Lifestyle

Le 1er Rallye des Aventurières Solidaires engagé depuis le 1er octobre

Auteur : Ghyslaine Moreau de Raymeront
Article publié le 4 octobre 2022.

Débuté à Fès au Maroc le 1er octobre le premier Rallye des Aventurières Solidaires s’achève le 8 octobre sur la plage blanche de Guelmim au sud d’Agadir. Organisé par l’ancien pilote Yves Tartarin, ce rallye 100% féminin fait résonner compétition mais aussi solidarité, l’ensemble des bénéfices générés sont reversés à la Recherche Médicale contre le Cancer. Une première du genre associant mécanique de haut niveau et défis pluriels par solidarité avec des associations locales et françaises.

Toute la magie des Rallyes dans le désert, la philanthropie en plus. Photo DR

Associer dépassement de soi et objectifs caritatifs  

Une des aventurières solidaires engagée depuis le 1er octobre dans le RAS Phot DR

Grand habitué des épreuves Tout Terrain, avec ces nombreuses participations aux : Paris-Dakar, Paris-Moscou-Beijing, Baja Portugaise, Espagnole, Italienne, Rallyes de Tunisie, du Maroc, des Pharaons, Transanatolia, 24 H TT de France, 24 H du Portugal, Championnat de France TT, 6 Heures d’Endurance TT et bien d’autres encore … L’ancien pilote Yves Tartarin était le meilleur pour proposer une épreuve, associant dépassement de soi  et ambitions caritatives  ! De gros efforts pour une bonne action :  le RAS reverse 70% de ses bénéfices au Fonds Aliénor du CHU de Poitiers et 30% des bénéfices seront partagés entre Maroc et France à un Centre Médicalisé pour aider la Recherche, Médicale contre le Cancer.

Un parcours secret depuis un année

Le RAS tient ses promesses de découvrir le désert Phot DR

De Fés à Guelmim, un parcours de 2022 kilomètres où les concurrentes doivent affronter des pistes ensablées, rocailleuses, traversées d’oueds, d’oasis,  passages de dunettes, le tout, avec l’aide minimale d’un Road Book, d’une boussole, d’une carte et d’un GPS.
Les concurrentes peuvent également s’entourer d’accompagnants favorisant ainsi la solidarité, l’entraide et la partage de cette aventure (famille, amis, sponsors, mécaniciens…). Ces derniers rejoignent le Maroc par leurs propres moyens mais peuvent se retrouver au même bivouac pour profiter des merveilles d’un coucher de soleil Marocain et partager l’ambiance si particulière d’une aventure mécanique tout terrain. Pour certaines, se sera l’épreuve du feu, pour d’autres, la routine…

Défi d’un genre nouveau : éthique sportive et humanitaire

Les Aventurières Solidaires ne manquent pas d’énergie participative Photo DR

Accessible à toutes et tous, l’épreuve se fait en duo ou en solo, en 4×4, en SSV et en catégorie « historiques » (véhicule de + de 30 ans), GPS obligatoire pendant les épreuves. A l’arrivée de la spéciale, un atelier surprise attend les équipages qui se retrouvent avec d’autres  défis ludiques : parcours les yeux bandés, parcours en marche arrière, 1km départ arrêté, équilibre sur une rampe, exercice d’orientation (liste non exhaustive), ainsi que des quiz sur différents thèmes….C’est un inoubliable programme qui attend les équipages Inscrits.

Endurance, stratégie, régularité sont les maîtres mots de cette 1ere édition.

Les concurrentes passent une nuit à la belle étoile… très courte… Les autres nuits en hébergement sont également atypiques, mais avec tout confort : Massage, sophrologie, hypnose, piscine, le tout dans une ambiance conviviale, festive et chaleureuse.

L’éco-conduite est de rigueur.

Une conduite rationnelle et maitrisée, permet de nettement diminuer l’impact sur l’environnement par la diminution des émissions de CO2 et de réduire la consommation du carburant. Nos concurrentes ont été sensibilisées aux bénéfices d’une conduite éco-responsable.

#Ghyslaine Moreau de Raymeront

Pour participer aux causes du RAS

Pour suivre le RAS en direct

Nouvelles en direct : « Après quelques jours d’épreuves compliqués pour certaines… tous les équipages se sont dirigés au village d’Istat pour une distribution de matériel précieux au profit d’une école de la commune. Dans les bagages, se trouvent des vêtements chauds, des cahiers, des crayons et stylos, du dentifrice… Tous les équipages ont participé à cet élan de générosité, comme quoi on peut associer le sport mécanique et les bonnes volontés humaines. »

Débuté à Fès au Maroc le 1er octobre le premier Rallye des Aventurières Solidaires s’achève le 8 octobre sur la plage blanche de Guelmim Photo DR

Partager

Articles similaires

Benoît Carpier de Neoantic répond à la demande de mobilier des années 50 et 60

Voir l'article

La styliste Iris Van Herpen annonce l’émerveillement du monde à venir

Voir l'article

Photographie : Au Bonheur des Bistrots de Pierrick Bourgault (Ed La Martinière)

Voir l'article

Le salon Marjolaine, le plus grand salon du Bio en France (46e édition Parc Floral de Paris)

Voir l'article