Gastronomie

L’Auberge Bressane pour une certaine idée de la cuisine française et de ses vins

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 22 octobre 2021

C’est un voyage dans le passé gourmand que propose l’Auberge Bressane, restaurant du 7e arrondissement parisien où soufflés, bouchées à la reine, truffes ou morilles s’épanouissent dans votre assiette. Une auberge où il fait bon venir entre amis, refaire le monde et retrouver une certaine idée de la cuisine française et de ses vins.

Une adresse typiquement parisienne

Le décor sans ostentation participe de la convivialité de l’Auberge Bressane Photo Patricia de Figueiredo

L’adresse mère d’ Aux crus de Bourgogne a été créée par deux frères Jérôme et Stéphane Dumant et reprise par la jeune génération, Margot et Félix.
C’est une adresse mondialement reconnue, pour son caractère et décor typiquement parisiens, mais loin des « usines à touristes ». Ici nous sommes dans la continuité des fondamentaux de la gastronomie hexagonale, avec une nette préférence pour la Bourgogne. Elle est réalisée avec sérieux dans une ambiance conviviale. Tables de copains qui discutent devant les tables nappées en rouge et blanc, fleurs de lys et poule bressane et les armoiries au mur.

Une belle carte de soufflés.

 

Le soufflé au chocolat est l’un des plats signatures de l’Auberge Bressane Photo Patricia de Figuieredo

Ne passez pas à côté des soufflés : au comté, au crabe (ma préférence) aux truffes, si vous êtes plutôt sucré, misez sur le Grand-Marnier ou mieux le chocolat !
Les spécialités s’articulent autour des champignons avec les tagliatelles aux morilles ou aux giroles, les œufs en cocotte lutée aux cèpes.
Les abats sont à la fête ; Pomme de ris de veau aux morilles, escalope de ris de veau aux cèpes ou encore le rognon de veau sauce béarnaise.

Les Tagliatelles aux girolles de l’Auberge Bressane Photo Patricia de Figueiredo

À leurs côtés, quelques classiques de la cuisine française comme le chateaubriand béarnaise ou poivre, et les quenelles de brochet comme à Nantua font partie des incontournables.

300 références de vins

 C’est pour les amateurs de meilleurs accords mets & vins et notamment avec de grands crus que l’Auberge Bressane a établi une carte des vins avec plus de 300 références !
Quelques exemples ?
Un Charmes Chambertin 2016 Domaine Hubert Lignier (520€) ou une Côte-Rotie Blonde 2015 La Landonne Domaine Jean-Michel Gerin (500€).

Le service impeccable fait partie du plaisir! Photo Patricia de Figueiredo

Mais rassurez-vous; il y a des bouteilles beaucoup plus modestes comme le Auxey-Durennes Villages 2017 d’Agnès Paquet à 58 euros.

Enfin un service souriant et efficace qui réalise un service en salle comme les crêpes flambées, finit de contribuer à vous faire passer un moment de totale déconnexion.

Réserver à L’Auberge Bressane

Le site de l’Auberge Bressane
16 avenue de la Motte-Piquet – 75007 Paris. Tel : 01 47 05 98 37

Ouvert tous les jours de 12h à 14h30
et de 19h30 à 22h15
Menu déjeuner à 24,50€ (Entrée/Plat ou Plat/Dessert) et 30€ (Entrée/Plat/Dessert). Carte 70 € env.

Partager

Articles similaires

Avec Baca’v, Émille Cotte ouvre une auberge urbaine, avec priorité aux produits du Limousin.

Voir l'article

Perlimpinpin s’impose comme le temple parisien du tartare

Voir l'article

Le Tsé Yang décline les gastronomies chinoises avec subtilité

Voir l'article

Selva crée un tourbillon de saveurs amazoniennes au cœur de Paris

Voir l'article