Mécaniques

2024, année de la voiture électrique, d’Audi à Zeeekr, de BYD à Volvo

Auteur : Robert Mauss
Article publié le 18 janvier 2024

De la volonté de l’Union Européenne de booster tout en protégeant son industrie automobile verte, aux primes gouvernementales, de la conversion au bonus écologique, les consommateurs français (et européens) pourront acquérir des voitures à peu près abordables, et dotées enfin d’une motorisation acceptable en puissance et surtout en autonomie. 2024, pour Robert Mauss, pilote des essais de mobilité électrique de Singular’s sera l’Année électrique !

.

 

Les constructeurs auto vont très sérieusement étoffer leurs catalogues de modèles 100% électrique.

Comme chaque début d’année, Singular’s présente la quasi-totalité des modèles qui seront commercialisés en synthétisant les informations disponibles. Bien entendu, nous ne sommes pas dans les secrets des marques, en particulier chinoises et plusieurs modèles ont surement pu passer à travers les mailles de notre recherche.

Un détail, les prix sont toujours indicatifs et donnés hors bonus écologique. Également, l’autonomie des modèles reprend les normes WLTP communes aux constructeurs européens et américains et que nous trouvons surestimés d’environ 15%.

Alfa Romeo B-SUV Photo DR

Alfa Romeo B-SUV

Alfa Romeo devenu l’une des nombreuses marques du groupe Stellantis. Autrement dit, la marque italienne peut puiser dans la banque d’organes commune. Le petit crossover d’Alfa Romeo reprendra ainsi la plateforme de la Fiat 600 et de la Jeep Avenger, soit environ 4 mètres de long, 1, 8 mètre de largeur et 1,50 mètre de haut, avec un empattement d’environ 2,55 mètres. Il faut s’attendre aussi à l’utilisation de la même motorisation avec une puissance de 156 chevaux (comme la nouvelle C4) et une batterie de 54 kWh, capable de parcourir 400 kilomètres.

Audi Q4 e-tron

Audi Q4 e-tron Photo DR

Le principal changement de cette star des Anneaux porte sur la motorisation avec le montage d’un moteur synchrone à aimant permanent (PSM) sur l’essieu arrière (ouf !). L’intérêt réside dans le surplus de puissance de l’auto :  210 kW soit 286 ch. Selon les données procurées par Audi, cette Q4 e-tron passe de 0 à 100 km/h en 6,7 secondes. C’est très rapide. Audi annonce une batterie de 77 kWh qu’il est possible de charger de 10 à 80 % en 30 minutes. A noter qu’une nouvelle fonction électronique bride le niveau de charge à 80 % afin de protéger la batterie.  La Q4 profite aussi d’un nouveau système d’infotainment et de navigation. Elle sera dotée d’un tableau de bord numérique de 10,25 pouces. Ce véhicule haut de gamme sera équipée richement avec par exemple un moteur électrique au niveau du hayon du compartiment à bagages afin de charger ou décharger des objets. Pour acquérir l’une ou l’autre des Q4 e-tron il faudra débourser au moins 53 000 euros.

Audi Q6 e-tron Photo DR

Audi Q6 e-tron

Il y a fort à parier que cette Audi saura attirer les regards admiratifs. L’Audi Q6 e-tron exploite la nouvelle plateforme PPE du groupe Volkswagen qui servira à la prochaine Porsche Macan. La Q6 électrique sera très certainement une … bombe.  On annonce une énorme puissance animée par des batteries de 800V. Nous n’en savons guère plus, alors à suivre.

BMW iX2

BMW iX2 Photo DR

Les Bavarois sont parmi les précurseurs de l’automobile électrique. On attendait juste l’annonce de nouveautés et d’améliorations depuis quelque temps. A priori, la nouvelle BMW iX2 sera une bonne surprise. Le constructeur annonce un modèle sportif avec un design novateur.
Le constructeur annonce une autonomie de 450 km. La motorisation est forte de 313 ch (ou 230 kW) capable de passer de 0 à 100 km/h en 5,6 s.  Parmi les équipements promis citons des jantes 20 », une caméra de recul 360°, des phares LED avant et arrière, un toit panoramique en verre et une chaine Hifi signé Harman Kardon avec 12 HP. A partir de 60 000 euros

BMW i5 Touring

Au printemps 2024, BMW commencera la vente de sa nouvelle série 5, sa meilleure selon nous. La gamme proposera pour la première fois l’une de ces voitures dans une version 100% électrique avec la nouvelle BMW i5 Touring.

BYD Seal

BYD Seal Photo DR

BYD (Build Your Dreams) avait présenté ses modèles lors du dernier Mondial de l’Automobile. Les visiteurs, professionnels ou non avaient admiré la ligne et les finitions remarquables des trois voitures exposées. Si l’on peut nourrir des doutes sur l’avenir de la plupart des 150 marques chinoises de véhicules électriques, nous n’en n’avons aucun sur BYD, deuxième constructeur mondial de batteries. Sa Seal est son modèle phare qui devrait être très rapidement commercialisé en Europe. Elle se pose comme la concurrente de la Model 3 de Tesla. Il s’agit d’une voiture longue de 4,8 m, large de 1 87 m, haute d’1,46m, avec un empattement de 2,92 m.
La BYD Seal dispose d’un petit coffre de 402 litres, avec un compartiment avant de 53 litres. Pas pour les grandes familles. Les clients auront le choix entre une propulsion équipée d’un moteur de 230 kW et une version intégrale dotée d’un moteur supplémentaire à l’avant de 160 kW. Cette version (530 ch) passe de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes ! Par contre sa vitesse est plafonnée à 180 km/h. La Seal est équipée d’une batterie de 82 kWh avec une autonomie allant de 520 à 570 km selon la motorisation. Les tarifs s’échelonneront entre 47 000 et 60 000 euros.

Citroën e-C3

Citroën e-C3 Photo DR

Singular’s a salué la nouvelle Citroën C4 enfin dotée d’une batterie performante. Nous avons donc hâte d’essayer sa petite sœur. Elle sera également dotée de la suspension hydraulique à double butée qui absorbe les chocs et des nouveaux sièges Advanced Comfort qui font de sa grande sœur, beaucoup mieux qu’une alternative à des modèles autrement plus onéreux venus d’Amérique ou d’Allemagne.

La e-C3 est dotée d’un affichage tête haute tout neuf, qui remplace le tableau de bord traditionnel. La C3 intègre  un moteur de 113 ch et une batterie de 44 kWh avec une autonomie de 320 km. C’est peu malheureusement, même si on peut recharger l’auto depuis une borne de 100 kW, de 20 à 80 % de la capacité en 26 minutes. Sinon, il faudra compter trois bonnes heures pour une charge identique.  La vitesse maximum s’établit à 135 km/h. En revanche, le prix est très compétitif à partir de 23 000 euros.
En 2025, Citroën promet même une C3 autour de 20 000 euros mais incapable de passer les 200 kilomètres.

Cupra Tavascan

Cupra Tavascan Photo DR

La marque appartenant à SEAT (groupe VW) fait beaucoup parler d’elle par ses performances sportives. La Tavascan est dont attendue avec impatience. D’autant plus que le constructeur annonce des performances conséquentes. La motorisation est animée par 340 ch (250 kW). L’autonomie avoisine 550 kilomètres batterie de 77 kWh), ce qui est encore rare, avec la capacité de recharger de quoi effectuer cent kilomètres en sept minutes. SEAT a particulièrement soigné cette Tavascan avec un écran central pour la navigation de 15’’, des sièges-baquets en microfibre  et des projecteurs Matrix LED. Cette berline promet d’être confortable pour tailler la route avec ses 4,65m de long et sa hauteur d’1,6 m.

Dacia B-Crossover Photo DR

Dacia B-Crossover

A la vérité, tout ce que nous savons de ce B-Crossover est qu’il arrivera au quatrième trimestre 2024. Les spécialistes hésitent : s’agira-t-il du deuxième modèle électrique de Dacia ou devra-t-il remplacer la Spring produite en Chine ? D’aucuns bien informés affirment que ce Dacia B-Crossover sera en fait le Kiger, un modèle que Renault a développé pour le marché indien. Qui vivra, verra.

Fiat e-Panda Photo DR

Fiat e-Panda

Une certitude : si tout va bien, la Fiat Panda électrique sera dévoilée le 11 juillet 2024. Il s’agira d’une petite citadine à deux roues motrices. Pour la concevoir, Fiat a sélectionné dans les ressources du groupe Stellantis la  plateforme CMP commune avec les prochaines petites voitures électriques produites par Opel, DS ou Peugeot. L’auto devrait mesurer quatre mètres de long. Selon les informations qui filtrent, il se pourrait que la e-Panda soit proposée dans une version quatre roues motrices, avec deux moteurs électriques à l’avant et à l’arrière. A priori, la batterie devrait assurer une autonomie de 420 kilomètres. Son tarif devrait avoisiner 25 000 euros.

Fisker Pear Photo DR

Fisker Pear  

Pour l’instant cette marque américaine brille surtout par sa communication. N’empêche, Fisker commercialise ses voitures puissantes en Amérique du Nord depuis au moins un an et a ouvert les commandes sur son site Internet pour les Français et d’autres Européens. La Pear qui sera lancée l’an prochain est un SUV plutôt compact d’une longueur de 4,50m. Elle sera montée aux USA par Foxconn connu jusqu’ici pour assembler les iPhones. Nous savons qu’elle sera dotée de roues de 20 ou 22’’, et que son hayon arrière coulisse latéralement. Le conducteur pourra choisir entre une version à deux roues ou à quatre roues motrices. Selon la version l’autonomie variera entre 320 ou 560 kilomètres.  On nous annonce un prix de 35 000 euros ce qui ferait de cette Pear un modèle ultra-compétitif.

Hyundai Casper EV

Hyundai aussi veut sa part de l’entrée de gamme. Le Casper EV est un petit SUV qui veut concurrencer la Dacia Spring ou la Citroën ëC3.  Pour l’instant, nous savons peu de chose sur le Casper EV. Dérivé d’un modèle thermique commercialisé en Corée, il sera long de 3,60 m avec une carrosserie bicorps cubique. A priori, la voiture sera animée par un moteur électrique de 86 ch et une batterie de 35 kWh pour une autonomie de 205 km.  Hyundai Casper EV

Hyundai Ioniq 6 Photo DR

Hyundai Ioniq 6

Après la 5, la 6. Et cette Ioniq 6 opère une entrée fracassante en remportant trois prix aux World Car Awards 2023 américains : « World Car of the Year », « World Electric Vehicle » et « World Car Design of the Year ». Excusez du peu.  Cette Hyundai appartient à la catégorie des streamliners (si, si) reconnaissables par des lignes étirées qui jouent à fond la carte de l’aérodynamisme.  Elle est équipée d’une batterie de 77 kWh et de deux motorisations au choix, deux roues ou quatre roues motrices.  Le constructeur annonce une autonomie de 614 km précise. Dotée de la technologie 800V, la Ioniq 6 se recharge plus vite que d’autres et surtout peut récupérer 350 km d’autonomie en 15 minutes de charge.

Hyundai Ioniq 5 N Photo DR

Hyundai Ioniq 5 N

Voilà le haut de gamme promis par Hyundai. Qu’on en juge. La 5N intègre deux moteurs électriques (un par essieu) pour une puissance de 609 ch ! Moralité la voiture passe de 0 à 100 km/h en 3,4 s pour atteindre une vitesse maximum de 260 km/h. Si la batterie gère 84 kWh, on ne connait pas l’autonomie ‘’officielle’’ de la voiture mais à de telles vitesses, il faudra souvent passer à la borne. On sait que l’auto mesure 4,71 m de long sur 1,94m de large, et qu’elle devrait couter autour de 75 000 euros.

Kia EV9

Kia EV9 Photo DR

L’autre coréen n’a pas l’intention de se laisser distancer. Pour se distinguer, Kia annonce pour son EV9, un grand sept places, quelques performances intéressantes, comme une recharge ultra-rapide capable de d’absorber de quoi parcourir 250 km en 15 minutes ! La batterie de 99,8 kWh délivre une autonomie de 565 km. Sa puissance monte à 204 ch répartis sur les quatre roues motrices. La EV9 possède ce qu’il faut de technologies comme son système de navigation qui calcule automatiquement les trajets avec les arrêts de recharge, ou l’assistance active à la conduite sur autoroute. L’EV9 possède aussi une assistance dans les embouteillages, un systèmes anti-collusion avec détection des angles morts et un freinage d’urgence autonome pour éviter un cycliste ou un autre obstacle inattendu.

Lancia Ypsilon Photo DR

Lancia Ypsilon

La marque Lancia sera-t-elle sauvée de la disparition ? C’est la mission de cette Ypsilon qui sortira prochainement de l’usine espagnole de Stellantis à Saragosse. Certains doivent se retourner dans leur tombe du côté de Turin… Mais bon. Pour l’instant, peu d’informations filtrent sur cette Ypsilon. Elle utilisera la même plateforme que la Peugeot 208, soit 4,05 m avec 5 portes. On sait qu’elle utilisera le nouveau bloc électrique de 156 ch avec une batterie de 54 kWh pour une autonomie d’environ 400 km.

Maserati Gran Turismo Folgore/MC20

Maserati Gran Turismo Folgore MC20 Photo DR

Folgore est la marque choisie par le Trident pour ses véhicules électriques. Pour mémoire, en italien folgore (prononcer folgoré), signifie éclair. A priori, l’engin devrait donc dépoter, surtout avec une cavalerie annoncée de 760 chevaux répartis sur trois moteurs (!) de 300 kW. La marque annonce un passage de 0 à 100 km/h en 2,7 secondes. Le groupe motopropulseur est à quatre roues motrices. Que savons-nous d’autre sur cet éclair ? Le conducteur pourra profiter d’un écran tactile d’info-divertissement de 12,3’’ pouces, d’un autre pour les données de 12,2 pouces devant lui, et un troisième écran sur la console centrale. Nous savons que la voiture possèdera un système audio 3D d’une puissance époustouflante de 1 195 watts. On attend le prix qui devrait tutoyer les sommets.

Mercedes-Benz EQE et EQE SUV Photo DR

Mercedes-Benz EQE et EQE SUV

Les modèles EQS ne rencontrent pas forcément le succès commercial. Mercedes a sans doute tapé trop cher. Les EQE en berline ou en SUV sont donc censées corriger le tir.  Le SUV électrique sept places de Mercedes profite d’un lifting ans grands bouleversements comme une nouvelle calandre arborant fièrement l’étoile du redressement allemand. L’EQE profite aussi d’un pare-chocs et de feux arrière d’un nouveau style. Les batteries varient selon les modèles de 67 à 71 kW, de quoi assurer une autonomie comprise entre 450 et 500 kilomètres.

MG Cyberster

MG Cyberster Photo DR

Le constructeur chinois, exploitant la marque d’origine britannique commence à faire son trou sur les routes d’Europe. Son prochain Cyberster sera un roadster assez spacieux : 4,55 m de long, 1,91m de large et 1,33 m de haut, avec un empattement de 2,7 mm. Son poids s’élève à 1 850 kg. La version intégrale est animée par 536 chevaux (400 kW). L’auto dépasse les 200 km/h et passe de 0 à 100 km/h en trois secondes.  La version propulsée profite de 310 ch pour culminer à 193 km/h. MG annonce une autonomie de 400 et 500 kilomètres respectivement. Le cabriolet profite d’une capote en tissu noir ou rouge.  Les deux voitures profitent de jantes de 19 er 20 pouces. Les dimensions sont 4, 53m de long, 1,91 m de large, 1 33 mm de haut, avec un empattement de 2 70 m. MG annonce des tarifs de 57 000 euros pour la version de base et 69 000 euros pour la version intégrale.

Mini Aceman E & SE Photo DR

Mini Aceman E & SE

La filiale de BMW s’engage résolument sur la voie électrique. L’Aceman E ou SE sera proposée en trois portes avec une longueur de de 4,10 m. La E sera animée par une cavalerie de 184 ch alimentée par une batterie de 40,7 kWh (Aceman E) et la SE par 218 ch et une batterie de 54,2 kWh. L’autonomie annoncée va de 300 à 400 km. L’Aceman conserve le fameux écran rond et central propre aux Mini. A noter que ces deux modèles seront fabriqués en Chine. Donc pas de bonus écologique possible.

Mini E SE Photo DR

Mini E/SE

L’autre Mini qui sortira en 2024, la Cooper Electric sera une quatre places, proposée avec deux moteurs de 184 et 218 ch au choix. La voiture a des dimensions de 3,85 m de long, (ou 4,036 m pour la Cooper S), 1,92 m de large et haute de 1,46. Nous savons que l’auto sera équipée de jantes en alliage de 16 à 18 pouces.

Peugeot E-3008 Photo DR

Peugeot E-3008

Il était temps ! Enfin, la super star du Lion gagne une version électrifiée à 100%. La voiture profitera d’un restyling et surtout d’une plateforme nouvelle. Nous savons aussi que la E-3008 sera au choix livrée en deux ou quatre roues motrices. Son autonomie ira de de 500 à 700 kilomètres avec une capacité de charge de cent kilomètres en dix minutes sur une borne rapide.  Le conducteur profitera d’un écran de 21’’ !!! Comme pour Photoshop.  Singulars est pressé de l’essayer.

Polestar 4 Photo DR

Polestar 4

Polestar est une fille du Nord, liée au géant chinois Geely. De Suède précisément, même si plusieurs de ses modèles devraient être assemblés par Renault en France. Très inspiré par la Tesla Model 3, la 4 est un SUV-coupé. Ses dimensions sont de 4,84 mètres de long, 2,14 mètres de large et 1,54 m de haut. Le constructeur annonce un poids de 2,25 tonnes ! Dans sa version la plus puissante, la Polestar 4 intègre deux moteurs qui délivrent 400 kW (544 ch) de puissance. La seconde version offre une puissance de 200 kW.  Les deux versions sont équipées d’une batterie d’une capacité de 102 kWh qui leur confère une autonomie comprise entre 560 et 600 km. La voiture est blindée d’électronique : écran d’instrumentation numérique, affichage tête-haute de 14,7 pouces, douze caméras et douze capteurs et radars pour une conduite semi-automatique de niveau 2. Le tarif de base de cette Polestar 4 s’élèvera à 60 000 €.

Porsche Macan E Photo DR

Porsche Macan E

Une nouvelle Macan sera bientôt sur les routes. Cette Porsche profitera d’une transmission intégrale à deux moteurs . Trois niveaux de puissance sont commercialisés avec un zénith de 600 ch contre 435 aujourd’hui. Selon le constructeur, l’autonomie s’établira à 500 kilomètres, en progrès sensible sur la Macan actuelle.  La voiture profitera d’une batterie conséquente de 100 kWh. Il faudra compter 100 000 euros  pour prendre le volant de la belle.

Renault 5 E-Tech Photo DR

Renault 5 E-Tech

La star ! Renault nous avait promis de ressusciter son modèle historique. Elle arrivera probablement à l’automne dans les concessions et on peut faire confiance à la communication efficace de l’ancienne régie pour distiller les informations qui font envie. Pour l’instant que savons-nous ? La nouvelle R5 fera un peu moins de 4 mètres de long. Les clients auront le choix entre deux motorisations de 125 et 150 ch et que le prix de base sera (un peu) inférieur à 25 000 €

Renault Scenic E-Tech Photo DR

Renault Scenic E-Tech

L’un des modèles vedette de l’ancienne Régie, la Scenic, gagne une version intégralement électrifiée. Renault nous promet quelques performances attractives à commencer par 620 km d’autonomie, une rareté. Cette Scenic exploitera la plateforme CMF-EV de l’excellente Mégane E-Tech, et sera dotée d’une batterie de 87 kWh et d’un moteur de 220ch. Nous savons que cette voiture sera un SUV, tirant le rideau sur une trentaine d’années de carrosserie monospace. La Scenic E-Tech arbore une calandre décorée par des losanges. La Scénic E-Tech dispose d’un plancher plat. Elle mesure 4,47 m de long, 1,86m de large, et 1,57 m de haut. Elle est équipée d’un toit vitré opacifiant. Pour le reste, la voiture reprend le style de la Mégane E-Tech.

Tesla Model 3 Photo DR

Tesla Model 3

Pour 2024, la Tesla Model 3, voiture la plus vendue au monde bénéficie d’une révision complète. L’apparence profite de nouveaux phares plus fins, d’un nouveau bouclier avant qui améliore l’aérodynamisme de l’auto ( coefficient de 0,219). La partie arrière gagne aussi de nouvelles lumières et un nouveau bouclier. La conduite intérieure profite d’un nouvel écran de 15,4’’ plus fin.  A noter que le levier de vitesses apparait désormais à l’écran. La voiture est spacieuse. Les passagers sont bien à l’aise. Le coffre offre un volume de 682 litres. Cette cinq places est longue de 4,72 m, large d’ 1,93 m, et haute d’1,44 m.  A partir de 43 000 euros.

Toyota bZ3 Photo DR

Toyota bZ3

Enfin, serait-on tenté de dire. Après avoir défriché le secteur avec la Prius hybride, Toyota était resté en carafe sur le marché de la voiture électrique. De plus cette bZ3 est attendu depuis bientôt deux ans. L’auto offre une puissance de 178 chevaux, avec une vitesse de pointe de 160 km/h. Elle dispose d’une batterie capable d’une autonomie de 500 km. Les dimensions sont de 4, 72m de long, 1,83 m de large, 1,47 de haut et 2,88 d’empattement. Mais l’argument principal réside dans le prix :  25 580 euros dès le 10 janvier.

Volkswagen ID.7 Photo DR

Volkswagen ID.7

Il était temps ou presque. Après avoir ressuscité le Combi des hippies californiens (ID.Buzz), produits des utilitaires bien électrifiés, VW lance enfin une nouvelle voiture électrique, l’ID7.  Les clients auront le choix entre deux versions Pro et Pro S d’une autonomie respective de 600 et 700 km avec des batteries de 77 et 86 kWh. L’ID.7 est pourvue d’un moteur développant 282 chevaux.   L’ID. 7 profite d’un affichage tête haute à réalité augmentée sur le pare-brise.  Le conducteur pourra déterminer les informations qu’il souhaite voir apparaitre comme la vitesse, la signalisation, le GPS etc. VW nous promet une climatisation révolutionnaire pilotable à la voix ! La carrosserie joue la carte de l’aérodynamisme (Cx de 0,23). L’ID 7 peut être dotée, en option d’une suspension pilotée. On attend les tarifs.

Volvo EX90 Photo DR

Volvo EX90

Ce grand SUV de 5,03m arrivera en début d’année.  Il y aura deux versions : Twin Motor et Twin Motor Performance. Elles seront toutes les deux dotées d’une batterie de 107 kWh et d’un moteur électrique par essieu pour 408 ch ou 517 ch. L’autonomie est donnée pour 580 km. Prix : à partir de 85 250 euros.

 Zeekr 001

Zeekr 001 Photo DR

Zeekr est une filiale du géant chinois Geely qui possède en particulier Volvo. Son modèle 001, cinq mètres de long,  déjà diffusé en Scandinavie arrivera chez nous début 2024. Attention, l’engin a des arguments sérieux. Sa version de base profite d’une puissance de 200 kW,  et passe de 0 à 100 km/h en 7,2 secondes. Et surtout, sa batterie de 100 kW assure une autonomie de 620 km. La Zeekr 001 existe aussi en quatre roues motrices avec deux moteurs qui développe 400 kW capable d’abattre le 0 à 100 km/h en 3,8 secondes ! Selon la batterie (86 ou 100 kWh) l’autonomie varie entre 546 et 656 km. A noter un système de pilotage avec deux écrans : un tableau de bord de 8,8’’ et un écran central de 14,7’’.  Les passagers arrière ont également accès à un écran tactile multifonction de 5,7 pouces. Les tarifs varient entre 43 000 à 55 200 euros.

#Robert Mauss

En savoir plus sur 2024 année éléctrique

  • Alfa Romeo B-SUV
  • Audi Q4 e-tron
  • Audi Q6 e-tron
  • BMW iX2
  • BMW i5 Touring
  • BYD Seal
  •  Citroën e-C3
  • Cupra Tavascan
  • Dacia B-Crossover
  • Fiat e-Panda
  • Fisker Pear  
  • Hyundai Casper EV
  • Hyundai Ioniq 6
  • Hyundai Ioniq 5 N
  • Kia EV9
  • Lancia Ypsilon
  • Maserati Gran Turismo Folgore/MC20
  • Mercedes-Benz EQE et EQE SUV
  • MG Cyberster
  • Mini Aceman E & SE
  • Mini E/SE
  • Peugeot E-3008
  • Polestar 4
  • Porsche Macan E
  • Renault 5 E-Tech
  • Renault Scenic E-Tech
  • Tesla Model 3
  • Toyota bZ3
  • Volkswagen ID.7
  • Volvo EX90.
  •  Zeekr 001

Partager

Articles similaires

L’Ariya de Nissan se place très haut dans le meilleur des SVU 100% électriques

Voir l'article

Biographie : Pilote de 7 à 77 ans de René Metge et Gilles David (Le Voyageur éditeur)

Voir l'article

Les modèles Jaguar, L’âge d’or du Grand Prix de Monaco, Gary Cooper, l’homme qui incarna l’Amérique : les beaux livres de Jean-Philippe Domecq

Voir l'article

La Fiat 600e, un SUV électrique destiné aux familles plutôt séduisant

Voir l'article