Mécaniques

La Dacia Spring électrique permet une double source d’économies

Auteur : Robert Mauss
Article publié le 12 juillet 2022

La petite compacte électrique sillonne les routes européennes depuis une dizaine de mois. La Dacia Sring réalise un tabac commercial avec plus de 50 000 unités commercialisées en France et ailleurs. Il était temps que Singulars prenne le volant de la voiture électrique la plus économique du marché. Pour un bilan en cohérence à sa valeur ajoutée principale : son prix.

D’apparence, on dirait un SUV, type Duster en plus compact.

Plutôt compact et urbain cette Dacia Spring testée par Singulars Photo Robert Mauss

Mais ne vous y trompez pas cette Dacia Spring est une petite voiture compacte, juste un peu surélevée. Dans les faits, il s’agit d’une voiture conçue par Renault pour le marché chinois. Dans l’Empire du Milieu elle a pour nom City K-ZE. Elle mesure 3,73 mètres de long sur 1,62 mètre de large. Autrement dit, cette Spring est à peine plus spacieuse qu’une Twingo. D’ailleurs, il suffit de monter à l’arrière, même sans mesurer 1,90m pour s’en rendre compte : on a immédiatement les genoux dans le menton. A l’avant, il ne faut pas non plus être trop grand à moins d’aimer conduire avec les genoux. Surtout qu’on ne peut pas régler le siège en hauteur.

Taillée pour la ville

La 4 portes électrique la plus abordable du marché Dacia Spring Photo Robert Mauss

Qui dit voiture compacte, dit voiture urbaine. La Dacia Spring est taillée pour la ville. Déjà, elle embarque une petite batterie de 27,4 kWh capable d’assumer un parcours mixte de 215 kilomètres. Si vous êtes un fan d’autoroute, vous ne ferez pas plus de 120 kilomètres. Par contre en ville, la Spring assure jusqu’à 300 kilomètres avant recharge. Selon Dacia, il faut compter 4,50 heures pour un plein complet d’énergie avec un cordon de 6,6 kw/h. Et selon Singulars, comptez une nuit complète si vous branchez la voiture sur une prose murale.

En somme, la Spring convient parfaitement pour un usage quotidien, faire les courses, aller au travail et chercher les gosses à l’école. Mais pas vraiment question de partir en weekend, surtout à l’improviste.

La souplesse de la motorisation électrique

La Dacia Spring se recharge par le devant Photo Robert Mauss

Loin des boulevards, La Spring manque singulièrement de puissance (44 chevaux) et dépasse péniblement les 120 km/h. Il faut d’ailleurs compter 20 secondes pour passer de 0 à 100 km/h.  L’auteur de ce test s’est ainsi retrouvé à la peine pour doubler un camion. Par contre, sur route (limitée à 90 km/h) ou en ville, la Spring retrouve tous ses arguments. Elle se conduit facilement et profite de la souplesse de la motorisation électrique.  La tenue de route est correcte même si les suspensions sont un peu souples et le rayon de braquage très satisfaisant. Comme toutes les voitures électriques cette Spring est silencieuse, même l’insonorisation n’atteint pas des sommets dans le genre.

On tourne la clé ‘’à la papa’’

L’équipement de la Spring est limité au nécessaire. On tourne une clé pour démarrer l’auto comme au bon vieux temps du temps jadis. Il faut tourner une molette pour avancer, reculer ou passer sau point mort. Très bon point, le conducteur est assisté par des caméras lorsqu’il recule. Les commodos et les boutons de commande sont répartis parfois curieusement (il aura fallu un bon moment pour découvrir l’ouverture des fenêtres). Le système d’infotainment Media Nav inspiré de la Clio 4 assure les principales fonctions comme le GPS ou la radio. Malgré plusieurs tentatives avec différents smartphones, impossible de profiter du Bluetooth pour téléphoner.

La puissance limitée de la Dacia Spring ‘ne fait pas une bête routière Photo Robert Mauss

En revanche, l’application My Dacia permet de déclencher la climatisation à distance, de planifier l’entretien (simple) de l’auto ou de communiquer avec des experts de la marque.

Le design est plutôt réussi. Les plastiques et le simili cuir ne font pas ‘’cheap’’. Et, même si les gouts et les couleurs ne se discutent pas, Singulars a apprécié la robe blanche soutenue de lisérés orange de cette Spring. A noter aussi l’emplacement de la prise du câble bien dissimulé sous le logo à l’avant.

Malgré ses limites pourquoi acheter une Dacia Spring.

D’aucuns pourront même trouver nos critiques sévères. Mais voilà, avant tout, cette voiture est une low cost. Elle ne prétend à rien d’autre que de transporter chauffeur et passagers à moindre cout. La Spring, à l’heure où nous rédigeons cet article est la voiture électrique la plus abordable à 12 500 euros, subventions étatiques déduites. Il s’agit même de son argument principal. Si vous voulez mieux, il faudra dépenser au moins 10 000 euros de plus.

Comme dirait l’autre, l’argument donne toujours à réfléchir.

En savoir plus sur la Dexia Spring

Le site officiel Daxia Spring électrique

  • Prix : à partir de 12 500 euros après soustraction du bonus écologique et de la prime à la conversion.
    Dacia propose plusieurs formules de financement.
  • Autonomie : 230 kilomètres selon les mesures WLTP* et 300 kilomètres en parcours exclusivement urbain.
  • Batterie 27,4 kWh garantie 8 ans ou 120 000 kilomètres
  • Puissance 44 chevaux
  • Classe énergétique A
  • Recharge : Le chargeur de 6,6 kw/h assure une charge complète en 5 heures ou en courant contenu 80% en environ 1 heure.
  • Vitesse maximum 125 km/h
  • Poids : 970 kilos
  • Dimensions : 3,73 m de longueur, 1,62 m de largeur, 1,52 m de hauteur et 2,42 m d’empattement.
  • Coffre de 290 litres ou 620 litres avec la banquette rabattue

* Le cycle mixte WLTP se compose de 57% de trajets urbains, 25% de trajets périurbains et 18% de trajets sur autoroute.

Partager

Articles similaires

Avec la trottinette Egret Pro, on roule en ville pour son argent

Voir l'article

De la F1 à votre bureau, le casque EPOS Adapt 660 AMC Aston Martin convient à vos oreilles

Voir l'article

L’Estrima Birò, la plus petite voiture électrique au monde dispose d’une batterie rétractable

Voir l'article

La Mégane E-Tech 100% électrique de Renault : beaucoup mieux qu’une alternative

Voir l'article