Gastronomie

Ibrik Deli, la cuisine street-food des Balkans signée Ecaterina Paraschiv

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 25 août 2021

Il faut pousser la porte d’Ibkri Deli pour découvrir toutes les saveurs de la cuisine des Balkans mises brillamment en musique par Ecaterina Paraschiv. Pour sa troisième adresse, la cheffe aux origines roumaines et grecques a voulu mettre l’accent sur la cuisine de rue, celle qu’on mange avec les doigts. Une cuisine colorée comme sa devanture et l’intérieur du restaurant au cœur du 10e arrondissement de Paris.

Des racines balkaniques revendiquées

La devanture de l’Ibrik Deli pour une cuisine colorée et festive Photo Guillaume Blot

La cheffe est arrivée à 6 ans avec ses parents en France pour fuir le régime de Ceausescu.
Une partie de sa famille est restée en Roumanie dont sa grand-mère. C’est pour tisser des ponts entre les deux pays qu’elle ouvre en 2017 son premier restaurant Ibrik Cafe (43, rue Laffitte, 9e) ; Ibrik est le nom roumain qui désigne le pot qui sert à servir le café justement. Dans ce premier lieu, la cuisine grecque est mise à l’honneur.
Fin 2018, une seconde adresse, plus tournée vers la Roumanie est ouverte : Ibrik Kitchen (9, rue de Mulhouse, 2e). Dans la foulée, Ecaterina publie, Ma cuisine des Balkans (Marabout) un premier livre de recettes familiales et réconfortantes.

Une déco qui met de bonne humeur

L’intérieur aux couleurs roumaines de l’Ibrik Deli est une invitation au voyaue Photo Patricia de Figuieredo

Pour sa 3é enseigne, Ibrik Deli, (7 Rue d’Enghien, 10e),  la cuisine street-food est mis à l’honneur, une cuisine colorée et festive à l’image de la devanture du restaurant et du quartier de la Porte de Saint-Denis.

Ici sur la terrasse aménagée ou à l’intérieur où la chaude ambiance rappelle l’énergie des Balkans. Cet intérieur justement a été aménagée par sa cousine, Laura Paraschiv et la décoration est signée par le collectif Girlz Pop, à l’origine de l’image d’Ibrik et de ses codes balkaniques- pop. Les murs sont tapissés de photos qui ne déplairaient pas au Festival International de la Photographie Culinaire.

La cuisine balkanique, une cuisine de croissements

De son histoire mouvementée, les Balkans sont une terre de brassage. Les liens se font et se défont depuis plusieurs siècles au rythme des batailles, des exodes, des conquêtes et des rencontres.

Plateau de viandes grillées Shawarma Ibrik Deli Photo Patricia de Figuieredo

Influences grecques, turques, slaves, autrichiennes… La cuisine ressent par ses tripes le voyage :

  • Les Tzatziki grecs au concombre twiste au raifort,
  • Le Ktipiti, mélange de piment vert, yaourt grec, feta et huile d’olive,
  • ou encore le Souvlaki, ces brochettes de poulet grillé, accompagnées d’un Tzatziki rehaussé par le raifort.

Les recettes turques sont à voir du côté des Shawarma ; le plateau de viandes marinées et grillées vaut le détour avec ses sauces et son pain pie.

Légumes et chou-fleur Ibrik Deli Photo Patricia de Figuieredo

Côté légumes, on lorgne sur le délicieux Crispy chou-fleur, chou-fleur pané et sa sauce Biggie.

La Roumanie revient en force avec les mititei ou les cevapcici, spécialités à base de viandes hachées et grillées servies avec de la moutarde et du pain…

Puis en dessert, le papanasi (prononcez : Papanaze), des beignets confectionnés à base de fromage blanc, frits puis garnis de crème et de confiture.

C’est sûr ce n’est pas aujourd’hui que vous allez commencer votre régime, mais c’est tellement bon, cette cuisine presque régressive.
Et si je vous dis que la carte des vins hongrois (bio), grecs, slovènes, est choisie avec soin tout comme les bières IPA…

Alors n’hésitez pas, embarquez pour Bucarest via Paris 10e !

Suivre Ecaterina Paraschiv

Ibrik Deli

7 Rue d’Enghien, 75010 Paris
Ouvert du mardi au samedi
De 12h15 à 14h30 et de 19h15 à 22h45

Mezzes à partager entre 5 et 6 €
Grillades à 12 € – Grillades à partager pour 2 personnes à 38 € Desserts entre 3,50 et 5 €

Partager

Articles similaires

Avec ses Exclusifs, Cluizel ambitionne de faire mieux ressentir le chocolat

Voir l'article

Les innovations gustatives de Rrraw vous convertiront au chocolat cru

Voir l'article

De Jacques à Jade Genin, le chocolat et le cœur sur la main

Voir l'article

Les Menhirs en chocolat de la Maison Le Roux débarquent pour Pâques

Voir l'article