Culture

Sélection Variétés de mai 21 : French 79, Kings of convenience, Polo & Pan, Sébastien Tellier

Auteur : Olivier Lauriot dit Prévost
Article publié le 12 mai 2021

Pour notre sélection de mai, pas de synthèse, ni d’étiquettes, ni de distinction de genres, mais un hommage débridé, des reprises ou des mix inventifs pour un joli bol de nostalgie grâce à quatre pépites : French 79, The Unreal story of Lou Reed – Kings of convenience, Rocky Trail – Polo & Pan, Ani Kuni – Sébastien Tellier, Live for Chanel.

French 79, The Unreal story of Lou Reed

Entre Tribute (hommage) et featuring (inspiration), cet album est la synthèse surprenante du projet musical marseillais French 79, de la voix de Frédéric Nevchehirlian alias Fred Nevché et de leur admiration commune pour l’artiste iconique du Velvet Underground Lou Reed (1942 – 2013).

Sur la nappe hypnotisante de sonorités électroniques tissée par Simon Henner, Fred Nevché conte son histoire et son admiration pour le mythe Lou Reed.

« Je me demande si admirer quelqu’un ce n’est pas au fond devenir responsable de ses rêves 
S’engager à les poursuivre, s’engager à les défendre, à en défendre le sérieux 
À en prendre la suite, à combattre l’indifférence »

Fred Nevché et French 79 nous plongent dans les questions existentielles qui traversent leurs personnalités, tant par la diction particulière du narrateur que par l’atmosphère riche de synthés année 80 et de boîtes à rythme savamment orchestrées. Le titre d’introduction de l’album The Unreal Story of Lou Reed, La responsabilité des rêves, est composé d’une longue montée progressive instrumentale qui permet de saisir en écho l’admiration qu’avait Lou Reed pour son mentor, le poète américain, Delmore Schwartz (1913 – 1966).

Kings of convenience, Rocky Trail

Changement d’ambiance avec le groupe Kings of Convenience. Rocky Trail  est le premier single de leur cinquième album Peace or Love qui sortira à la mi-juin. Ce duo de guitaristes norvégiens a déjà gravé plusieurs petites merveilles d’albums aux orchestrations élégantes avec cordes, vibraphone et le son doux des guitares folk et classiques qui s’entremêlent. Parmi ces trésors, le titre Cayman Islands sorti en 2004 :

Ils sont de retour avec un titre dans l’esprit de leur créations précédentes, et un clip aux couleurs pastel tourné dans un atelier d’artiste.

Polo & Pan, Ani Kuni

Retour dans la nostalgie. Avec le titre Ani Kuni du duo français Polo & Pan. Sur un clip tout droit sorti des années 60, se découvre l’interprétation sautillante d’un grand classique américain, Ani Kuni rendue populaire dans le monde entier par Madeleine Chartrand en 1973.

Déclinée depuis à toutes les sauces, aucune ne se rapproche de cette dernière mouture résolument pop et dansante, à la production électro très soignée. Les couleurs et les formes de la réalisation vidéo ont un faux air d’animation à la Terry Gilliam (Monty Python, Brazil) sans le côté éminemment caustique de d’humour à l’anglaise. Bienvenue tout de même dans l’univers coloré et volontairement démodé des deux artistes, Paul Armand-Delille, dit « Polocorp », et Alexandre Grynszpan, dit « Peter Pan ».

Sébastien Tellier, Performance for Chanel

Pour son défilé Croisière 2020/2021, Chanel s’est offert un casting cinq étoiles aux Baux-de-Provence. Le producteur Sébastien Tellier s’en donne à cœur joie avec des reprises aussi surprenantes que bien enregistrées. L’introduction du concert est son morceau La ritournelle, dont la version originale a été mixée par le regretté Philippe Zdar du duo français Cassius, qui se fond sans discontinuer dans le morceau titre de la bande son de The Virgin Suicides, Playground Love.

Cette reprise fait honneur au morceau original composé et interprété par Air issu du premier film de Sofia Coppola. Se succèdent ensuite Charlotte Casiraghi, sur Roche, Vanessa Paradis sur Sunny, Juliette Armanet sur La Dolce Vita et Angèle sur Baby One More Time. Un spectacle à l’esthétique très léchée qui annonce tambour battant le retour imminent des festivals et des concerts au début de l’été.

Quelques références

  • French 79 – The Unreal story of Lou Reed
  • Kings of convenience – Rocky Trail
  • Polo & Pan, Ani Kuni
  • Sébastien Tellier – Live for Chanel

Partager

Articles similaires

Entre suavité et swing affirmés, retour sur la discographie de Carla Bruni

Voir l'article

Laissez-vous guider par Radio Nova, Fip, Tiny Desk NPR et Colors Studio

Voir l'article

À la découverte des nuances de la Brazilian Bass et de la Slap House

Voir l'article

A la découverte de l’électrochill d’Inside Records : Plüm, Mr Tout Le Monde, Øctav, Pas Sages

Voir l'article