Vins & Spirits

Trois rosés bios hors de Provence signés Vignerons Saint-Marc Canteperdrix, Domaine Boisson, et Château de Gragnos

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 21 juin 2023

Ils sont attendus chaque été, immanquablement associés à la chaleur, et à la plage. Ils illuminent nos terrasses et nos verres. Les rosés ne cessent de s’imposer sur nos tables, pour l’apéritif, avec le barbecue ou accompagnant un repas plus gastronomique. Et ils viennent parfois hors de la Provence ! En témoigne cette (première) sélection de Patricia de Figueiredo de trois cuvées bios venant d’univers différents : un Ventoux des  Vignerons Saint-Marc Canteperdrix, un Côtes du Rhône gourmand du Domaine Boisson, et un Saint-Chinian du Languedoc du Château de Gragnos.

Les Vendanges sur le vignoble des Vignerons Saint-Marc-Canteperdrix Photo DR

Saint-Marc du Mont Ventoux 2022 des Vignerons Saint-Marc Canteperdrix

Il est reconnaissable à son superbe lion sur son étiquette et se révèle parfait à l’apéritif ou pour une soirée barbecue. Ce Saint-Marc du Mont Ventoux 2022 de la cave des  Vignerons Saint-Marc Canteperdrix, créée en 1927, aujourd’hui convertis en HVE, présente une robe rose pâle. Avec ses cépages de grenache et cinsault, il sait se montrer incisif tout en développant ses arômes de fruits.
Sa salinité le dirige également vers des tartares de poissons.

Côtes du Rhône gourmand du Domaine Boisson

L’automne sur le Domaine Boisson sur Cairannes Photo DR

C’est au 19e siècle que les ancêtres de Bruno Boisson s’installe sur ces terres de Cairannes.

En 1986, lui et son père sortent leur première bouteille avec l’étiquette Domaine Boisson. En 2020, le domaine acquière la certification Agriculture Biologique. Les vins sont élaborés avec un esprit de délicatesse et de respect dans le suivi des raisins depuis la vigne jusqu’à la bouteille. « Le Côtes du Rhône rosé a attiré notre attention par ces nombreux cépages : 45% Grenache, 20% Carignan, 15% Cinsault, 10% Syrah, 5% Mourvèdre, 5% Clairette élevés sur deux terroirs, l’un silico calcaire (sables) l’autre argilo-calcaire. » rappelle Bruno Boisson.
Une fois récoltés, les raisins sont directement pressurés. Les jus sont ensuite fermentés en cuve inox sans fermentation malo-lactique afin de privilégier le fruit et la fraîcheur. Un rose lumineux dans le verre, des arômes de fruits exotiques comme la mangue et de framboise au nez qui se confirment en bouche. Il s’accorde bien avec des brochettes de poulet grillé.

Saint-Chinian du Languedoc du Château de Gragnos

Alain et Patricia Limauge engage leurs vignes château Gragnos en conversion bio Phot DR

Au cœur de l’OAP Saint-Chinian se dresse le Château de Gragnos fondé en 1710. En 2021 Alain et Patricia Limauge ont repris ce domaine languedocien de 17 ha de vignes, dont certaines âgées de plus de 90 ans.

Passionnés par la révolution viticole en cours , le couple Limauge a mis les vignes en conversion bio et élaborent des vins fins, élégants et sur la fraîcheur. Les principaux cépages sont Grenache, Syrah, Carignan, Mourvèdre, Merlot, Muscat et Viognier.

Les vignes de l’AOP Saint-Chinian du Languedoc du Château de Gragnos Photo DR

La cuvée Cosmos 2022, ce rosé issu de vignes travaillées en vendanges manuelles, de Grenache et mourvèdre, est vieilli en cuve inox pour garder sa fraicheur. En bouche, ce vin polyvalent développe des notes de fruits rouges. Frais mais gourmand, elle se marie avec des tapas, des pizzas, des tomates mozzarella ou encore de la cuisine plus relevée.

#Patricia de Figueiredo

Pour trouver notre sélection de rosés

Partager

Articles similaires

Les rêves de châteaux de Louis II en Bavière gardent leur part de mystère

Voir l'article

Ceci n’est pas une porte (III) : Des portes, sans en refermer aucune.

Voir l'article

Ceci n’est pas une porte (II) : L’effort de l’imagination

Voir l'article

Ceci n’est pas une porte (1) : des arrière-pensées

Voir l'article