Vins & Spirits

Les Hauts de Talmont sur Gironde se distingue par ses crus en biodynamie

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 28 août 2023

Sur les terres charentaises, la falaise du Caillaud est un lieu à part, dominant Talmont et la Gironde. C’est là que s’épanouissent les vignobles des Hauts de Talmont, créés par Michel Guillard et mis en place avec la collaboration de Lionel Gardrat et Jean-Marc Vallée. Ce vignoble qui fête ses 20 ans cette année produit des blancs, rouges et rosés mais aussi des Cognacs, tous travaillés en biodynamie. La petite production – 7 hectares actuellement – se distingue pour Patricia de Figueiredo par sa qualité et l’innovation perpétuelle que ses créateurs mettent à son service.

Une histoire de passionnés, d’amoureux du vin et de la vigne.

L’idée en revient à Michel Guillard – créateur de L’Amateur de Bordeaux avec Jean-Paul Kaufmann. « Avec mon épouse, nous avons toujours eu une attirance pour le vin, même si je ne suis pas d’une famille de vignerons » explique celui qui a une formation médicale mais qui est aussi photographe et directeur de collection d’une encyclopédie du Cognac.

En 2003, il s’associe avec Lionel Gardrat, le vigneron de l’équipe qui possède à côté son propre domaine. Quant à Jean-Marc Vallée qui les a rejoints, ce petit-fils de négociant en vins, s’occupe du marketing.

Le trio Jean-Marc Vallée, Lionel Gardrat et Michel Guillard a construit les vignobles Les Hauts de Talmont sur Gironde. Photo JB Nadeau – Agence Fleurie

Un engagement en biodynamie

Dès le départ, les trois hommes ont souhaité cultivés leurs plants en biodynamie en appliquant à titre d’exemple un calendrier intégrant les rythmes de la nature et les influences astrales. Le vignoble possède les certifications AB, Demeter et Biodyvin. Ils ont aussi à cœur de valoriser le terroir ancien. « Nous avons retrouvé une vigne ensauvagée, un balzac noir qui est l’ancêtre du mourvèdre avant le phylloxéra. Nous réfléchissons à l’utiliser pour une eau de vie des Charentes ou un rosé de saignée ».

Les vignobles Les Hauts de Talmont prospèrent en biodynamie sur la falaise du Caillaud sur Gironde en Charente Maritime Photo DR

Colombard et merlot s’épanouissent

Sur ces terres calcaires à l’ensoleillement optimal, deux cépages s’épanouissent : le colombard pour les blancs et les Cognacs et le merlot pour les rouges et les rosés. Si le second est bien connu, le premier l’est moins. Il poussait déjà sur les terres charentaises avant l’arrivée du philloxéra et servait à fabriquer le Cognac, il était surtout aussi un cépage de cuves.
Aujourd’hui, des vins de qualité en sont issus.
Deux blancs, le Colombard 1 élaboré en barrique de chêne avec une fermentation malolactique, un vin fruité avec des arômes d’agrumes qui se marie avec des fruits de mer, des poissons mais aussi pourquoi pas un foie gras. Le Colombard 2 est vinifié en cuve Inox et sans malolactique, plus vif, il accompagne aussi les huitres ou les chèvres frais.
Deux belles surprises à tester.

D’autres bouteilles complètent la gamme : un merlot rouge, un merlot rosé, mais aussi des vins mutés un blanc et un rosé, le R, qui navigue entre un Pineau et un Porto.

Le cognac VS des vignobles Les Hauts de Talmont en Charente Maritime Photo DR

Les cognacs sont nés en 2020

Les monocépages sont issus du colombard, des parcellaires provenant de vignes au sol de type campanien et des 100% naturels sans ajout de sucre ou caramel. Le VS « S »tuaire révèle sa finesse et ses arômes de fruits et d’épices.
C’est un cognac élégant issu de deux millésimes (2014 et 2016). En bouche, son élégance est décelable. À déguster pur ou en cocktails.

#Patricia de Figueiredo 

Pour en savoir plus sur Les Hauts de Talmont

Les Hauts de Talmont sur Gironde

  • La visite du domaine sur réservation (environ 1H30 à 2H)
  • La Boutique, Angle rue du port, rue de l’église – 17120 Talmont sur Gironde

du début des vacances de Pâques au 30 septembre, tous les jours de 11 à 13h et de 15 à 19h – Tél. : +33 6 61 67 17 17

Le chaix des Hauts de Talmont se visite Photo DR

Partager

Articles similaires

Glenorchy, un reflet démesuré de rêves (Nouvelle Zélande)

Voir l'article

Les rêves de châteaux de Louis II en Bavière gardent leur part de mystère

Voir l'article

Ceci n’est pas une porte (III) : Des portes, sans en refermer aucune.

Voir l'article

Ceci n’est pas une porte (II) : L’effort de l’imagination

Voir l'article