Culture

Les méritants, comédie post-apocalyptique, de Julien Guyomard (Théâtre de La Tempête)

Auteur : Olivier Olgan
Article publié le 4 octobre
2023

Comment peut-on être zombie ? En prenant le détour de la comédie dystopique, Julien Guyomard, auteur et metteur en scène des Méritants au Théâtre de La Tempête jusqu’ au 22 octobre (puis, en tournée) brosse un portrait d’entomologiste lucide et critique d’une société obnubilée par le mérite et la performance individuelle. Parfaitement à l’aise dans un décor inventif et calibré pour ce conte philosophique, la troupe des sept comédiens – tour à tour citoyens ou zombies – s’en donnent à corps joie pour faire vivre une fiction loufoque, puis acide, miroir de nos faux semblants. A la fois cruel, drôle et révélateur.

To be or not zombie.

Les méritants, de et mise en scène par Julien Guyomard (Théâtre de La Tempête) Photo DR (6)

Omniprésent au cinéma et dans les séries, les zombies font une entrée percutante au théâtre. Sous prétexte d’une déflagration apocalyptique, la population se répartit désormais entre vivants et « sous-vivants », deux communautés qui cohabitent dans un ordre auto-proclamé « démocratique » par les derniers sur-vivants. Avec résilience et délibérations assumées, un « comité » veille aux affaires courante, de l’auto-suffisance alimentaire à la sécurité, et surtout au respect d’une égalité entre les deux communautés. Avec force, slogans, formations et déclarations ou interviews médiatisées. La mécanique ronronne jusqu’au jour où pour satisfaire la revendication des zombies d’être représentés,  l’un des leurs intègre la caste des « méritants », ceux qui dirigent les zombies pour le bénéfice de la communauté.

« Il suffit de traverser la mort pour trouver du travail »

Les méritants, de et mise en scène par Julien Guyomard (Théâtre de La Tempête) Photo DR (6)

Maitrisant parfaitement la mécanique de la fable allégorique,  Julien Guyomard, tel un « Perse » de Montesquieu, joue sur toute la palette du regard extérieur, de la surprise à l’ironie. L’effet miroir grossissant de nos comportements actuels provoquent de nombreux moments hilarants : slogans de valorisation du mérite et de l’ascension sociale, stage de « ré-huminisation », entretien d’embauche (pour zombies chômeurs), parodies de débats médiatiques ou de conférence de presse, discours et affiche de propagande, … du type « Soyez plus que rien » ou « Travailler plus pour mourir moins ». Sans oublier détournements de langage et calembours de la zombie culture.

Comment devenir méritant ?

Les méritants, de et mise en scène par Julien Guyomard (Théâtre de La Tempête) Photo DR (6)

S’appuyant sur un texte à multiples tiroirs, la troupe des sept comédiens – tantôt élite ou zombie – s’en donnent à cœur et corps joie pour peindre et « animer » (dans le sens RH du terme) les rouages de cette société résiliente affichant son acceptation de l’autre et sa différence. L’humour noir plutôt décapant réhausse des idéaux libéraux dans lesquels chacun peut se reconnaitre. Mais comment peuvent-elles tenir quand elles se frottent à de telles différences, surtout quand elles sont édictées pour maintenir l’essentiel de la population « sous-vivante » dans sa classe ! L’accession d’un « sous vivant » méritant et la chute d’un membre du comité destitué faute de performances révèlent par l’absurde les artifices d’une domination normative.

L’apocalypse zombie a déjà eu lieu. Un nouvel ordre social est en train de s’inventer.
Julien Guyomard

Les méritants, de et mise en scène par Julien Guyomard (Théâtre de La Tempête) Photo DR

Pas de doute, après ce spectacle roboratif et lucide, la novlange progressiste qui cache l’hypocrisie de la performance et ou de l’égalité pour tous, prend un gout amer, devenez méritants !

#Olivier Olgan

Pour suivre sur Les Méritants

Les méritants, de et mise en scène par Julien Guyomard (Théâtre de La Tempête)
Jusqu’ au 22 octobre 2023, Mardi au samedi 20H30, dimanche 16H30, Théâtre de La Tempête
Avec : Xavier Berlioz, Julien Cigana, Sol Espeche, Magaly Godenaire, Damien Houssier, Renaud Triffault, Elodie Vom Hofe
Collaboration dramaturgique : Damien Houssier et Elodie Vom Hofe

 

Tournée

  • 30 novembre 2023 – Théâtre Roger Barat – Herblay
  • 7 décembre 2023 – Espace Marcel Carné – St Michel sur Orge
  • 15 mars 2024 – Montigny les Cormeilles
  • 4 avril 2024 – Le Nouveau Relax – Chaumont

Partager

Articles similaires

Le Carnet de lecture de Laetitia Le Guay-Brancovan, auteure et musicologue

Voir l'article

Le carnet de lecture de Mathieu Herzog, chef & Léo Doumène, directeur de Appassionato.

Voir l'article

Le carnet de lecture de Florentine Mulsant, compositrice

Voir l'article

Le carnet de lecture d’Hanna Salzenstein, violoncelliste, E il Violoncello suonò (Mirare)

Voir l'article