Culture

Le carnet de Thierry Clech, romancier et photographe

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 24 avril 2023

A travers ses mots et ses photographies, Thierry Clech tente de cerner le monde visible et invisible qui l’entoure. Le romancier vient de sortir son troisième roman Alone in Tokyo (éditions Serge Safran). L’histoire d’un journaliste cinéma parti à Tokyo pour interviewer Aurore Granger une actrice française mais un tremblement de terre suivi de l’irruption du Mont Fuji brouille ses projets. Le photographe publie un émouvant reportage « à l’ancienne, en Noir & Blanc » souligne Patricia de Figueiredo, dédié à l’Ukraine, Sunset on Ukraine (Snoek).

Un métier de plume et d’images

Thierry Clech, romancier et photographe Photo DR

Thierry Clech a commencé comme journaliste, plus exactement critique pour Les Cahiers de Cinéma, puis a été scénariste, adaptateur. Quelques années plus tard, il décide de s’éloigner du milieu du cinéma « car il ne me correspondait plus mais ces rencontres et scénarios m’ont beaucoup appris sur la construction d’un récit » confie-t-il.

Depuis les années 1990, il se consacre à l’écriture et à la photo.

Je m’aperçois que tous mes romans sont des traversées :
traversée du temps pour Le Temps d’une île,
recherche d’une femme pour Sur ses traces, traversée d’une ville pour Alone in Tokyo.
L’idée de traiter du Japon me vient souvent pour mes photos, c’est un pays graphiquement séduisant, photogénique. 

Il a déjà publié « Explosante-fixe« , paru en 2015 aux éditions Iki. Son dernier livre de photos est consacré à l’Ukraine, Sunset on Ukraine (Snoek)

Je reste à l’argentique, au Noir & Blanc en 24×36,
j’aime travailler sur le vif, sans préméditation.

Un troisième roman, Alone in Tokyo

Critique de cinéma, le narrateur est envoyé à Tokyo par son rédacteur en chef de Travelling pour réaliser un reportage sur le tournage du film Alone in Tokyo réalisé par un grand réalisateur japonais dans lequel tourne la star française Aurore Granger. Il quitte la France et sa mère qui sombre dans la maladie d’Alzheimer.

Mais le mont Fuji se réveille et dépose sur la ville une nuée de cendres apocalyptiques. Tous les repères sont effacés, le critique tente de retrouver Aurore Granger dans cette ville devenue cotonneuse. L’actrice – qui nous évoque un mélange de Catherine Deneuve, Élisabeth Huppert, Isabelle Adjani – sûre de son pouvoir à l’abri des projecteurs, devient une femme fragile à qui il faut tenir la main dans cet univers devenu hostile.

Thierry Clech manie la plume comme un pinceau.

Le romancier tourne ses phrases à la manière du photographe qu’il est, c’est-à-dire que sa narration est visuelle, elle nous plonge dans ce Tokyo apocalyptique où les repères sont faussés, où le journaliste doit convoquer ses souvenirs pour se retrouver dans cette ville devenue autre, tandis que la mémoire de sa mère s’effiloche doucement. Il joue aussi du blanc, du gris, du noir des cendres, du jour et de la nuit.

Un beau roman mélancolique pour découvrir autrement Tokyo.

Je me perds, le jour, à Tokyo. La nuit, je m’y retrouve mieux. Le jour, c’est plus fort que moi, j’échine à vouloir aller quelque part. Souvent, je fais chou blanc, rebrousse chemin, change mes plans. La nuit, l’abandonne mes visées et je vais alors au hasard. Mais va-t-on jamais autrement ?
Thierry Clech, Alone in Tokyo

#Patricia de Figueiredo

Le carnet de Thierry Clech

L’assommoir, Emile Zola

Premier roman qu’enfant (ou jeune adolescent) j’ai réussi à terminer. J’étais plutôt rétif à la lecture, donc c’était pour moi un véritable exploit. J’en conserve des impressions aussi fortes que brumeuses, comme les images d’un rêve qui échappent au petit matin. Je n’ai depuis jamais osé en rouvrir les pages.

La recherche du temps perdu, Marcel Proust

J’ai longtemps tourné autour, fait de multiples tentatives avortées, avant de me lancer dans sa lecture. Une fois terminée, il m’a encore fallu beaucoup de temps pour pouvoir lire autre chose, car tout, alors, me paraissait fade…

Gens de Dublin, James Joyce

Mais en réalité la dernière nouvelle, Les morts, et pour être encore plus précis les deux derniers paragraphes, les plus belles lignes jamais lues et dont j’ai d’ailleurs extrait l’épigraphe d’Alone in Tokyo : « Sa propre identité s’effaçait et se perdait dans la grisaille d’un monde impalpable ».

Trois ans dans une chambre à gaz, Filip Müller

(c’est un des témoins interviewés par Lanzmann dans Shoah, il était membre du Sonderkommando d’Auschwitz)

Ciné journal, de Serge Daney, Cahiers du Cinéma (recueil de ses articles écrits pour Libération).

Ce livre a été une bible pour moi, lue et relue, avant de rencontrer Daney, puis d’écrire ensuite aux Cahiers du cinéma.

Pour suivre Thierry Clech

 

Le site Thierry Clechthierry.clech@orange.fr
Compte Facebook 

Bibliographie sélective :

Romans

  • Alone in Tokyo, Editions Serge Safran, 2023
  • Sur ses traces, Marest Editeur, 2019
  • Temps d’une île, Editions Ateliers Henry Dougier, 2018

Photographies

  • 2022, Sunset on Ukraine, Snoeck (forthcoming).
  • 2020, Indian lights, Kerher Verlag.
  • 2019, Sous leurs paupières de porcelaine, iKi Éditions.
  • 2021, Istanbul, 89books.
  • 2017, 224 West 49th St, iKi Éditions/Le pont rouge
  • 2015, Explosante-fixe, iKi Éditions/Le pont rouge.
  • 2010, Imprimer le Monde, texte Bernard Chambaz, Le Tigre Éditions.
  • 2007, Déjà vu, texte Philippe Jaenada, PC Éditions.

Agenda des signatures

mai, Librairie Apostrophe à Chaumont (Haute Marne) : Exposition consacrée au Japon

16 mai, Soirée littéraire, librairie Intervalles, 2 rue Bleue, Paris 9e.  Renseignements : 01 53  43 83 30.

– Librairie Mille feuilles, Bièvres :

  • du 9 mai au 10 juin, Exposition consacrée au Japon, dans le cadre de La Foire internationale de la photo.
  • 25 mai, Rencontre littéraire
  • 3 juin après-midi, Rencontre photo et signature livres photo

du 27 mai au 18 juin, Festival Présence(s) photographie, Montélimar : Projections d’un film photographique regroupant ses images d’Ukraine.

Partager

Articles similaires

Le carnet de lecture de Samuel Liégeon, claviériste, improvisateur et peintre

Voir l'article

Le Carnet de lecture d’Adèle Charvet, mezzo-soprano

Voir l'article

Le Carnet de lecture de Vincent Morel, Directeur artistique, Festival Bach en Combrailles

Voir l'article

Le carnet de lecture de Yasmine Ghata, romancière, Le Testament du Prophète

Voir l'article