Gastronomie

Le Congrès Maillot, l’élégance et le sérieux d’une brasserie de qualité

Auteur : Cécile d’Orville
Article publié le 14 février 2024

C’est le navire amiral du Groupe Gérard Joulie (Sébillon, Le Wepler, Bouillon Chartier, …), Le Congrès Maillot surplombe une porte Maillot rénovée, coté Paris, au début de l’avenue de la Grande Armée. Antre des produits de la mer et des recettes d’antan, cette brasserie chic se tient sur deux niveaux, avec ses coins salons, ses boxes, ses banquettes en cuir confortables. Idéal pour des repas d’affaires, les grandes tablés d’amis ou en amoureux, l’adresse incarne pour Cécile d’Orville  la belle tradition de la brasserie revendiquant une certaine idée de l’élégance.

La salle du premier étage dans les tons chauds du Congrès Maillot Photo DR

La première affaire de Gérard Joulié.

En 1975, l’entrepreneur qui deviendra boulimique reprend un bistrot au coin de l’Avenue de la Grande Armée et du boulevard Pereire. Gérard Joulie le transforme en une brasserie flamboyante au style qui oscille entre l’Empire, le Directoire et l’Art Déco. Au rez-de-chaussée, le rouge et le noir dominent avec ses banquettes en cuir, ses lampadaires vieille France et les baies vitrées ; À l’étage priorité aux fauteuils en velours ocre et cannelle.
Et quand la place Maillot sera totalement aménagée, une terrasse permettra de profiter des beaux jours.

Le plateau de fruit de mer, l’une des spécialités du Congrès Maillot Photo DR

Une étape gourmande en service continu

Cela commence au petit déjeuner que l’on peut choisir continental, gourmand ou même…iodé.

Plus tard dans la journée, la carte fait la part belle aux fruits de mer – les huitres, les coquillages – et aux poissons.

Mais pas seulement. Le Congrès Maillot, c’est aussi une carte de brasserie traditionnelle avec des plats emblématiques comme la traditionnelle soupe à l’oignon, les noix de Saint-Jacques cuite parfaitement, sauce beurre blanc avec des endives caramélisées ou de la purée si on veut un changement de garniture ; les rognons de veau servi entier ou émincé, moutarde à l’ancienne ; de belles viandes élevées en France et maturées 20 jours à l’image de l’entrecôte persillée.

Le traditionnel Baba au rhum du Congrès Maillot Photo Cécille d’Orville

Les desserts sont du même acabit, régressifs à souhait et gourmands ; on peut citer le baba gourmand arrosé de rhum ambré Saint James, la tarte citron meringué servi à la part, ou les profiteroles au chocolat.

Une carte des vins variée

Parmi les propositions d’une carte aussi riche que dense : Sancerre AOP Blanc « Les Caillottes » Domaine Reverdy Ducroux 2022 ; Chablis 1er Cru Fourchaume « l’Eglantière » Jean Durup 2022/2023 ; Alsace Pinot Noir Cuvée Louis Klipfel 2022 ; Pauillac Baron Nathaniel Baron Philippe de Rothschild 2018, ….

Cécile d’Orville

Pour réserver au Congrès Maillot

Groupe Gérard Jouliè (DAB, Sébillon, Le Wepler, Bouillon Chartier, …)

Le Congrès Maillot, 80 avenue de la Grande Armée – 75017 Paris. Tel : + 33 1 45 74 17 24

Service continu tous les jours de 7h30 à minuit, 1h les samedis et dimanches.

Une très bonne affaire : le menu Affaires à 40 eurosqui comprend entrée, plat, dessert, avec apéritif, ½ bouteille d’eau minérale ou ½ bouteille de Buzet (rouge, blanc ou rosé) et thé ou café. À la carte, les prix sont ceux d’une brasserie de qualité.

Les boxes du rez-de-chaussée du Congrès Maillot Photo DR

Partager

Articles similaires

Limoges une ville d’histoire et de gastronomie

Voir l'article

La fusion gastronomique de Raphaël Fumio Kudaka, chef étoilé de La table Breizh Café, Cancale

Voir l'article

LA LISTE, application dédiée aux voyageurs gourmets décerne, ses 11 « Prix spéciaux » 2024

Voir l'article

Les 41ème Awards for excellence du guide Condé Nast Johansens pour les voyageurs indépendants

Voir l'article