Gastronomie

De Jacques à Jade Genin, le chocolat et le cœur sur la main

Auteur : Patricia de Figuieredo
Article publié le 23 avril 2021

Installé, depuis 12 ans, dans son Labo au cœur du 3e arrondissement de Paris rue de Turenne, Jacques Genin invente et sublime la matière noble du chocolat. Sans oublier les caramels et les pâtes de fruits que les palaces et restaurants étoilés s’arrachent. Le week-end, le fondeur revient à ses premières amours et propose des pâtisseries. Sa fille, Jade, travaille désormais à ses côtés pour perpétuer un savoir-faire d’excellence. Tout en soutenant les actions d’Etoiles et Solidaires 

Offrir les plus beaux gâteaux d’anniversaire à ma fille

Jacques et sa fille Jade Genin, ou l’ADN du chocolat

Malgré des temps économiques difficiles, Jacques Genin en parle toujours avec passion, avec sensualité. Le chocolat reste plus qu’une simple matière première, c’est la vie qui coule dans ses veines. Ce vosgien autodidacte a quitté ses deux restaurants pour se lancer dans l’aventure du chocolat après un passage à La Maison du chocolat, « mais en pâtisserie » précise-t-il.
Et quand on lui demande d’où lui vient cette envie de travailler le sucré, il répond : « C’était pour offrir les plus beaux gâteaux d’anniversaire à ma fille ».

Prémonition et transmission, c’est au tour de Jade d’entrer dans la danse. Après un passage en tant qu’avocate, celle qui a toujours grandi dans cet univers où, petite elle faisait des peintures en chocolat avec ses amis, a souhaité capter le savoir de son père et apporter sa propre touche créatrice. « C’est un vrai bonheur pour moi, avoue le père. C’est l’occasion de la connaître différemment, d’avoir des conversations de boulot. Je serai à ses côtés quelques années où elle va connaître joies et peines, puis lui laisserai les rênes. »

Sublimer les produits

Pour Pâques, Jacques et Jade  ont confectionné à 4 mains des œufs comme des œuvres d’art. « Je cherche à sublimer les produits, que ce soit pour le chocolat, le caramel ou les pâtes de fruits. Et ici aucune congélation, je ne fais que des produits frais. » De la cabosse à la tablette, les créations de Jacques Genin sont à son image : uniques et surprenantes tels ces éléphants peints à la main en chocolat. « On ne devait les faire que pour Pâques, mais les gens nous demandent de continuer

Rebondir et partager

Alors que pendant cette période particulière, où il n’a plu les débouchés des hôtels ni la clientèle étrangère – notamment japonaise qui raffolait du lieu – malgré les 40% de perte de volume, il ne se plaint pas : « Certains Parisiens sont venus découvrir la boutique et j’ai des commandes de gâteaux notamment pour 6 personnes. »

Homme de partage, Jacques Genin a participé le 15 avril à l’opération Solidarité de Choc’ de l’association Étoilés & Solidaires où les bénévoles ont distribué aux ainés du Secours Populaire des chocolats d’exception. Un chocolatier de cœur.

Où trouver les créations de Jacques et Jade Genin

Le site : Jacques Genin

Les deux boutiques :

  • Jacques Genin Marais, 133 rue de Turenne – 75003 Paris. Tel : 01 45 77 29 01
  • Jacques Genin Rive Gauche, 27 rue de Varennes – 75007 Paris. Tel 01 53 71 72 21

Sans additifs ni conservateurs les chocolats de Jaques Genin se dégustent frais.

Pâtisserie individuelle de 12 à 13 €.

Partager

Articles similaires

Les innovations gustatives de Rrraw vous convertiront au chocolat cru

Voir l'article

Les Menhirs en chocolat de la Maison Le Roux débarquent pour Pâques

Voir l'article

La maison Créneaux Chocolats, roi de la ganache de Provins

Voir l'article

De la tradition de Noël à la gourmandise d’hiver, la truffe au chocolat n’attend plus

Voir l'article