Vins & spirits

L’exigence de Christophe Pichon père & fils produit de belles appellations

Auteur : Patricia de Figueiredo 
Article publié le 10 janvier 2022

Dans la vallée du Rhône Septentrionale, le domaine Pichon s’épanouit sur 23 hectares. Cultivé pour une large part en bio par Christophe le père et Isabelle la mère, rejoint par Corentin et Alexis leurs fils, le vignoble produit 150 000 bouteilles par an sur des appellations prestigieuses telles que Cornas, Condrieu, Côte rôtie et Saint-Joseph. En tout une quinzaine de cuvées dont quatre que Singulars recommande.

Christophe, Corentin, Isabelle, Alexis Pichon font du Domaine Pichon, une belle aventure familiale Photo E. Perrin

Une jolie aventure familiale

En 1987, après avoir fait des études d’œnologie en Mâconnais, Christophe rejoint son père sur le domaine Pichon, créé puis abandonné par son grand-père, de 4 hectares seulement. Aujourd’hui, ce sont 23 hectares que la famille Pichon valorise. Le père Christophe a été rejoint par son épouse Isabelle puis leurs deux fils, Corentin et Alexis.

Le renouvellement de génération

L’arrivée de Corentin en septembre 2012 a donné une nouvelle dynamique au domaine. Son passage dans un domaine viticole australien, au cœur de la célèbre Barossa Valley lui a permis de découvrir et d’expérimenter d’autres visions « L’Australie n’est pas forcément en avance sur nous, mais ils vinifient des gros volumes avec facilité et moins de restrictions. Cela apporte une réflexion car l’Australie produit aussi de grands vins différents des nôtres » explique le jeune vigneron.

Christophe Pichon se félicite de l’arrivée de Corentin à ses côtés, à la cave et à l’élevage. Photo Patricia de Figueiredo

« Je suis heureux de l’arrivée de Corentin à mes côtés, à la cave et à l’élevage » précise Christophe. « Nos vins ont gagné encore en précision et en finesse. C’est à lui que l’on doit notamment notre première vinification des vins blancs sans sulfites, reconduite mais pas achevée en 2020 suite à la crise. »

Quant à Alexis, il est rentré lui aussi d’Australie en 2014, mais de Tasmanie, pour venir épauler sa mère Isabelle, en direction de la clientèle professionnelle et étrangère.

Une grande partie du domaine est converti au bio

Le domaine Pichon a certaines parcelles à plus de 70% d’inclinaison Photo Guy Carlier

L’utilisation d’huiles essentielles complète le soutien de chevaux pour aérer la terre. Il faut dire qu’une partie du vignoble est bien pentu, jusqu’à 70% à certains endroits. « Et nous fabriquons nos propres levains. Nous avons reçu le label HVE3 (Haute Valeur Environnementale). Nous évoluons à notre rythme même si une partie du domaine reste encore en désherbage chimique » précise Christophe.

Sur la partie plus technique, depuis 2010, le vignoble a vu sa cave s’agrandir et se rénover avec l’ajout de 440 m2 à la cave existante, et une cave enterrée de 220 m2 qui sert au vieillissement des vins en fûts. Un caveau de dégustation donne une aire supplémentaire pour présenter les vins prisés des chefs et restaurateurs, dont plus de 40 étoilés français, cavistes et clientèle étrangère.

Et quels vins à déguster me diriez-vous ?

Difficile de faire un choix tant l’offre est foisonnante et d’une extrême qualité.
Singulars en a retenu quatre : deux rouges, deux blancs, dont un « vendanges tardives ».

En Rouge :

  • Une entrée de gamme pour débuter avec Mosaïque 2020 VDP Seyssuel. Des vignes jeunes d’une quinzaines d’années situées sur le village de Seyssuel, sur la rive gauche du Rhône, en cépage 100% syrah. Un cru très agréable, rond et léger au palais, qui s’accorde facilement, peut se marier notamment avec une cuisine méditerranéenne. Prix départ cave : 28€
  • Une valeur sûre haut de gamme : La Comtesse en Côte Blonde 2019 AOP Côte Rôtie. Caractère et douceur caractérisent ce 100% Syrah qui a bénéficié de vignes exposées sud et sud-ouest, datant de 1933 sur le schiste et a été élevé dans des fûts neufs. Un vin aromatique pour des grandes occasions. Prix départ cave : 120€

En Blanc :

  • Pur 100 2020 – AOP Condrieu. Ce vin sans sulfites ajoutés est un 100% Viognier. Il a grandi sur un sol granitique, en exposition sud, sud-est. Les vignes ont entre 20 à 45 ans. Il respire les fruits à noyaux, tel l’abricot. Gourmandise et fraicheur le caractérisent. Il fera merveille sur une cuisine asiatique notamment, mais aussi sur les fruits de mer. Prix départ cave : 45€
  • Patience 2018AOP Condrieu. La gourmandise de l’exploitation, un vin doux issu d’une vendange tardive, sur le sucre et le raisin. Un Viognier à l’équilibre parfait entre la concentration des sucres et une acidité. Il fera merveille sur un foie gras mais peut aussi jouer les invités sur un fromage. Prix départ cave : 32€ (37,5cl)

Notre sélection du Domaine Pichon

Domaine Pichon, 36 Le Grand Val, 42410 Chavanay
contact@domaine-pichon.fr – Tél. : +33 4 88 80 13 58

Rouge

  • Mosaïque 2020, VDP Seyssuel. Prix départ cave : 28€
  • La Comtesse en Côte Blonde 2019 AOP Côte Rôtie. Prix départ cave : 120€

Blanc AOP Condrieu :

  • Pur 100 2020. Prix départ cave : 45€
  • Patience 2018. Prix départ cave : 32€ (37,5cl)

Partager

Articles similaires

Des rouges légers, pour chatoyer votre été

Voir l'article

Les caves blanches contribuent à l’amélioration des Champagnes, des Alsaces et des Chablis

Voir l'article

Les caves rouges du Sud boostent les vins du Rhône, du Gers et de Buzet

Voir l'article

Le Domaine Mérieau, le Château de Chamilly et le Château Ricardelle font étinceler leurs cépages traditionnels

Voir l'article