellow Corner à Paris.

Forgetmat Vol Bleu Antibes 2023 Photo Forgetmat disponible chez yellowkorner

Docteur  Forgetmat et Mister Mathieu Forget

Depuis son plus jeune âge, Mathieu Forget a toujours eu un goût prononcé pour le spectacle. Fasciné par les 2Be3, subjugué par les vidéos de Michael Jackson et d’Usher il rêve d’être danseur, acrobate, musicien ou tout à la fois. Vers ses 15-16 ans, il découvre la danse hip-hop, et se plonge corps et âme dans la danse de rue. Notre artiste a toujours été très bon en tennis avec il est vrai un excellent professeur, son père Guy Forget. Mais À 16 ans, à la grande surprise de son entourage, il veut faire une école de danse hip-hop aux Etats Unis. Ses parents lui donnent un ultimatum, soit excellent en tennis et tu pars. Son engagement envers le tennis culmine et il remporte entre autres l’Espérance à Roland-Garros et gagne les Championnats de France de troisième série. La balle de match est lancée, il obtient une bourse pour l’université de Californie à Santa Barbare et va vivre son rêve. Il passe quatre années à perfectionner ses compétences en tennis et à explorer son amour pour les arts.

Forgetmat, La Victoire 2021 Photo Forgetmat disponible chez yellowkorner

Los Angeles et New York : les Années de Formation et de Découverte

Après avoir obtenu son diplôme, Mathieu déménage à Los Angeles pour poursuivre ses objectifs de danseur professionnel. Il participe à diverses auditions, travaille sur des projets de danse, taquine la caméra et s’imprègne de la culture dynamique de la ville. Cette période lui offre une expérience inestimable, mais c’est à New York que Mathieu trouve véritablement sa voie. En utilisant Instagram comme plateforme de connexion, il entre en contact avec des photographes de rue.

L’idée de combiner la danse et la photographie germe dans l’esprit de notre artiste. Il a une idée lumineuse et beaucoup de culot, il veut contacter des photographes de renom pour capturer des images de lui en plein saut. Surpris lui-même par l’accueil de ces stars de la photo, ce projet se révèle rapidement très intéressant et multiplie ses followers. Une photo en particulier, prise par Zach Lipson à Chicago, devient virale, propulsant Mathieu sur le devant de la scène artistique internationale. Les regards sont tournés sur son travail unique et innovant, sa carrière décolle. Depuis, notre artiste collabore avec des photographes dans chaque ville qu’il visite.

Forgetmat Classico (Stade de Nice) 2022 Photo Forgetmat disponible chez yellowkorner

Welevitate ou la Photographie sans retouche

Mathieu rencontre Erick Hercules, un photographe new-yorkais, spécialisé dans les photos de mode en lévitation. Erick développe le concept de Welevitate, une communauté dédiée à la photographie en lévitation sans retouches numériques. Notre créatif se joint à lui pour devenir un des représentants de ce mouvement incroyable, suivi par près de 30 000 personnes. Pour Mathieu, cette approche authentique de la photographie est cruciale. Pas de retouche, que de l’authentique dans la créativité.

Forgetmat, Flèche Photo Photo Forgetmat disponible chez yellowkorner

L’impact du tennis

Le tennis a toujours joué un rôle crucial dans la vie de Mathieu, lui permettant non seulement de financer ses études artistiques, mais aussi de développer des compétences physiques et mentales. La discipline et la rigueur nécessaires pour exceller dans le tennis trouvent des parallèles dans sa carrière artistique. Les qualités de souplesse, de contrôle du corps et de stratégie qu’il a cultivées sur le court de tennis, lui servent dans ses performances de danse et ses compositions photographiques.

Forgetmat, Vélodrome 2023 Photo Forgetmat disponible chez yellowkorner

Fusion du geste artistique et sportif

En plus de sa carrière artistique, Mathieu a travaillé pour SPIN, une entreprise américaine visant à réinventer le tennis de table en le rendant plus accessible et divertissant. En tant que directeur artistique, il organise des événements qui mélangent le ping-pong avec d’autres formes d’art, comme le breakdance. Son objectif est de changer l’image du tennis de table, souvent perçu comme un sport geek, en quelque chose de plus cool et inclusif.

Forgetmat Papillon Bleu (Florent Manaudou) 2023 Photo Forgetmat

Voyager pour s’élever

Les voyages ont toujours été une source d’inspiration majeure pour Mathieu. Que ce soit à travers ses études, son travail avec SPIN ou ses projets photographiques, il a eu la chance de découvrir diverses cultures et de rencontrer des personnes inspirantes. Ces expériences enrichissent son art, lui permettant de fusionner des influences européennes et américaines et il envisage de nouvelles perspectives en Asie et en Amérique latine.

Forgetmat Photo Forgetmat

« Durant un bref instant, j’oublie ou je me trouve et qui je suis.
Puis, je contemple la photographie capturée par mon objectif, je m’observe avec un regard différent. Ce n’est plus moi. C’est un corps suspendu dans les airs, une expression, un geste, un désir, un rêve, une émotion. Cette répétition du mouvement me donne le sentiment que tout ce qui m’entoure disparait et la transe s’installe. C’est cela , je pense, qui m’incite à toujours vouloir aller plus haut et plus loin. »
Forgetmat

Une vie comme une œuvre d’Art

Pour celui qui défie l’apesanteur, la vie se compose comme une œuvre d’art. Il intègre chaque instant comme une partie d’une toile complexe, faite de couleurs, de rencontres et d’émotions. Son ambition est de continuer à inspirer d’autres personnes à travers son travail visuel, en montrant qu’il est possible de vivre ses rêves et de créer sa propre histoire artistique.

Ghyslaine Moreau de Raymeront

Pour suivre Mathieu Forget

Le site de Mathieu Forget alias Forgetmat
Télécharger l’Art catalogue du Levitation Project, 2023 – Mathieu Forget print shop

Jusqu’à fin aout 2024, Yellow Korner – Exposition Place Saint Germain des Près – 16 rue de l’abbaye 75006 – Tél. : +33 1 42 0171 83

A paraître en septembre-Octobre 2024, un livre regroupant ses performances et ses collaborations avec les stylistes de Lacoste, Boss, Chaumet, Berluti, Prada, Moncler, Gucci, … Son grand-père disait qu’un artiste était quelqu’un qui sublime son talent pour l’élever au rang d’art, Mathieu est devenu un artiste.

Partager

Articles similaires

Benoit Chapon, United Nations & Véronique Durruty, Les billets doux (Galerie Rachel Hardouin)

Voir l'article

L’Olympisme, une invention moderne, un héritage antique (Le Louvre – Hazan)

Voir l'article

Expos et Beaux-Livres pour comprendre les enjeux des Jeux Olympiques

Voir l'article

Al Pacino, Le grand jeu, de Ludovic Girard (GM – Carlotta éditions)

Voir l'article