Vins & Spirits

Ces domaines s’illustrent en blanc, ils sont aussi remarquables en rouge

Auteur : Patricia de Figueiredo
Article publié le 1er décembre 2023

Pour la plupart, vous connaissez déjà leurs domaines et souvent leurs Blancs: Château Bas, Domaine d’Eole,  La Tour boisée, Les Grandes Serres, Château Bas, Château de France,… Mais pour les fêtes, ces magnifiques vignobles se parent de nouvelles cuvées emblématiques. Zoom sur quelques rouges bios de ces beaux chaix à déguster sur les tables de fin d’année. À tous les prix, pour toutes les bourses. Patricia de Figueiredo ajoute pour la route une suggestion complémentaire, Pomerol 2018 du Château Domaine de l’Église et vous souhaite de bonnes dégustations.

 

Châteauneuf du Pape AOP 2018, Les Grandes Serres

Les Vignes les Grandes Serres permettent de fabriquer de grands blancs et rouge Photo DR

C’est une farandole de cépages qui compose ce 1er millésime du Châteauneuf du Pape des vignes des domaine Les Grandes Serres : Grenache noir, Cinsalt, syrah, mourvèdre, piquepoul noir muscadin, counoire, brun argenté, clairette, bourboulenc.
Dans cette parcelle, les vignes poussent sur nombre de galets roulés qui font la renommée de Châteauneuf du Pape s’y trouvent en quantité incommensurable. C’est à un cheval qu’il faut faire appel pour travailler la terre où poussent les pieds centenaire de Grenache. Car c’est lui qui domine l’assemblage. La vinification en grappes entières en cuves béton donne fraîcheur et tenue à l’ensemble et un très léger élevage en fûts permet de révéler davantage encore la finesse des tanins.

Un vin d’une grande élégance, aux arômes de fruits rouges, dont une prédominance de framboises et aux zestes d’orange avec au final un petit côté salin. Pour le déguster : un poisson grillé, des fromages ou encore une pièce de bœuf.
Prix TTC : 45 euros

Lea Rouge 2019 AOC Coteaux d’Aix en Provence, Domaine d’Eole

Le Domaine d’Éole travaille 35 hectares et 10 cépages en agriculture biologique.

C’est un  Domaine d’Eole qui sait prendre le temps de faire le vin avec seulement 19hl par hectares pour des vignes travaillées en agriculture biologique sur un terroir sablo calcaire. Ce Lea 2019 est un assemblage de 30 % de Grenache (30%) et de 70 % Syrah, issus d’une sélection parcellaire. La Cuvée est élevée en barriques pendant 12 mois et trois ans en bouteille dans les chais. D’une robe d’encre pourpre noire, le verre rappelle des Alpilles par des notes de thym, de sarriette, de sous-bois. La bouche est ample, fruitée et soyeuse avec des tanins présents. Les saveurs de cassis et mûre sauvage s’associent aux épices. Ce vin salivant richement extrait offre fraîcheur, persistance et vigueur.

Sur la table, Léa fait des merveilles avec toutes les volailles de fêtes, l’agneau rôti, ou encore les desserts au chocolat.
Prix TTC 26 € Chez les cavistes, en direct au domaine

Le Temple 2020, Château Bas, classé en AOC Coteaux d’Aix

Le vignoble du domaine de Chateau bas Phot DR

Je ne reviendrai pas sur le domaine en lui-même dont je vous avais déjà parlé Château Bas avec en vedette son blanc. C’est aujourd’hui le rouge – Le Temple 2020 AOC Coteaux d’Aix qui retient l’attention :

Un assemblage de Cabernet, Grenache, Syrah qui laisse apparaitre une robe Grenat profond, très dense. Le nez se fait titiller par petits fruits rouges comme le cassis, la mûre. Une touche de cacao pointe pour se retrouver en bouche, avec des notes d’épices et de tabac, toujours dominées par un panier de fruits rouges. Bien balancé ce Temple s’appréciera sur les volailles de fin d’année dont les des tanins fins apporteront une suavité élégante soutenue par une douce acidité.

Le Temple 2020 saura sublimer les volailles festives
Prix TTC : 16 euros chez les cavistes et en direct au caveau

Jardin Secret 2019 AOP Minervois, Domaine de la Tour boisée

La Tour de la Tour Boisée symbole du domaine viticole éponyme Phot DR

Au Domaine de la Tour boisée Jean-Louis Poudou a créé son Jardin secret sur un terroir de côteaux argilo-calcaire sur grès, un assemblage de parcelles d’altitude orientées sud-ouest. Il le présente cette année dans un beau coffret en bois. C’est un 70 % syrah, 30% carignan. Récoltés à la main, les raisins ont été mis en cuve 7 semaines et élevé en demi-nuits de 400 litres pendant 12 mois.

Le nez est complexe et riche avec des notes de café, d’épices et de fruits noirs. Bel équilibre en bouche entre le soyeux, la puissance et le charnu.
Ce vin tout en fraîcheur est élaboré seulement sur certains millésimes remplissant les critères très stricts du Vigneron. Un vin de garde jusqu’à 15 ans, ou à déguster dès maintenant.

Accompagnement :  Belles volailles, pièces de viandes, gigot d’agneau, côte de bœuf, mais aussi fromage et desserts à base de chocolat.
Prix TTC 35 euros et 42 euros en coffret bois au domaine

Rouge 2021 Anniversaire, Château de France

Vue du vignoble du Domaine Château de France Photo DR

Pour les nombreux afficionados du domaine Château de France nous avons choisi leur dernière cuvée, le Rouge 2021 Anniversaire. Une cuvée particulière en effet puisqu’elle s’inscrit pour la célébration des 50 ans de l’installation de la famille Thomassin à Léognan. Une cuvée composée uniquement de Cabernet Sauvignon issu de certaines parcelles parmi les plus emblématiques. La bouteille s’est habillée pour l’occasion de l’étiquette historique du Château de France qui date des années 1920. Cette production confidentielle tirée à seulement 1 300 bouteilles et 100 magnums se vend uniquement au Château.
L’occasion de passer à Pessac Léognan. Prix TTC 35 euros.

Pomerol 2018, Château Domaine de l’Église

Situé dans la commune de Pomerol, non loin du célèbre Château Pétrus, le vignoble de 7 hectares du Château du Domaine de l’Église est le plus ancien de l’appellation. Les vignes d’une moyenne d’âge de 40 ans se développent aisément dans le terroir riche, sur des sols de graves, d’argile et de crasse de fer.

vu sur le vignoble du Chateau de l’Eglise Photo Chateau de l’Eglise

Le millésime 2018 se compose de 96% Merlot et 4% Cabernet Franc. Vinifié en cuvier inox thermo-régulé, petites cuves de 60 Hl permettant le pigeage, il subit une macération à froid pendant quatre jours, puis une vinification de quatre semaines en laissant progressivement les températures remonter.
C’est un vin « envoutant », riche, tout en finesse, très représentatif du terroir si particulier de Pomerol.

Son nez, opulent et riche, exprime des notes de fruits rouges et de truffes noires. La bouche offre une matière généreuse aux tanins soyeux et fondus, entremêlant touche florale, fruits rouges, sous-bois et fin moka. Un vin représentatif avec une finale persistante

Accords met/vin : belles volailles, Risotto aux truffes, Poêlée de cèpes, Magret de canard au miel, fromages forts de chèvre et de vache (brie, vieux chavignol, munster), desserts au café ou au chocolat.
Prix TTC recommandé : 57 € chez les cavistes,

#Patricia de Figueiredo

Pour les déguster sur votre table

Partager

Articles similaires

Atlas des vins insolites, Pierrick Bourgault (Editions Jonglez)

Voir l'article

Retour du 6e salon Valade & Transandine : nos coups de cœur pour trois vignobles du monde

Voir l'article

Flor de Caña, le rhum naturel du Nicaragua équitable et responsable

Voir l'article

En pleine renaissance, le vignoble palestinien est dynamisé par des talents à découvrir

Voir l'article