Vins & spirits

La Maison Chassenay d'Arce ou la réussite collective d’un champagne bio talentueux

Auteur : Ghyslaine Moreau de Raymeront 
Article publié le 15 mars 2022

La force de la Maison Chassenay d’Arce fondée en 1956 est de s’appuyer sur un travail collectif de 130 vignerons associés pour produire des Champagnes du côté de la Cote des Bars. Première à être labellisée Vignerons Engagés, elle propose cette année une jolie Cuvée rosée brut, un doux assemblage de 64 % Pinot noir, 33.9 % Chardonnay et 2.1 % Pinot blanc et de stimulantes formules découvertes sur le domaine.

La première maison de champagne labellisée !

La Maison Chassenay d’Arce est constitué d’un collectif de 130 familles de vignerons

Des cinq pionniers en 1956 fixés à Ville-sur-Arce, ce sont désormais 130 familles et 3 générations de vignerons qui œuvrent dans un même esprit de coopération, de solidarité et de transmission des savoirs pour créer des millésimes de grande qualité. Avec la réussite après plus de 18 mois de la certification Vignerons engagés.

A la Maison Chassenay d’Arce Les champagnes de la « cuvée » sont tous élaborées avec la partie la plus mûre et la plus noble des baies, les vins sont vinifiés dans la tradition champenoise et sont élevés en cave 3 à 10 ans. Des champagnes dans la plus pure expression du terroir de la cote des Bar, aux sols kimméridgien argilo-calcaire. 80 % des vignes en coteaux exposées sud / sud-est, de fortes pentes. Le sous-sol est essentiellement composé de marnes, de calcaires et d’argiles.

Les caves de la Maison Chassenay d’Arce proposent quatre partitions

L’humilité de la conversion Vignerons Engagés

Depuis fin 2019 avec une première cuvée Bio millésime 2013, la gamme en quatre partitions : les Essentielles, les Caractères, les Authentiques et les Confidentielles. Elle est faite dans les règles du label Vignerons Engagés, basé sur un cahier des charges exigeant audité par l’AFNOR : protéger la biodiversité, diminuer et optimiser le recyclage des déchets, mieux économiser les ressources naturelles (consommation de fuel et d’électricité), favoriser l’écoconception (avec par exemple des étuis et coffrets 100 % recyclables), …

La réussite de la cuvée rosée brut

La cuvée rosée brut ne déroge pas à la règle, il est conservé comme il se doit en cuverie inox thermorégulée avec blocage partiel de la fermentation malolactique.  Avant mise en bouteille, incorporation de 13 % de vin rouge élaboré à partir du vignoble de la Maison. Quatre ans de vieillissement en bouteilles sur lies.
La qualité de la production n’entame pas la qualité. La cuvée au goût onctueux et bien naturellement aux arômes de fruit par tradition pour un champagne rosé à robe corail.

Pour plonger dans l’expérience Maison Chassenay d’Arce

Maison Chassenay d’Arce, 11, rue du Pressoir, 10110 Ville-sur-Arce
Tél. : 03 25 38 30 70

Une Offre oenotouristique à la carte

La Maison Chassenay d’Arce propose plusieurs formules pour découvrir son domaine, alliant pédagogie, dégustation, gastronomie ; de la visite libre jusqu’à une balade d’une heure en gyropode dans les vignes de la vallée de l’Arce.

  • Pack découverte, avec une visite libre de l’espace « secret du vigneron » et dégustation de 3 champagnes. (5 € /personne en semaine, 8 € en week-end aux horaires d’ouverture du caveau, remboursés pour tout achat d’une bouteille.)
  • Pack gourmand, avec visite et dégustation de mâchon sucré ou salé de la région autour de 3 champagnes. 2h environ. (12 € ,8 € remboursés pour tout achat d’une bouteille.)
  • Pack gastronomie, avec visite commentée avec un vigneron et dégustation de 3 champagnes + déjeuner chez un restaurateur partenaire. De 10h30 jusqu’au déjeuner inclus. (49 ou 57 €)
  • Pack culture et gastronomie avec accueil, visite et dégustation de 3 champagnes, déjeuner chez un restaurateur partenaire et visite du Musée de l’Outil et de la Pensée Ouvrière (Troyes) ou de L’Espace du Côté des Renoir (Essoyes). Sur réservation ( 56€ ou 61 €)
  • Pack gastronomie maison avec visite de la Maison (45 min à 1h) et dégustation commentée des champagnes au cours d’un repas Aubois, à la carte dans le caveau Saint Vincent. (69€ ou 81€ à midi ou 93€ le soir)

Partager

Articles similaires

En pleine renaissance, le vignoble palestinien est dynamisé par des talents à découvrir

Voir l'article

Des rouges légers, pour chatoyer votre été

Voir l'article

Les caves blanches contribuent à l’amélioration des Champagnes, des Alsaces et des Chablis

Voir l'article

Les caves rouges du Sud boostent les vins du Rhône, du Gers et de Buzet

Voir l'article