Mécaniques

Le VAE Nakamura E-Crossover S d’Intersport est taillé pour la ville

Auteur : Robert Mauss
Article publié le 2 mars 2022

Une fois de plus, le reporter de Singulars part en mission d’information, chevauchant un véhicule à assistance électrique. La monture ou VAE pour parler moderne est un Nakamura E-Crossover conçu et distribué en exclusivité par Intersport. Le test du « S » modèle d’entrée de gamme est contrasté : des plus (le confort, les freins à disque), des atouts (rapport qualité prix) mais également un gros bémol : l’autonomie de la batterie.

Un très bon engin tricolore

Le Nakamura E-Crossover S, un vélo conçu pour des promenades essentiellement urbaine Photo Robert Mauss

Si vous désirez faire sérieux dans le monde des technologies et des mobilités urbaines, prenez un nom exotique, Nakamura par exemple. Tout le monde va croire qu’avec une nuance asiatique l’engin représente le nec plus ultra de la mobilité légère. Dans la réalité, il s’agit d’un très bon engin tricolore à l’exception du cadre fabriqué à Taiwan, comme pour la plupart des autres marques d’ailleurs. Tout le reste est usiné en France.
En l’occurrence, Nakamura est la marque propre d’Intersport qui promeut la mobilité électrique depuis plusieurs années. Le distributeur spécialisé vient de renouveler ses gammes avec trois modèles E-Crossover S, V/A et XA/XV. Les prix vont de 1 000 à 2 000 euros.

Le test du S, le modèle d’entrée de gamme.

Notre journaliste a testé le Nakamura Crossover S, modèle d’entrée de gamme VAE d’Intersport Photo Robert Mauss

Disons le d’emblée, ce vélocipède offre un bon rapport qualité/prix. Cet E-Crossover S a peu de concurrents avec un tel niveau d’équipement. Le design est soigné. La ligne plaisante avec son cadre ouvert, la dissimulation de la batterie amovible dans la partie basse du cadre et ses garde-boues.

Un vélo confortable

Parmi les autres points positifs au cours de notre parcours test dans Paris : le confort. Il n’est pas fréquent qu’un modèle d’entrée de gamme soit équipé d’une fourche télescopique capable d’absorber les vibrations.  Les mains sont bien posées sur un guidon haut sans exiger d’effort musculaire. Malgré des roues de 27,5’’, nous avons trouvé l’engin plutôt maniable, même s’il ne vaut mieux pas tourner brusquement pour éviter un obstacle par exemple.

Le VAE Nakamura E-Crossover S dispose d’un dérailleur fixe avec 7 vitesses Photo DR

La possibilité de changer les rapports (sept au total) simplifie la vie du cycliste en fonction de l’inclinaison du parcours. Il suffit d’un quart de coup de pédale pour démarrer le moteur électrique placée dans le pédalier.
Bien entendu, le démarrage n’est pas aussi foudroyant que celui d’une grosse cylindrée, mais quelle importance ? De toute manière, il faudra les gambettes de Bernard Hinault pour dépasser péniblement les 25 km/h. Le cycliste avance sans grands efforts, même quand la route s’élève. A l’arrêt, nous avons apprécié la béquille solide et stable.
Au rayon ‘’plus’’, ajoutons les freins à disque, progressifs et efficaces.

Alors que reprocher à ce VAE ?

Le VAE Nakamura E-Crossover S propose 5 modes de déplacements Photo DR

Primo, l’absence de lumières à l’avant comme à l’arrière. Le client devra ajouter ces accessoires indispensables à la facture et les fixer lui-même. Singulars conseille d’ailleurs vivement de s’équiper d’un casque lumineux. Pour l’instant rien de rédhibitoire.

Alors se demande le lecteur de Singulars toujours sagace, pourquoi porter son choix sur un modèle plus onéreux, à 1 500 ou 2 000 euros ? La réponse tient en un mot : la batterie. Selon notre test, son autonomie ne dépasse pas les 40 kilomètres. Et encore à la condition de ne pas peser plus de 90 kilos et d’éviter de jouer continuellement avec les 5 modes de déplacement (d’Eco à Sport) placé sur le compteur du vélo. C’est peu et contraint l’utilisateur à charger son engin chaque soir. Selon le constructeur, il faudra compter deux heures pour faire le plein.

Pour conclure

Le E-Crossover S est un vélo conçu pour des promenades essentiellement urbaine.
Si vous désirez parcourir des routes de campagne, autant regarder vers des modèles plus haut de gamme.  Ah nous allions oublier un détail ! Un peu comme avec la célèbre Ford T, le client a le droit de choisir sa couleur à condition que ce soit le noir.

Où trouver le Nakamura E-Crossover S 

Le site Intersport pour le Nakamura E-Crossover S

Prix : 1 000 euros
Poids : 20 kilos
Tailles : S, M ou L
Moteur : 45 Nm
5 modes de déplacement
Batterie : 375 Wh
Autonomie 50 kilomètres selon le constructeur, 40 kilomètres selon Singulars
Fourche avant télescopique avec un débattement de 65 mm
Roues : 27,5’’
Dérailleur fixe avec 7 vitesses
Freins AV et AR à disques hydrauliques.

Partager

Articles similaires

L’Estrima Birò, la plus petite voiture électrique au monde dispose d’une batterie rétractable

Voir l'article

La Mégane E-Tech 100% électrique de Renault : beaucoup mieux qu’une alternative

Voir l'article

Sport 2 ou Urbain 2, le Vélo Mad propose une seconde génération de VAE

Voir l'article

A l’essai, La Citroën C4 électrique remporte la palme du confort

Voir l'article