Vins & spirits

Les nouveaux blancs de la Touraine : les domaines de Cézin, François Chidaine et des Corbillères.

Auteur : Mohamed Najim et Etienne Gingembre
Article publié le 2 novembre 2021

[Les pépites de la révolution viticole (2)] Pour leur enquête de terroirs, Quand le vin fait sa révolution Mohamed Najim et Etienne Gingembre ont retenu une centaine de domaines dans leur Guide. Pour Singular’s, ils souhaitent poursuivre et partager leurs découvertes de « de sorcières et de magiciens de talent qui s’ingénient à produire des pépites » : comme ceux des Domaines de Cézin, François Chidaine et des Corbillères pour de nouveaux blancs de la Touraine.

Une appellation montante

On en parle parce qu’avant notre « révolution » c’était des blancs acides, à peine buvables, des vins pour la cuisine, « tout juste bons pour récurer les casseroles », rigole encore Miton, le restaurateur voisin de Jasnières.
Aujourd’hui, Miton a tous les domaines de c à sa carte des vins. Ce sont des pépites vinifiées avec du chenin, le grand cépage de la Loire, qui domine les appellations de Tours à Angers.

Tour, c’est aussi une frontière

C’est la limite occidentale du sauvignon, le grand cépage de Sancerre et de Pouilly Fumé. Touraine-Oisly, une toute jeune appellation, créée en 2011, produit sur les sables de la Sologne des bouquets de fleurs blanches, des merveilles de fraicheur et de saveur à des prix incroyables.

Propriétaire du Domaine de Cézin, Amandine Fresneau promeut deux appellations AOC, Jasnières et Coteaux du Loir Photo DR

Domaine de Cézin

Ingénieure et œnologue, Amandine Fresneau a pris la succession de François son père. Elle est aussi présidente de ces petites appellations Jasnières et Coteaux vend ses jasnières et coteaux du Loir. Elles sont d’ailleurs en pleine renaissance puisqu’en 2014, Le Point estimait qu’il s’agissait du ‘retour d’un grand blanc ». Le domaine propose une gamme dans les deux AOC et les trois couleurs, vendus avec un très bon rapport qualité prix, entre 6,50 et 17,50 euros, dont la pépite « Jasnières Clos des Fleuries » à 17,50€

Francois Chidaine étend son domaine de 37 hectares des deux côtés de la Loire Photo Domaine François Chidaine

Domaine François Chidaine

Montlouis c’est aussi du chenin : Mohamed a un faible pour les vins du Domaine François Chidaine, qu’il cultive avec son épouse Manuela et sa fille Alice.

Sur leurs 37 hectares des deux côtés de la Loire, MontLouis rive gauche et Vouvray rive doite, les Chidaine soignent leur cinquante parcelles en biodynamie. Ici le chenin s’est imposé depuis mille ans.  Les 9 cuvées lumineuses leur valent tous les éloges. Ils vendent leurs Montlouis et leurs Vouvrays entre 19,80 et 28,50 euros.

Dominique Barbou, vigneron à Oisly, domaine des Corbillières.

Domaine des Corbillières

Cultivé sur les sables de la Sologne, le sauvignon donne des blancs légers, frais, élégants et d’une grande subtilité. C’est l’arrière grand-père de Dominique Bardou qui l’ introduit à Oisly, et le petit-fils a été l’artisan de l’AOC, obtenue en 2011.
Encore peu connu, les Touraine-Oisly offre un rapport qualité prix décoiffant autour de 13 euros.

Pour aller plus loin

Lire : Quand le vin fait sa révolution, Etienne Gingembre et Mohamed Najim, Ed. du Cerf, 2021, 288 p., 20€, et sa « constellation de vins d’exception, de vins de gourmandise, de vins de saveurs, de vins d’émotion »

Les nouveaux blancs de la Touraine

Domaine François Chidaine,  Tel.:02 47 45 19 14 – contact@francois-chidaine.com
Pour déguster : La Cave Insolite, 30 quai Albert Baillet 37270 Montlouis-sur-Loire

Domaine de Cézin, Rue de Cézin, 72340, Marçon – Tel.: 02 43 44 13 70

Domaine des Corbillières, Oisly, 41700 – Tel.: 02 54 79 52 75

Partager

Articles similaires

Etonnants beaujolais très nouveaux : Château de l’Hestrange, de la Maison Jambon, Cédric Vincent et Frédéric Berne

Voir l'article

Beaux-livres : Les raisins de Pierre Joseph Redouté, commenté par Jean-Michel Boursiquot (Paulsen)

Voir l'article

Trois blancs inhabituels de Bourgogne des Domaines La Croix Montjoie, Isabelle Faivre, et Elisabeth & Bruno Vuittenez

Voir l'article

Les graves, des bordeaux en pleine renaissance avec les Châteaux Méjean, Camus, et De Lionne,

Voir l'article