Artisanat d'art

Antoine Chapoutot, maître du bijou unique et sur-mesure

Auteur : Thierry Joly
Article publié le 7 juillet 2020

Créateur joaillier installé à Paris, Antoine Chapoutot réalise des bijoux sur-mesure de toutes sortes. Amoureux des pierres précieuses et fines, il en orne presque tous ses joyaux.

Près de 2000 créations

Bague Navona or blanc Saphir bleu 3,24 carats et pavage de saphirs et diamants © DR

Envie d’un bijou qui ne ressemble à aucun autre et qui correspond exactement à ce que vous désirez, ou souhait de faire un cadeau unique à un proche ?… Alors rendez visite à Antoine Chapoutot. Installé rive gauche, à Paris, ce créateur joaillier s’est dès ses débuts en 1995 spécialisé dans le bijou unique et sur-mesure. « Depuis lors j’en ai créé près de 2 000 » révèle-t-il.

Dans les vitrines, témoignant de son talent et de sa créativité, scintillent des lignes de bijoux qu’il a créées au fil des ans. Avant tout des bagues appelées Mamona, Malévitch, Praha, Tara et autres dont les noms font parfois échos aux lieux ou aux personnages qui les ont inspirés. Mais aussi des bracelets, des colliers, des boucles d’oreilles ainsi que des pendentifs classiques ou plus originaux comme les modèles Sillage et Nuage comprenant un feutre à parfumer. Un clin d’œil aux Vinaigrettes contenant des sels que portaient les belles du 18e s pour être ranimées lorsqu’elles s’évanouissaient pour cause de corsets trop serrés. Autant de bijoux qui peuvent être personnalisés selon les désirs des clients en utilisant de l’or blanc, jaune, rose, rouge ou noir et bien sûr en les agrémentant de la pierre fine ou précieuse qu’ils souhaitent.

Un amoureux inconditionnel des gemmes

Pratiquement toutes les créations d’Antoine Chapoutot en comportent une ou plusieurs. Elles le fascinent depuis l’enfance et c’est un stage chez un diamantaire pendant ses études à Sup de Luxe qui a provoqué le déclic l’ayant amené à exercer le métier de joaillier. « Les bijoux sont des piédestaux qui doivent magnifier les pierres » assure-t-il. Et à ses yeux nul joyau ne rempli mieux ce rôle qu’une bague. Qu’elles soient d’une esthétique moderne ou classique, qu’elles aient des formes architecturales ou des courbes voluptueuses, ses créations de styles variés témoignent d’une créativité sans limite mais sont toujours épurées et conçues de manière à ce que la lumière vienne jouer avec les pierres, les offre à la vue et fasse ressortir tout leur éclat, toute leur beauté.

Boucles d’oreille Cygne or blanc et rouge pampille quartz rose et pavage diamants © DR

Le spinelle est sa préférée, pour sa vivacité, sa beauté, son rouge plus brillant que le rubis. « D’ailleurs le célèbre rubis ‘Prince-Noir’ serti sur la couronne d’Angleterre est en fait un spinelle » souligne-t-il. Viennent ensuite le saphir, la tourmaline et le grenat démantoïde d’un vert à l’éclat particulier, très difficile à trouver. « Sans parler du diamant qui est à part et ne se compare pas. C’est la matière la plus dure au monde, une pierre hors du temps, indestructible qui ne périra jamais ».

Répondre à des demandes étonnantes, voir extravagantes

« Des bagues, des colliers, des broches, des pendentifs, des bracelets, des boucles d’oreilles mais aussi des marques pages et des porte-clefs. Tout est envisageable et je peux tout faire», déclare-t-il. « C’est une question de délais et in fine de budget ».
Dans ce cas, tout commence par un entretien d’environ une heure avec le client. « Pour cerner au mieux ce qui va lui plaire, lui convenir ou à la personne à laquelle le bijou est destiné. A cet effet je lui pose toute une armada de questions sur ses goûts, ses attentes, ses centres d’intérêts et autres. Un dialogue, un échange qui est en quelque sorte un jeu de questions-réponses », explique-t-il. « Derrière mes bijoux se cache souvent une histoire qui appartient à l‘acheteur, une imbrication avec sa personnalité ». Ayant des clients sur les cinq continents, Antoine Chapoutot a toutefois aussi l’habitude de concevoir des bijoux à distance. Cette première étape lui permet de définir le budget, le type de joyau recherché, sa forme, les métaux précieux et les éléments qui vont le constituer. Il exécute alors un dessin, éventuellement une maquette et si le client est d’accord vient ensuite le moment de sélectionner la ou les pierres. « On choisit une pierre comme on choisit un partenaire », affirme-t-il.

Des créations qui demandent du temps

Bague Chillida or rose blanc jaune noir saphir orange 3 quart pierre © DR

S’il possède déjà bon nombre de gemmes dans ses écrins, il doit parfois partir en quête de ce que recherche son client. Pour trouver son bonheur, il s’adresse à des importateurs qui voyagent et au fil des ans il a établit un réseau de contacts qui lui permet souvent d’être le premier à voir les pierres.
Ne reste alors plus qu’à procéder à la fabrication du joyau. Plutôt que de s’en charger lui-même, Antoine Chapoutot préfère avoir recours à des fondeurs, des sertisseurs, des polisseurs et des graveurs pour la plupart meilleurs ouvriers de France. « Lorsqu’on fait tout soi-même, il y a un style propre plus prononcé mais des imperfections dans la réalisation. Je n’ai donc pas pris le parti du bijou d’artiste mais du bijou qui est une somme d’excellences ».
Mais ce travail d’une qualité exceptionnelle demande bien entendu du temps. Trois semaines est un minimum et il faut souvent bien plus.
Alors, si vous rêvez d’un bijou sur mesure n’attendez pas la dernière minute.

Où trouver les créations d’Antoine Chapoutot

Antoine Chapoutot

  • Jusqu’au 31 juillet : 23 rue du Cherche-Midi, 75006 Paris
  • A partir du 1er septembre : 12 rue de Tournon, 75006 Paris
  • Accueil sur rendez-vous – Tél. : 0175505481

Prix

  • Minimum : 700 € pour une bague, 600 € pour des boucles d’oreilles.
  • Maximum : très variable, peut dépasser 200 000 €, dépend du nombre et de la valeur des pierres ornant le bijou.

Bague bijou d’Antoine Chapoutot © DR

Partager

Articles similaires

Fenouil & Immortelle, le Pop-up Store créatif qui réveille Ménerbes

Voir l'article

Les parfums acidulés des bougies végétales Vanity Candle

Voir l'article

Avec le Soft Perfume, Isabelle Masson Mandonnaud marie parfum, soin et bien-être.

Voir l'article

La bergamote, une matière emblématique de la maison Guerlain

Voir l'article