Voyages

L’Habitation Céron, du parc éco-responsable au chocolat en Martinique

Auteur :  Ghyslaine Moreau de Raymeront 
Article publié le 23 novembre 2022

Au Cap Nord de la Martinique, l’Habitation Céron, installée depuis 1658 dans le plus vieux quartier de l’île, au Prêcheur, était  en son temps une sucrerie. Aujourd’hui, c’est une propriété privée éco-responsable, une des rares ouverte au public, avec un restaurant gastronomique, au cœur d’un parc remarquable et une plantation de cacaotiers. Le chocolat est sa nouvelle aventure gustative. Ce concentré de la culture, de l’histoire, de la gastronomie, de la faune et la flore de la Martinique se découvre toute l’année.

L’Habitation Céron, propriété familiale qui se bouge pour exister

L’Habitation Céron noyée dans un vaste ‘jardin remarquable’ Photo Ghyslaine Moreau de Raymeront

Enfoncez-vous dans les terres vers le Nord pour aller jusqu’au Prêcheur pour passer la journée à l’Habitation Céron, une des rares propriétés privées ouverte au public depuis 1993, non loin de la Montagne Pelée. Une expérience intéressante. Vous pouvez vous promener dans le parc est classé « Jardin remarquable » depuis 2015, déjeuner avec des plats caribéens réalisés uniquement avec des produits de la propriété, vivre une journée de rêve. Il n’y a plus de sucrerie mais les vestiges anciens sont là et prônent au cœur de la propriété, la végétation y est luxuriante, la forêt où coule une douce rivière est entretenue comme il se doit.

Julie Marraud des Grootes est la créatrice du chocolat Céron Ghyslaine Moreau de Raymeront

Un engagement familial

Aujourd’hui avec passion et amour, la famille Marraud des Grottes, propriétaires depuis 1991, gère les 65 hectares du domaine avec un grand respect de la nature et de l’environnement. C’est vers la sauvegarde de la biotope et biocénose qu’a choisi de se tourner cette famille pour continuer à faire vivre ses terres et entretenir cette propriété légendaire. La famille se serre les coudes et ne compte plus les heures de travail ni l’énergie que peut engloutir cette tâche, tous les enfants sont présents et suivent la détermination sans faille de leur mère au dynamisme incontesté.

Tout un condensé de la Martinique

« Chaque jour, l’Habitation Céron a pour objectif de diminuer son impact sur la planète, que ce soit dans l’utilisation entière des produits ou dans la promotion des Arts et de la Culture ! Nous soutenons les initiatives locales, cela contribue pour nous à la construction de l’identité et de la culture des communautés. » nous confie Julie Marraud des Grottes, qui du ju jour au lendemain, du haut de ses 22 ans à laisser tomber ses activités parisiennes pour rejoindre la propriété familiale.

Habitation Ceron Zamana Photo Ghyslaine Moreau de Raymeront

Les versants nord-ouest de la Montagne Pelée sont reconnus comme 4ème hotspot de biodiversité mondiale; l’Habitation Céron toute proche,  est bien placée pour vivre avec cet esprit de sauvegarde de la nature. Le parc de 5000m2 laisse à tous les visiteurs, le choix de balades multiples et variées avec le clou de la visite,  le fameux et si célèbre le majestueux Zamana (Bois noir d’Haïti), l’un des arbres les plus âgés de son foret.  Ses 350 ans font de lui l’un des doyens de la caraïbe, classé « le plus bel arbre de France » en 2016, avec un feuillage dont la superficie est de près d’un hectare. Il a une particularité bien à lui : On le surnomme “l’arbre à pluie” car, par temps pluvieux, il a un pouvoir magique bien connu des initiés.  Il rétracte son feuillage pour laisser se rafraichir ses visiteurs et, lorsque le soleil revient, il reprend ses aises. Il assure ainsi un climat humide, frais, plutôt agréable pour tous et tous les autres habitants du jardin.

Si vous êtes observateur lors de votre balade dans la propriété, vous pourrez observer le sucrier fal jaune, le colibri Madère, la grive à lunette, la didine à tête rouge, le kayaki, le malfini, la perdrix rouge, le lezards bleu, et bien sûr  la fameuse araignée , la matoutou falaise. Cette mygale endémique des Antilles est arboricole, inoffensive , non mortelle et protégée.

Une table gastronomique qui vaut le détour

Le restaurant gastronomique de l’Habitation Ceron Photo Ghyslaine Moreau de Raymeront

Comment parler de joie de vivre à la française sans parler restauration ? Tout est fait sur place. Les plats servis au restaurant sont 100% Martiniquais, la cuisine des caraïbes est au rendez-vous . Les jus et les cocktails sont naturels. Les cidres, kombuchas et Ginger beer  sont fermentés sur place. Le restaurant est ouvert au sens propre et figuré,  sans porte ni fenêtre,  au cœur du jardin, abrité du soleil.

Une table raffinée avec un grand respect pour la gastronomie française, Esteban Salazar chef aujourd’hui au Carmona à Paris est resté quatre ans au domaine. Les menus rythmés par ce que veut bien donner la nature est repensé tous les matins. Quelques exemples de plats sauront vous convaincre :

  • Courgettes au BBQ, fromage frais, tamarin des Indes, pralin graine de courge peau de volaille fumée et citron noir.
  • Jaune d’œuf confit au sel, gnocchi de manioc, crème d’aubergine, bleu de vache naturel, champignons lacto-fermentés herbes sauvages.
  • Epaule confite et filet d’agneau arrosé d’un jus corsé au gingembre, le tout agrémenté d’une  texture de patate douce et oxalis.
  • Banane fraiche avec sorbet peau de banane et de mangue accompagnée d’une mousse de mangue et son craquant mangue et citron noir, …

Et comme tout le monde est le bienvenu, les enfants ont aussi leur petit menu et peuvent aller se détendre après le déjeuner dans les hamacs et balançoires pour attendre la fin du déjeuner de leurs parents.

Le cacao est la dernière aventure de la maison

Julie Marraud des Grottes et son équipe récoltent les cabosses de cacao qu’elles mettront en fermentation Photo Habitation Céron

Passionnée par l’univers du cacao, du chocolat, Julie Marraud des Grottes est développe cette activité avec talent et persévérance, soutenu par des subventions européennes. A la suite de la découverte d’une très ancienne cacaoyère sur la propriété, elle a commencé à traiter 8o cabosses.

Deux ans après, plus de 750 cabosses étaient disponibles ! Aujourd’hui  avec plus de 2000 cacaoyers,  l’Habitation Céron produit ses tablettes de chocolats innovantes et délicieuses et partage aux visiteurs la science des techniques de fabrication du chocolat, de la cabosse au produit fini.

Une marque de chocolat à suivre : l’Habitation Ceron Photo Ghyslaine Moreau de Raymeront

La découverte s’impose pour tout amateur de chocolat qui se respecte. Inscrite à l’Association Valcaco, l’ambition est de rejoindre le top 10 des meilleurs chocolatiers français.

#Ghyslaine Moreau de Raymeront

Pour suivre l’Habitation Céron

Habitation Céron, Anse Céron 97250, Le Prêcheur
Tél. : 0596 48 27 53 – habitationceron@gmail.com
Accueil ouvert tous les jours de 9h30 – 17h00

L’Épicerie Fine

Pour ne pas partir qu’avec de bons souvenirs dans la tête, une petite épicerie a vu le jour. Des produits de bouches de grande qualité triés sur le volet mais aussi quelques produits d’artisans locaux, des produits fabrication Céron dont les tablettes de chocolat mais aussi bien évidement une sélection de Rhums, breuvages incontournables en Martinique.

L’épicerie de l’Habitation Ceron Photo Ghyslaine Moreau de Raymeront

L’Equitation

Depuis peu, des balades à cheval sont organisées dans la propriété. Activité bénéfique pour le corp et l’esprit. Les débutants sont chouchoutés et rassurés et les petits peuvent passer leur baptême. C’est une expérience unique et quoi de mieux que de prendre de la hauteur pour découvrir le vaste domaine.

Une restauration soutenue par la Mission Patrimoine

La restauration de certains bâtiments anciens de L’Habitation Céron bénéficiera du soutien de la mission Patrimoine via le Loto du Patrimoine, animé par Stéphane Bern.

Partager

Articles similaires

Oban (Argyl and Bute) : l’Ecosse prend le temps.

Voir l'article

Gordes : Toucher le grain des pierres dorées (Provence)

Voir l'article

La rive de l’East River, côté levant (New York, USA)

Voir l'article

Un soir à Belle-Ile-en-Mer, Port-Coton (Morbihan)

Voir l'article