Gastronomie

Le Château de Castel Novel, tremplin pour découvrir les beautés de Brive-la-Gaillarde

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 25 juillet 2022

Au cœur de la Corrèze, l’ancien château fut celui de Colette de 1911 à 1923, du temps de son second mariage avec Henry de Jouvenel. Castel Novel est devenu un hôtel de charme tout juste rénové. Il s’impose comme le point de départ pour découvrir les charmes multiples de Brive et de ses environs ; des carrières d’ardoise de Travassac, aux Jardins de Colette, … Sans oublier le 41e Festival de la Vézère, au Chateau de Saillant jusqu’au 16 aout pour tous les amateurs de musique classique.

Un castel chargé d’histoires et de lettres

Les 27 chambres et suites du Castel Novel offrent le confort et le rêve Photo Patricia de Figueiredo

Tout juste rénové, les 27 chambres et suites dans le château ou ses dépendances offrent le confort moderne dans un bâtiment chargé d’histoires et de lettres. Classé monument historique, ses origines remontent au Moyen-âge – au XIIIe siècle exactement – et acheté par la famille Jouvenel des Ursins à la fin du XIXe.  C’est là que Colette vivra avec son second mari et leur fille Bel-Gazou. Lieu propice à l’écriture, elle écrira notamment Le Blé en herbe – tiré de sa liaison avec Bertrand de Jouvenel, le fils de son mari. Aujourd’hui, dans son parc de 16,5 hectares au milieu duquel trône la piscine, le tennis, il fait bon se promener avant de diner au restaurant en salle ou sur la terrasse panoramique.

Le Château de Castel Novel, prés de Brive Photo Patricia de Figueiredo

Une cuisine de terroir

Le chef Fernand Vaz propose une carte inspirée en large partie des produits de la région ou qu’il trouve sur le marché de Brive : Ceviche de Maquereau, Vinaigrette aux Framboises de Varetz, Faux filet d’Agneau Nori, Sauce Mauresque, Ecrasé de Pomme de Terre d’Ayen, Abricot Sablé au Sarrasin, Crémeux Abricot Thym et Ganache Opalys Amande Amère.

Des jardins qui retracent la vie de Colette

Poucette le chien et Poum le chat sont les mascottes du labyrinthe des Jardins de Colette Photo Patricia de Figueiredo

Pour rester dans l’environnement de Colette, direction Les Jardins de Colette, juste à quelques minutes du château. Créés par l’architecte paysagiste Anouk Debarre, ils nous entrainent dans les différentes régions françaises où Colette a vécu de sa naissance à sa mort : Bourgogne, Franche-Comté, Bretagne, Corrèze, Provence, Paris. À chaque fois, des plantes et fleurs agrémentent le parcours avec des photos de celle qui a été danseuse de Music-Hall, journaliste avant d’être l’écrivaine que l’on connait. Ludique, le jardin dispose en son sein un labyrinthe géant avec deux mascottes, Poucette le chien et Poum le chat, clin d’œil à l’amour que Colette portait aux animaux.

Des cayons d’ardoises

Les carrières d’ardoise de Travassac réservent une magnifie promenade entre les parois taillées. Photo Patricia de Figueiredo

Il ne faut pas manquer d’explorer Les Pans de Travassac, un site exceptionnel de carrières d’ardoises qui servent encore à couvrir les toits de Corrèze et du Mont Saint-Michel. Vous pourrez vous promener dans des cayons impressionnants, les surplomber grâce à des promontoires aménagés et découvrir le métier des ardoisiers toujours en activités. L’extraction de l’ardoise a commencé au XVIe siècle sur 7 filons ardoisiers, tous parallèles. Entre ces filons se trouvaient 6 filons de quartzite ou « marme » inexploitables car stériles, mais les ardoisiers ont gardé ces « pans » pour notre plus grand bonheur.

Musiques en fête au château de Saillant

Depuis plus de 40 ans, le château de Saillant en reste le point névralgique du Festival de ma Vézere. Photo Patricia de Figueiredo

Le soir venu, le  Festival de la Vézère offre un programme éclectique, riche de concerts classique et d’opéras dans différents lieux, mais surtout au château de Saillant jusqu’au 16 août.

Ce 41ème anniversaire marque aussi le passage de témoin à Diane de Lasteyrie du Saillant qui remplace sa mère Isabelle, la fondatrice récemment décédée. Le festival marque l’attachement de la famille à la Corrèze dans son ensemble puisque des concerts ont lieu un peu partout dans le département : Château de Turenne, Abbatiale d’Aubazine, Jardins de Colette, Pans de Traversac… même si le château en reste le point névralgique, tous vous l’avez compris dans des lieux historiques magnifiques. Dans la chapelle du Saillant, vous aurez l’occasion d’admirer des vitraux réalisés par Marc Chagall.

Pour notre part, nous avons eu la chance d’assister à la prestation du violoncelliste Victor Julien-Laferrière sur des œuvres de Bach et Britten.

Melange d’histoire et de modernité, Brive-la-Gaillarde préserve sa séduction Photo Patricia de Figueiredo

Brive-la-Gaillarde mérite un détour

Ses fortifications du XIIe siècle et ses habitats reconnus de « Gaillards » lui valent son indépendance proclamée en 1351. Tradition qui a persistée, avec le fait qu’elle fut la première ville française à s’autolibérer des forces d’occupation nazie.
Rendez-vous au Phare au pied du marché pour les spécialités de la régions (Noix, truffes…). Ce « phare » est en fait un ancien château d’eau, clin d’œil qui rappelait qu’au temps du jurassique, la mer recouvrait la région.

Brive-la-Gaillarde se savoure au détour d’une rue au fil de la déambulation historique Photo Patricia de Figueiredo

Se promener dans la ville, c’est découvrir des ruelles et rues pavés, de grandes places, des ruelles étroites, une chapelle, un théâtre. En bonne ambassadrice de la gastronomie corrézienne, la ville regorge des restaurants et bars.
Parmi les nouveautés, le restaurant Inspyration du chef Jérémy Canesan. Pas de carte mais justement se laisser aller à l’ « inspyration » du moment, mais bien ancrée dans l’utilisation des produits locaux et de saisons. La table qui tient ses promesses sort des sentiers battus, ce qui convient bien à cette ville qui se mérite pour bien l’apprivoiser.

Informations pratiques

Pour bien se préparer ou rêver : www.brive-tourisme.com

Nos adresses

  • Le Castel Novel, 19240 Varetz, Tél. : 33+ 5 55 85 00 01
  • Les Jardins de Colette et son labyrinthe, 1119 Route de Roland Garros, D 172, 19240 Varetz, Tél. : 33+ 5 55 86 75 35
  • Inspyration by Jérémy Cannesan, 142 Av Président Henri Queuille 19100 Brive la Gaillarde, Tel: 09.81.02.36.76
  • Les Pans de Travassac , Les Carrieres, 19270 Donzenac, Tél. : 33+ 5 55 85 66 33

Les carrières d’ardoise de Travassac recèlent un savoir faire artisanal toujours d’actualité Photo Patricia de Figueiredo

Si vous préférez loger au cœur de la ville de Brive, le nouvel hôtel Le Chêne vert offre le confort moderne, de délicieux petits déjeuners servis dans la salle du rez-de-chaussée décorée avec beaucoup de goût.

A lire : Un été avec Colette, Antoine Compagnon

41e Festival de la Vézère, jusqu’au 16 aout : 150 artistes, 19 évènements, 13 lieux – Tél. : 33+ 5 55 23 25 09

Nos coups de cœur :

  • 30 juillet, Chœur de l’Armée française
  • 6 août, Mozart, Cosi fan tutte, avec Huw Ynyr (Ferrando), Edward Jowle (Guglielmo), Katherine Aitken (Dorabella)

Partager

Articles similaires

La Démocratie revendique une bistronomie pour tous boulevard Raspail

Voir l'article

L’Habitation Céron, du parc éco-responsable au chocolat en Martinique

Voir l'article

Les charmes du Cap Nord terre festive en Martinique à Noël

Voir l'article

La Démocratie revendique une bistronomie pour tous boulevard Raspail

Voir l'article