Gastronomie

La Plage Parisienne, une guinguette chic couvée par la Statue de la Liberté.

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 24 mai 2022

Paris à vos pieds, La Plage Parisienne se love entre le Pont de Javel et le Pont Mirabeau sous le tendre regard de la Statue de la Liberté. Alexandre Chapon – déjà aux rennes de Chez Julien (Pont Louis Philippe) – et Gilbert & Thierry Costes (groupe Beaumarly) ouvrent une version pimpante de guinguette parisienne tant coté décor que cuisine. Colorée et festive l’ambiance offre une bulle pétillante et gourmande à découvrir tous les jours.

A lui seul, le panorama vaut le déplacement 

Le décor pimpant de la Plage parisienne est signé de Martin Brudnizki Photo Patricia de Figueiredo

La Tour Eiffel et la statue de la Liberté se disputent les regards des chanceux à l’extérieur de la Plage Parisienne. Dès l’entrée, le décor coloré de Martin Brudnizki en impose. Le designer s’est déjà fait remarquer pour avoir relooké le club privé Annabel’s et le Sexy Fish à Londres ou encore Les Jardins du Presbourg à Paris.

Ici couleurs rouges pour le plafond, tissus signés Pierre Frey, tapis chinés aux Puces… l’esprit des années folles, des ginguettes, des cabarets, des soirées parisiennes hante le lieu. Une profusion de plantes vertes apporte ce petit côté ‘jungle urbaine’, annonçant une terrasse de toute beauté. Treillages, grands parasols, nous entrons ici dans le domaine du bleu ciel et du vert d’eau, clin d’œil à la Seine et aux arbres.

La dorade un des plats signatures de La Plage parisienne Photo Patricia de Figueiredo

La signature Beaumarly « Juste, beau et bon »

La promesse de beaux produits travaillés au plus près du goût est bien tenue dans la carte. Cela donne des asperges vertes cuites vapeur perfecto, des Petits pois en salade et chèvre frais, les Petits farcis aux légumes ou la dorade parfaitement cuite, sans oublier le fameux tartare.

En dessert les fraises et framboises de saison misent sur la sagesse mais une crème brûlée ou mieux une forêt noire de la maison Stube jouent les tentatrices.

La partie terrasse de La Plage parisienne offre une vue magique sur la Seine et ses trésors coté 15e Photo Patricia de Figueiredo

Un joli point pour se désaltérer

Pour tous les budgets et les envies, la carte des vins permet d’étancher sa soif grâce à un large choix.
À titre d’exemple, un Pinot noir vieilles vignes « Retour des Flandres » 2019 à 55 € côtoie un Pauillac Château Lynch Bages 2008 à 450€.
Chez les Blancs, un Menetou Salon, Domaine de Loye (45€) se frotte à un Condrieu « Grandes Chaillées » Stéphane Montez 2019 à 110 €.
Beaux choix de Rosés aussi, on peut citer le Château Roubine « La vie en rose » 2020 (40€) et le Bandol Domaine OTT « Château Romassan » 2020 (80€)

Qui dit guinguette dit musique.

Oublions l’accordéon, ici ce sont des DJ Résidents Beaumarly qui misent sur une programmation festive, évoquant les plages de Copacabana ou de la Madrague. Du petit matin à la tombée de la nuit, à La Plage Parisienne, les décibels grimpent à mesure que le soleil se couche.

De belles soirées déjantées en perspectives.

Informations pratiques sur La Plage Parisienne

Le site de La Plage parisienne
Tous les jours de 12h à 2h.
Port de Javel Haut, Statue de la Liberté, 15e Paris
laplageparisienne@beaumarly.com – Tél. : +33 1 82 82 00 89

Partager

Articles similaires

L’Habitation Céron, du parc éco-responsable au chocolat en Martinique

Voir l'article

Les charmes du Cap Nord terre festive en Martinique à Noël

Voir l'article

La Butte, de Solène et Nicolas Conraux, un modèle de restaurant étoilé et durable.

Voir l'article

KUKU ou la nouvelle table du monde animée par Julien Gaspari

Voir l'article